Habranthus

Habranthus en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Habranthe robuste

  • Nom(s) latin(s)

    Habranthus robustus

  • Famille

    Amaryllidacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Caduc
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0,15 à 0,30 m
  • Largeur à maturité

    0,10 à 0,20 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Division
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Fragile
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé
  • Densité

    9 à 12 pieds/m²

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

De la famille des Amaryllidacées, ce bulbe ressemble à la fois à un petit amaryllis de jardin qui serait court sur tige tout en ayant la tenue des crocus au niveau de sa floraison dressée et solitaire. Il a été découvert dans les paysages naturels du sud du Brésil et de l'Argentine, et se trouve également au Mexique et au sud des États-Unis dans les régions les plus chaudes.

Sous nos climats, Habranthus robustus peut se planter en pleine terre dans les zones les plus chaudes et abritées, comme certains jardins du littoral atlantique et méditerranéen, à condition de bénéficier d'une bonne pluviométrie ou d'un arrosage suivi. Il préfère effectivement les endroits bien arrosés de la frange côtière bretonne ou du Cotentin, là où il ne gèle quasiment pas et où d'étonnants jardins exotiques ont vu le jour (Jardin exotique de Roscoff, Jardin Georges Delaselle, Jardins de Vauville…). Le genre a d'ailleurs été surnommé « lis de pluie » ou « Rainlily » en anglais. Son nom commun est habranthe robuste, un nom peu usité en réalité.

Un sol léger et très bien drainé est aussi requis pour réussir cette bulbeuse à l'extérieur.

Dans toutes les autres régions, il est préférable de cultiver Habranthus robustus en pot dans une serre, une véranda ou un jardin d'hiver. On peut en profiter sur un balcon ou une terrasse également, quand on a la possibilité de le rentrer hors gel en hiver. Les températures négatives ne sont en effet pas bien tolérées, malgré une certaine résistance en pleine terre quand il gèle sur de très courtes périodes jusqu'à -5 °C et à condition d'avoir protégé la souche avec un paillis.

Les fleurs de l'habranthe robuste s'ouvrent en entonnoir au bout de tiges solitaires. Mais d'autres espèces dans le genre Habranthus produisent des inflorescences de plusieurs fleurs regroupées au sommet de la même tige, exactement comme les amaryllis. Les fleurs estivales sont roses, en entonnoir bien ouvert qui laisse voir les étamines jaunes.

Son feuillage est fin et rubané sur 20 cm de long environ, vert foncé. Il tient parfois une partie de l'hiver quand la plante est cultivée en intérieur.

La plante s'insère sans souci dans une bordure fraîche au milieu des plantes vivaces basses, ou dans une rocaille fraîche et très bien drainée.

Bon à savoir : l'espèce a été longtemps confondue avec le zéphyranthe, le synonyme de Zephyranthes robustus est d'ailleurs encore utilisé. Les fleurs de Zephyranthes sont plus régulières, en étoile, mais bien souvent les botanistes arrivent à voir des différences que le simple amateur a beaucoup de mal à distinguer.

Espèces et variétés d'Habranthus

Il existe plus de 70 espèces d'Habranthus, dont une dizaine est cultivée par les collectionneurs, à fleurs blanches, jaune abricot ou roses. Ces espèces se rencontrent plus de façon sauvage, bien qu'elles soient en voie de disparition dans beaucoup d'endroits. Il est très difficile d'en obtenir des échantillons à moins d'appartenir à des cercles de collectionneurs. Dans le commerce, on trouve par contre facilement le plus robuste d'entre eux, Habranthus robustus.

Habranthus robustus

Habranthus robustus
  • Floraison : Fleurs rose tendre en entonnoir bien ouvert sur des étamines jaunes, de juillet à septembre.
  • Végétation : Feuilles fines et rubanées, hauteur totale de la plante en fleurs ne dépassant pas 30 m.
  • Qualités : Ce petit bulbe produit un bel effet décoratif tout l'été quand il est planté en groupes.

Plantation d'Habranthus

Plantation d'<em>Habranthus</em>

Jean-Michel Moullec/CC BY 2.0/Flickr

La plante s'achète en bulbes à planter. Ensuite, quand on réussit la culture, il est possible de récupérer les graines quand les fleurs sont fanées.

Où le planter ?

Ce bulbe se place en situation ensoleillée mais dans un sol qui reste frais ou qui est arrosé régulièrement. En pot, la même situation ensoleillée est requise.

Le sol doit être également très bien drainé et ne pas s'engorger en hiver, ni geler.

Quand planter Habranthus robustus ?

Sous nos climats, la plantation en pleine terre se fait en avril quand le sol est réchauffé.

En pot, on peut le planter plus tôt, en février-mars dans un endroit hors gel, pour obtenir une floraison plus précoce.

Comment le planter ?

En pot, un terreau de qualité mélangé à un tiers de sable grossier permet de conserver des éléments nutritifs tout en favorisant le drainage.

En pleine terre, jetez une poignée de sable grossier au fond du trou pour éviter la formation de poche d'eau entre le bulbe et la terre. Dans une bordure ou une rocaille, quand on souhaite réaliser une plantation groupée, on espace de 10 à 15 cm les bulbes. En pot, cette distance se réduit à 5 cm entre les bulbes pour réaliser une potée très fournie.

Placez le bulbe à 10 cm de profondeur environ.

Culture et entretien d'Habranthus robustus

Culture et entretien d'<em>Habranthus robustus</em>

Upload Bot (Magnus Manske)/CC BY 2.0/Wikimedia

Arrosez régulièrement les plantes en pot, et celles en pleine terre si le temps est sec. Veillez à conserver également un bon drainage du sol.

Ce bulbe reste en place, il n'a pas besoin d'être retiré de terre. Sa floraison est d'ailleurs plus abondante au fil des années quand il n'est pas dérangé.

Apportez un engrais organique chaque année en début de printemps, aussi bien en pleine terre qu'en pot.

Coupez le feuillage à ras quand celui-ci est flétri. Recouvrez le sol d'un paillis de feuilles sèches en hiver pour les cultures de pleine terre.

Maladies, nuisibles et parasites

Il est possible que les rongeurs soient attirés par ce bulbe en pleine terre pour s'en nourrir au cours de l'hiver.

Multiplication d'Habranthus

Multiplication d'<em>Habranthus</em>

Forest and Kim Starr/CC BY 2.0/Flickr

Semis

Le semis se fait par contre dès la récolte des graines une fois la floraison terminée. Il doit être réalisé au chaud et rester à température douce tout l'hiver.

Division

La division des bulbilles s'effectue au printemps. Séparez les petits bulbes pour les replanter plus loin.

Conseils écologiques

Aucune maladie particulière n'a été remarquée ni parasite. Mais ce type de bulbe étant assez rare en culture, il est préférable de lui offrir des conditions optimales pour éviter toutes attaques.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides