Glaïeul

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf

Glaïeul en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Glaïeul

  • Nom(s) latin(s)

    Gladiolus

  • Famille

    Iridacées

  • Type(s) de plante

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,45 à 1,50 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Rapide
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol sableux
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Massif ou bordure
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le glaïeul est une plante bulbeuse à la floraison estivale. Il fait partie de la famille des Iridacées. Son bulbe est nommé corme, il est plat et dur. Sa hampe florale très droite supporte un long épi composé de plusieurs fleurs grandes et serrées. Les feuilles sont longues et pointues.

Sa floraison a lieu de juin à septembre, voire octobre pour certaines variétés, et sa taille peut atteindre jusqu’à 1,50 m.

Note : lors de l’achat, optez pour des bulbes de gros calibre, car ils donneront de plus belles fleurs.

Espèces et variétés de glaïeuls

On distingue 180 espèces de glaïeuls et plus de 10 000 hybrides. Aujourd’hui, on ne trouve plus que des hybrides horticoles à la place des espèces botaniques. Ces dernières sont particulièrement recherchées par les collectionneurs.

Espèce botanique

Glaïeul d’Abyssinie (Gladiolus murielae)

Espèce botanique Glaïeul d’Abyssinie (Gladiolus murielae)
  • Floraison : De septembre à octobre.
  • Hauteur : 0,60 à 1 m.
  • Qualités : Fleurs blanches au centre pourpre, très parfumées.

Glaïeul de Byzance (Gladiolus communis ssp. byzantinus)

Espèce botanique Glaïeul de Byzance (Gladiolus communis ssp. byzantinus)
  • Floraison : De mai à juin.
  • Hauteur : 0,60 à 0,80 m.
  • Qualités : Fleurs rose foncé.

Gladiolus floribundus ssp. floribundus

 Gladiolus floribundus  ssp.  floribundus
  • Floraison : Mai.
  • Hauteur : 0,80 m.
  • Qualités : Fleurs rose très pâle ou crème striées de bordeaux. Source de nombreux hybrides.

Hybrides

Glaïeul de Colville (Gladiolus x colvillei)

Hybrides Glaïeul de Colville (Gladiolus x colvillei)
  • Floraison : De juillet à septembre.
  • Hauteur : De 0,40 à 0,60 m.
  • Qualités : 1er hybride. Variété naine. Utilisation : terrasse, balcon, massif, bac.

'Mon amour'

'Mon amour'
  • Floraison : De juillet à septembre.
  • Hauteur : 1 m.
  • Qualités : Grandes fleurs tricolores.

'Atom'

'Atom'
  • Floraison : D’août à octobre.
  • Hauteur : 0,50 m.
  • Qualités : Variété naine, fleurs rouges bordées d’argent.

'Belle de nuit'

'Belle de nuit'
  • Floraison : De juillet à septembre.
  • Hauteur : 1 m.
  • Qualités : Grandes fleurs rouge-bordeaux, presque noires.

'Green Star'

Hybrides 'Green Star'
  • Floraison : De juillet à septembre.
  • Hauteur : 1,20 m.
  • Qualités : Grandes fleurs jaune citron nuancé de vert.

'Halloween'

Glaïeul 'Halloween'
  • Floraison : De juillet à septembre.
  • Hauteur : 0,80 m.
  • Qualités : Grandes fleurs bicolores.

Semis et plantation du glaïeul

Semis et plantation du glaïeul

Où le planter ?

Le glaïeul apprécie les expositions ensoleillées, voire très ensoleillées (en plein soleil), car il ne fleurit pas à l'ombre. Choisissez également un emplacement à l'abri des vents forts, ses tiges étant fragiles.

Il aime un sol léger, frais et bien amendé, et si possible une terre sableuse. Il déteste le fumier frais.

On l'utilise en massif, plates-bandes, mais aussi en fleurs à couper. Il s'associe bien avec les cosmos ou les capucines.

Rotation des cultures : ne replantez pas les bulbes au même emplacement d'une année sur l'autre. Attendez au moins 3 ans.

Quand et comment planter le glaïeul ?

Les glaïeuls se plantent de mars à juin :

  • Incorporez du compost à votre terre l'automne avant la plantation.
  • Placez chaque bulbe, pointe vers le haut, dans un trou de 10 cm en préparant un lit de petits cailloux ou de sable.
  • Mettez en place des tuteurs près de chaque bulbe.
  • Tassez et arrosez légèrement.
  • Respectez un écartement de 20 à 25 cm entre deux bulbes.

Pour obtenir une floraison tout l'été, optez pour un échelonnement des plantations tous les 10 jours.

Culture et entretien du glaïeul

Culture et entretien du glaïeul

Le glaïeul ne demande pas d’entretien particulier, toutefois certains gestes peuvent contribuer à le maintenir en bonne santé :

  • Arrosez régulièrement surtout par temps chaud.
  • Supprimez les fleurs fanées.
  • Fertilisez tous les 15 jours avec un engrais pour plantes fleuries.

Il est conseillé d’arracher les bulbes avant les gelées même si en climat doux, il est possible de les laisser en place durant l’hiver.

  • Coupez la hampe florale une fois que celle-ci est entièrement fanée.
  • Attendez que le feuillage soit complètement desséché pour le couper. Le glaïeul constitue ses réserves pour la prochaine floraison.
  • Une fois que tout est bien desséché, arrachez le bulbe.
  • Éliminez feuilles et tige restantes.
  • Laissez-les sécher dans un local sec et nettoyez-les de la terre agglomérée.
  • Rangez-les dans des sacs en papier, dans un local à l’abri du gel, de la lumière et de l’humidité.

Vous pourrez replanter ces bulbes au printemps suivant.

Maladies, nuisibles et parasites

Les principaux parasites du glaïeul sont les thrips, les pucerons et les limaces. Il est également sensible aux maladies cryptogamiques comme la pourriture grise et la fusariose.

  • Les attaques de thrips et de pucerons peuvent être prévenues à l'aide de pulvérisations de purin d'orties.
  • Installez des pièges à bière pour éloigner les limaces de vos plantations.
  • La fusariose et la pourriture grise sont des maladies cryptogamiques qui entraînent le dessèchement de la plante. En prévention, respectez bien la rotation des cultures et assurez un bon drainage. En cas d'attaque, supprimez les plantes atteintes. Traitez ensuite avec une décoction de prêle.

Conseil : pensez à bien désinfecter les outils ayant servi à couper les plantes atteintes de maladies cryptogamiques et changez la terre avant de replanter quoi que ce soit.

Multiplication du glaïeul

Multiplication du glaïeul

En novembre, séparez les cormes (bulbes).

Conseils écologiques

Quelques miettes de savon de Marseille diluées dans de l'eau permettront de venir à bout des pucerons en en pulvérisant sur les feuilles du glaïeul.

Pour les limaces, émiettez des coquilles d'œufs pour les empêcher d'avancer.

Un peu d’histoire…

Le terme « glaïeul » vient du latin gladius signifiant « glaive » en référence à ses feuilles pointues. Originaire d’Afrique du Sud, il n’est exporté en Europe qu’au XVIIIe siècle.

Il était autrefois utilisé en médecine afin de traiter certaines douleurs. Ainsi, les Anglais l’utilisaient comme cataplasme et comme moyen de retirer les épines.

Dans le langage des fleurs, sa fleur incarne la force de caractère tandis que ses feuilles symbolisent la mort.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides