Banksia

Banksia en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Banksia

  • Nom(s) latin(s)

    Banksia

  • Famille

    Proteacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Arbre ▶ Arbre à fleurs

    Arbuste ▶ Arbuste à fleurs

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Forme

    Buissonnant
    Ouvert ou divergeant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    1 à 10 m et +
  • Largeur à maturité

    1 à 8 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Modéré
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Moyen
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Lente
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Semis Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Moyenne
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol sableux Sol caillouteux Terre de bruyère Humus
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre Sol acide
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol drainé Sol humide
  • Densité

    0,5 pied/m² (en fonction de la variété choisie )

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Balcon ou terrasse Bosquet ou forêt Haie Plantation isolée
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre Bac, pot ou jardinière
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Le genre Banksia pousse à l'état naturel sur le pourtour du continent australien. Il est classifié comme arbre appartenant à la famille des Proteacées, tout comme le grévilléa ou l'arbre de feu du Chili. Il en existe à ce jour 81 espèces répertoriées.

Arbre à croissance lente, s'accommodant de sols argileux comme sableux, aux pH variés, il n'est pas présent dans le centre australien, trop sec et désertique. Leur besoin annuel en eau se situant entre 200 et 400 mm. Sur les 81 espèces, la majorité dépasse 10 m, cependant certaines ont la taille et le port d'un arbrisseau dressé, d'autres poussent de manière noueuse, prostrée, horizontale.

Le feuillage persistant vert sombre à la face supérieure, argenté en dessous, bien que très différent par la taille, reste le même par la forme. Les feuilles simples, coriaces de 1 à 40 cm de long, au limbe finement dentelé et serré, sont disposées en spirales irrégulières sur les branches. Quelques espèces ont un feuillage verticillé.

Le meilleur élément de reconnaissance reste les inflorescences en épis terminaux, constituées de centaines voire de milliers de fleurs, rassemblées en spirale autour d'un rachis ligneux. Elles sont de couleur jaune, orange, rose ou rouge. Sous nos latitudes, la floraison peut-être sporadique toute l'année dans le Sud, bien qu'un pic en fonction des variétés s'étale de mars à octobre.

Les banksia sont résistants à des températures négatives de l'ordre de -5 /-8 °C.

Espèces et variétés de banksia

Banksia coccinea

Banksia coccinea
  • Hauteur : 6 à 8 m
  • Fleurs (couleur, longueur) : Rouge vif de 8 à 10 cm.
  • Qualités : Très florifère. Cultivable en pots.

Banksia integrifolia

Banksia integrifolia
  • Hauteur : 20 m
  • Fleurs (couleur, longueur) : Jaunes de 10 à 12 cm.
  • Qualités : Le plus facile à cultiver des banksia.

Banksia spinulosa

Banksia spinulosa
  • Hauteur : 2 à 3 m
  • Fleurs (couleur, longueur) : Jaunes orangées de 15 cm.
  • Qualités : Variété horticole. Épis floraux de belle taille.

Banksia aemula

Banksia aemula
  • Hauteur : 6 à 8 m
  • Fleurs (couleur, longueur) : Blanches, jaune pâle de 20 cm
  • Qualités : Feuillage vert vif. Fleurs de gros diamètre très décoratives.

Banksia ericifolia

Banksia ericifolia
  • Hauteur : 1 à 2 m en bord de mer, 6 m en intérieur.
  • Fleurs (couleur, longueur) : Oranges-rouges de 20 à 22 cm
  • Qualités : Parfait pour les côtes ventées, grosses fleurs.

Banksia brownii

Banksia brownii
  • Hauteur : Arbrisseau érigé, 2 m.
  • Fleurs (couleur, longueur) : Rouge brun métallique de 15 à 20 cm.
  • Qualités : Feuillage plumeux, unique. Fleurs coupées les plus utilisées du genre.

Plantation du banksia

Plantation du banksia

Tatters/CC BY-SA 2.0/Flickr

Où les planter ?

Le banksia tolère tous les types de sol, avec une préférence pour un sol à pH légèrement acide ou neutre. Il aime une très légère humidité, en alternance avec des périodes sèches. Certains cultivars s'épanouissent parfaitement en bord de mer, d'autres plus à l'intérieur des terres. Cependant, vous devez tenir compte avant la plantation des températures hivernales de votre région. Si votre région connaît des températures inférieures à -8 °C, la culture en pot est obligatoire afin de le rentrer sous abri en hiver. Sans cela le froid sera fatal à votre banksia.

Dans l'ensemble, ce sont des plantes à privilégier pour les zones côtières si vous avez pour but de le planter en pleine terre.

Quand planter votre banksia ?

La plantation printanière est comme souvent la plus conseillée.

Vous devez tenir compte de la taille de votre banksia pour la plantation. S'il a une hauteur inférieure à 1,50 m, la plantation de printemps est la meilleure solution pour un démarrage aisé et rapide. Au-delà de ces 1,50 m, il vous est possible de le planter l'été et l'automne.

Comment le planter en pleine terre ?

Choisissez un endroit approprié en fonction de la variété choisie, de façon à ce que votre plante soit mise en valeur et dispose d'un volume nécessaire à la croissance du feuillage.

Préparez un trou de beau volume, 2 à 3 fois celui du pot, améliorez le fond par plusieurs poignées de tourbe, sable, terre végétale fine pour 1/3 chacun. Refermez avec le reste de mélange ou la terre du jardin préalablement émiettée.

Une petite cuvette de retenue d'eau permettra un arrosage plus profitable les premiers temps.

Comment planter un banksia en pot ?

Après avoir porté votre choix sur une belle poterie de bon volume, choisissez l'emplacement pour votre banksia. Le tableau variétal vous donne quelques conseils sur les coloris, hauteurs des plantes.

Si vous résidez une région froide pensez à ne pas trop l'éloigner de votre habitation de manière à pouvoir le rentrer aisément le moment venu.

Le fond du pot doit être percé, et l'apport de graviers, billes d'argiles ou autre matériau drainant en fond a son importance pour éviter la stagnation d'eau au niveau racinaire. Utilisez le même mélange que pour la plantation en terre, en incorporant à l'ensemble une petite poignée d'engrais à libération lente. Arrosez copieusement la première fois, modérément par la suite.

Note : exposé au vent votre banksia nécessitera un tuteurage les premiers mois.

Culture et entretien du banksia

Culture et entretien du banksia

Casliber/CC BY 3.0/Wikimedia

En pleine terre

Le banksia ne disposant pas d'un système racinaire vigoureux, il est préférable de planter un sujet âgé de 2 ans, et de le tuteurer le temps de la reprise racinaire. Elle est facile à évaluer, il suffit de bouger légèrement votre arbre, tant que la base au niveau du collet n'est pas fixe, laisser le tuteur. Lorsque la base reste ferme, le tuteurage n'est plus nécessaire.

La quantité d'eau apportée et la façon d'arroser à son importance pour le volume et la forme racinaire future. Un apport trop léger donc superficiel ne permettra pas aux racines de se développer en profondeur. Il faut donc faire des apports d'eau conséquents pour humidifier la motte en profondeur. En moyenne 2 ans après sa plantation, votre banksia sera autonome sauf cas exceptionnel de sécheresse où il faudra le supplémenter en eau.

Conserver un bon paillis tout au long de l'année évitera le ruissellement du sol au pied des plantes et conservera l'humidité en période sèche.

La fertilisation des banksias doit se faire avec des éléments organiques de préférence. Les apports trop dosés en phosphore ont un effet néfaste sur leur croissance. Utilisez des composts et humus bien dégradés aux dépens d'engrais chimiques du commerce.

En pot

Hivernez votre banksia en pot en véranda, en serre froide ou encore dans une pièce de la maison à forte luminosité. Respectez une température minimale comprise entre 5 et 10 °C. Évitez les pièces chauffées tout l'hiver (18 °C constant par exemple), cela traumatiserait votre plante, laquelle, exposée à cette température sortira des rameaux fins et tendres qui, lors du passage en extérieur, seront très vite abîmés.

Pendant cet hivernage, l'arrosage sera réduit de moitié par rapport à la normale sans laisser la motte se dessécher complètement.

En sortie d'hivernage, surfacez vos pots avec un terreau pauvre en phosphore, ou avec un humus bien composté, mélangé à un peu de sable pour éviter l'effet de colmatage que peuvent avoir les humus gras.

Taille du banksia

Les banksias une fois établis sont des plantes semi-rustiques, faciles à entretenir. Pas de taille à pratiquer sur cet arbre, sauf en cas de recherche de forme particulière ou après une exposition au froid de façon prolongée. Dans ce dernier cas, une taille de rabattage doit être faite pour éliminer les pointes gelées, et donner un coup de fouet à votre banksia.

Maladies, nuisibles et parasites

Aucun parasite n'est à déplorer sur le banksia. En revanche un dangereux et très actif champignon le Phytophthora cinnamomi peut-être fatal à vos plantes. Ce champignon attaque les racines et cause un dépérissement terminal des branches.

Les symptômes sont le flétrissement, le jaunissement et dessèchement du feuillage, sans que les feuilles sèches ne se décrochent des branches.

Aucun traitement n'existe pour enrayer ce problème. En cas d'infestation, arrachez votre arbre, brûlez-le sur place, désinfectez le sol à l'emplacement de la plante morte. Ne pas la remplacer par une plante de la même famille.

Multiplication du banksia

Multiplication du banksia

MainlandQuokka/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Les banksia peuvent se multiplier par semis et bouturage

Semis

À la fin de l'été, après floraison et maturation, les graines sont libérées, se propageant dans la nature. À surveiller donc si vous désirez les récolter.

Le semis se fait à l'automne dans un mélange de sable et de terre de bruyère au chaud (20 °C) ; soyez patient, la levée peut prendre du temps et il faudra attendre de cinq à sept ans avant de voir les premières fleurs. De plus, il n'est pas certain que les caractéristiques génétiques de la plante mère se retrouvent dans les nouvelles générations.

Bouturage

Les boutures se font l'été sur bois semi-aoûté, dans un mélange léger de tourbe et de sable en maintenant une légère humidité. L'enracinement dure environ 6 mois. Les boutures offrent l'avantage par rapport au semis de garder les caractéristiques des plantes mères.

Conseils écologiques

Si vous désirez semer vous-même vos banksias, exposez les graines à une forte source de chaleur avant le semis, cela vous fera gagner de précieuses semaines sur le temps de germination. Par exemple, vous pouvez les plonger 30 secondes dans une casserole d'eau portée à 90 °C.

Bon à savoir : dans leur habitat d'origine sujet à de fréquents incendies, les graines de banksia sont dispersées grâce à la chaleur des feux, qui font éclater les infrutescences, sortes de cônes ligneux garnis de follicules contenant les graines. Ainsi, ils se sèment naturellement.

Un peu d'histoire…

Le nom de banksia vient en hommage au botaniste anglais, Sir Joseph Banks qui récoltât les premiers spécimens en 1770, au cours de la première expédition de James Cook.

>Découvertes à bord d'une épave immergée d’un grand explorateur du XVIIIe siècle, Jean-François de La Pérouse, six graines de banksia sont dans les germoirs du Conservatoire botanique de Brest. Des chercheurs se sont regroupés pour sortir de leur sommeil ces graines ayant passé plus de 200 années sous la mer, sans avoir subi aucun dommage.



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides