Roscoea

Roscoea en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Roscoea, Fausse orchidée, Gingembre orchidée

  • Nom(s) latin(s)

    Roscoea

  • Famille

    Zingibéracées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 0,60 m
  • Largeur à maturité

    0,15 à 0,30 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide
  • Densité

    7 à 9 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
    Mi-ombre
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Massif ou bordure Plantation isolée Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Roscoea appartient à la famille des Zingibéracées. Originaire des montagnes d'Asie occidentale, on le nomme par son nom latin roscoea ou bien fausse orchidée et gingembre orchidée.

C'est une plante vivace herbacée, aux racines tubéreuses et charnues. Des tiges de feuilles émergent plutôt tardivement de terre (en juin) et mesurent entre 0,20 et 0,50 m de hauteur. Les feuilles sont caduques, longues et lisses, de couleur vert pâle à vert foncé. Les fleurs grandes et lumineuses sont le plus souvent bleues, blanches ou rouge violet. Elles ressemblent beaucoup aux orchidées et se renouvellent quasiment tout l'été.

Le roscoea étant rustique, il se cultive en pleine terre et s'utilise en rocailles, en massifs, en bordures et en isolé. Il peut aussi être cultivé en pots et jardinières.

Une fois acclimaté, le roscoea devient une plante qui s'épanouit bien et fleurit longuement.

Espèces et variétés de roscoea

Le genre Roscoea comprend une vingtaine d'espèces. Le tableau ci-dessous présente les espèces les plus courantes, aux fleurs décoratives et originales.

Roscoea purpurea

 Roscoea purpurea
  • Fleurs : Violettes, avec des rayures blanches. Floraison de juillet à septembre. Elles mesurent 5 cm de diamètre, sont de forme tubulaire avec 3 pétales (1 en bas en labelle et 1en haut en casque).
  • Feuillage : En forme de lance, longues, vert foncé. Entre 15 cm et 25 cm de longueur.
  • Qualités : Originaire de l'Himalaya. L'espèce atteint 0,40 m de hauteur. Espèce très rustique, très cultivée.

Roscoea auriculata

 Roscoea auriculata
  • Fleurs : Violet foncé, avec de fines rayures blanches au centre. Floraison de juillet à septembre.
  • Feuillage : Il ressemble au feuillage du maïs, mais en plus petit, vert foncé.
  • Qualités : Originaire du Bhoutan, de l'Himalaya et du Népal. L'espèce atteint 0,40 m de hauteur. Espèce très répandue. L'hybride 'Summer Deep Purple' donne des fleurs plus grandes et plus abondantes.

Roscoea alpina

 Roscoea alpina
  • Fleurs : Violet clair. Floraison de mai à août.
  • Feuillage : En forme de lance, vert moyen.
  • Qualités : Originaire de Chine. L'espèce atteint 0,40 m de hauteur. La variété 'Alba' aux fleurs blanc pur est splendide, mais plus rare en France.

Roscoea cautleyoides

 Roscoea cautleyoides
  • Fleurs : Couleurs variées : jaune pâle, blanche, rose ou rouge. Floraison de juin à septembre. Disposées en épis, elles mesurent entre 2 cm et 5 cm de diamètre.
  • Feuillage : En forme de lance, d'un vert moyen.
  • Qualités : Originaire de Chine. L'espèce atteint 0,30 m de hauteur. C'est la seule espèce qui donne des fleurs jaunes.

Roscoea humeana

 Roscoea humeana
  • Fleurs : Violet foncé. Floraison en juin et juillet. Disposées par groupes de 2 à 5, elles mesurent 5 cm de diamètre, ont deux pétales courbés et un dressé. Les fleurs apparaissent au-dessus du feuillage.
  • Feuillage : En forme de lance, très pointue, d'un vert vif. Les feuilles enveloppent complètement les tiges.
  • Qualités : Originaire de Chine septentrionale. L'espèce atteint 0,35 m de hauteur.

Plantation du roscoea

Plantation du roscoea

Leonora Enking/CC BY-SA 2.0/Flickr

Où le planter ?

Le roscoea apprécie les sols ordinaires, légèrement acides, humides mais bien drainés.

Il a besoin de soleil non brûlant ou de mi-ombre.

Le roscoea est rustique, voire très rustique selon les espèces. Il résiste à -14 °C et même -20 °C.

Quand planter le roscoea ?

Plantez de préférence au printemps, après les gelées, de mars à juin.

Comment planter le roscoea ?

Il est important de bien bêcher le sol, afin d'obtenir une terre légère au-dessus et en dessous du bulbe. Cela favorisera son enracinement et le développement des tiges.

Creusez des trous de 10 cm de profondeur environ (prévoyez au moins 3 fois la taille du bulbe en hauteur), espacés de 0,20 à 0,30 m les uns des autres. Ajoutez un peu de terre de bruyère au fond des trous creusés.

Placez un bulbe avec la pointe tournée vers le haut dans chaque trou et recouvrez avec la terre. Tassez bien autour et arrosez afin de laisser le sol humide. Les pousses apparaîtront deux mois plus tard.

Pour une plantation en pot, prévoyez 3 bulbes pour un pot de 18 cm de diamètre environ et utilisez de la terre de bruyère.

Culture et entretien du roscoea

Culture et entretien du roscoea

Stephen Hopkins63/CC BY-SA 2.0/Flickr

Arrosez régulièrement de façon à garder la terre humide et fraîche, mais non saturée d'eau. N'attendez pas que la terre se dessèche lorsqu'il fait chaud.

Au printemps, faites un apport d'engrais spécial bulbes tous les 15 jours pour fortifier la plante.

En hiver, vous pouvez laisser vos cultures en place et ajouter par précaution un paillage épais sur vos plants et vos pots.

Taille du roscoea

Il n'est pas nécessaire de tailler le roscoea. Les parties aériennes disparaissent naturellement en automne, lorsque la plante se repose.

Supprimez au fur et à mesure les fleurs fanées.

Maladies, nuisibles et parasites

Le roscoea est une plante résistante.

Évitez de détremper le sol, afin de ne pas provoquer la pourriture du bulbe ou l'apparition de champignons sur la plante. En prévention, vous pouvez appliquer de la bouillie bordelaise sur le pied en fin d'hiver, afin d'éviter l'apparition de maladies fongiques.

Comme pour toutes plantes à bulbes, surveillez la présence des escargots ou des limaces qui sont friands des jeunes pousses. Fabriquez des barrières de coquilles d'œufs écrasées qui repousseront les limaces et disposez quelques morceaux de briques aux alentours qui attireront les escargots. Cela vous permettra de les enlever facilement à la main.

Multiplication du roscoea

Multiplication du roscoea

Peter coxhead/Public Domain/Wikimedia

Le roscoea se multiplie par division et par semis.

Division

Procédez au mois de mars. Prélevez à l'aide d'un couteau tranchant et propre des morceaux de rhizome ayant une racine et un bourgeon. Préparez un pot rempli de terre humifère. Placez le morceau prélevé et comblez avec la terre. Tassez bien et humidifiez.

Attendez que le sujet ait bien pris avant de le placer en pleine terre.

Attention : l'opération est simple, mais elle appauvrit la plante.

Semis

La multiplication par semis est préférable. Utilisez des graines fraîches.

Procédez au mois d'août ou au mois de septembre, sous châssis froid ou en serre.

Préparez des caissettes à semis, remplies d'un mélange humifère. Semez les graines et recouvrez-les légèrement de terre. Humidifiez le mélange et maintenez à une température de 20 °C. Au bout de 3 semaines, les graines germent.

Lorsque les plantules sont résistantes, préparez des pots remplis de terre de bruyère. Repiquez les plantules dans les pots et conservez-les sous abri quelques mois.

Il faudra attendre 4 ans ou 5 ans pour que les nouveaux plants fleurissent.

Bon à savoir : l'espèce roscoea cautleoides a tendance à se ressemer spontanément.

Conseils écologiques

Plantez le roscoea au premier plant de bordures composées de diverses herbacées. Associez-le aux hostas et aux rodgersias.

Un peu d'histoire…

Le roscoae a été découvert par le botaniste anglais James Edward Smith en 1806. Il lui a donné le nom de son meilleur ami William Roscoe, qui fut fondateur du Jardin botanique de Liverpool.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides