Androsace

Écrit par les experts Ooreka
Télécharger en .pdf

Androsace en résumé

Dénomination

  • Nom(s) commun(s)

    Androsace

  • Nom(s) latin(s)

    Androsace

  • Famille

    Primulacées

  • Type(s) de plante

    Fleur ▶ Plante à fleurs

    Plante ornementale ▶ Plante à feuillage décoratif

Esthétique

  • Couleur des fleurs

  • Couleur des feuilles

  • Végétation Vivace : Plante qui vit plus de deux ans.
    Annuelle : Plante qui vit moins d'un an.
    Bisannuelle : Plante dont le cycle de vie dure deux années. La première année, la plante se développe ; la seconde année, elle donne fleurs et fruits, puis elle meurt.
    Pour en savoir plus

    Vivace
  • Feuillage Persistant : Le feuillage dure toute l'année.
    Semi-persistant ou semi-caduc : La plante conserve une partie de son feuillage toute l'année.
    Caduc : La plante perd ses feuilles à l'automne.
    Pour en savoir plus

    Persistant
  • Hauteur à maturité La hauteur à maturité est la hauteur à laquelle la plante s'élève naturellement quand elle bénéficie des conditions les plus favorables.
    La plante pourra prendre du temps pour atteindre cette hauteur, en fonction de la vitesse de sa croissance.
    La plante pourra aussi ne jamais atteindre sa hauteur à maturité, si elle est taillée régulièrement, ou si elle n'est pas cultivée dans les conditions optimales pour sa croissance.
    Pour en savoir plus

    0 à 0,30 m

Jardinage

  • Entretien Facile : La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples.
    Modéré : La plante nécessite des soins réguliers ou un peu de pratique en jardinage.
    Difficile : La plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage.
    Pour en savoir plus

    Facile
  • Besoin en eau Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage. Pour évaluer l'arrosage nécessaire, il faut aussi prendre en compte la température ambiante, à cause de l'évaporation, et de la capacité du sol à retenir l'eau.
    Faible : Pour une plante d'intérieur, arroser tous les mois. Pour une plante d'extérieur, elle supporte bien la sécheresse.
    Moyen : Pour une plante d'intérieur, arroser toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Pour une plante d'extérieur, elle aura besoin d'apports d'eau avant que le sol sèche.
    Important : Pour une plante d'intérieur, arroser plusieurs fois par semaine. Pour une plante d'extérieur, il lui faut des apports d'eau abondants et réguliers.
    Pour en savoir plus

    Faible
  • Croissance Lente : La plante atteint sa maturité en plusieurs décennies.
    Normale : La plante atteint sa maturité en quelques années.
    Rapide : La plante atteint sa maturité en quelques mois.
    Pour en savoir plus

    Normale
  • Multiplication La multiplication consiste à créer une nouvelle plante soi-même.
    Semis : La plante se reproduit par la plantation de graines.
    Pour en savoir plus
    Division : Une partie de la racine (rhizome, tubercule) sert à créer de nouvelles pousses.
    Pour en savoir plus
    Bouturage : Une branche est plantée en terre, où elle produit de nouvelles racines.
    Pour en savoir plus
    Marcottage : La branche n'est pas coupée de la plante mais elle est en partie enfouie dans la terre, où elle développe ses propres racines.
    Pour en savoir plus
    Greffe : Un fragment de plante est implanté sur une autre plante.
    Pour en savoir plus
    Impossible : Il n'est pas possible, pour un particulier, de multiplier sa plante. S'il en veut une autre, il lui faut l'acheter auprès d'un professionnel.

    Division Bouturage
  • Résistance au froid Résistante (rustique) : Plante résistante au gel.
    À protéger (semi-rustique) : Plante qui supporte la fraîcheur mais qui nécessite une protection contre le gel.
    À rentrer (fragile) : Plante qui craint le froid et qui doit être abritée pendant la saison froide.
    Pour en savoir plus

    Résistante
  • Type de sol Sol argileux : Terre lourde et collante quand elle est humide, qui durcit et craquelle en séchant.
    Sol calcaire : Terre claire et crayeuse, sèche l'été et boueuse l'hiver.
    Sol sableux : Terre légère, facile à travailler et qui retient mal l'eau.
    Sol caillouteux : Sol chargé de cailloux et pauvre en matières organiques.
    Humifère : Noire et facile à travailler, elle ressemble à la terre en forêt.
    Terre de bruyère : Sol acide (pH 4 à 5), sableux et riche en humus.
    Terreau : C'est facile, cette terre s'achète en magasin !
    Pour en savoir plus

    Sol argileux Sol calcaire Sol sableux Sol caillouteux
  • PH du sol Le pH mesure l'acidité du sol.
    Sol alcalin : Le pH est supérieur à 7. Il s'agit principalement des sols calcaires.
    Sol neutre : Le pH est compris entre 6,5 et 7,2. La plupart des plantes y poussent correctement.
    Sol acide : Le pH est inférieur à 7. Il s'agit principalement des terres de bruyère.
    Pour en savoir plus

    Sol alcalin Sol neutre
  • Humidité du sol L'humidité du sol ne dépend pas de la pluie, mais de la manière dont le sol conserve l'eau ou non.
    Sol drainé : Sol frais mais où l'eau ne stagne pas.
    Sol humide : Sol où de l'eau stagne.
    Sol sec : Sol qui ne retient pas l'eau.
    Sol frais : Sol qui reste constamment humide (mais pas trempé). Pour en savoir plus

    Sol sec

Emplacement

  • Exposition Soleil : La plante doit avoir du soleil direct toute la journée. En intérieur, c’est directement (moins d’1 m) devant une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Mi-ombre : La plante doit avoir du soleil une partie de la journée seulement. En intérieur, c’est devant une fenêtre à l’est ou plus éloignée d’une fenêtre orientée sud ou ouest.
    Ombre : La plante doit être à l'ombre d'autres plantes. En intérieur, c’est le cas des pièces en hiver, des fenêtres au nord ou en partie occultées et quand la plante est loin de la fenêtre (+ de 2 m).
    Pour en savoir plus

    Soleil
  • Utilisation extérieure

    Couvre-sol Massif ou bordure Rocaille
  • Plantation Pleine terre : La plante peut être plantée directement dans la terre.
    Bac, pot ou jardinière : La plante peut être plantée dans un bac. (Le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.)
    Pour en savoir plus

    Pleine terre
  • Climat

Plantation

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Floraison

JANVIER FÉVRIER MARS
AVRIL MAI JUIN
JUILLET AOÛT SEPT.
OCT. NOV. DÉC.

Les androsaces, parmi plus d'une centaine d'espèces, sont surtout connues en jardinage au travers de l'espèce Androsace sarmentosa. Offrant une floraison précoce, les androsaces sont des plantes vivaces à feuilles persistantes. Elles forment des tapis bas de feuilles vert clair qui sont couvertes de poils blancs délicats, donnant un aspect argenté. Le feuillage fournit un intérêt tout au long de l'année et est le bienvenu en hiver près d'arbustes nains et sur des rochers. De la fin du printemps au début de l'été, de profondes fleurs roses apparaissent en bouquets ronds.

Les androsaces proviennent des régions froides à tempérées de l'hémisphère nord. Le genre est principalement arctique-alpin avec de nombreuses espèces dans l'Himalaya (d'où le genre est originaire), les montagnes de l'Asie centrale, le Caucase et les systèmes de montagnes d'Europe méridionale et centrale, en particulier les Alpes et les Pyrénées. Généralement, les androsaces sont des herbées vivaces, ou bisannuelles.

La plupart des espèces sont acaules, de sorte que les feuilles sont des rosettes basales pour la plupart. S'il y a les feuilles sur la tige, alors elles sont disposées en opposition l'une à l'autre. Les feuilles sont pédonculées ou sessiles.

Les fleurs sont rarement solitaires, surtout présentées en inflorescences avec des bractées. Les fleurs sont hermaphrodites, à symétrie radiale. Les cinq pétales sont fusionnés et hémisphériques. Selon l'espèce, les pétales proposent de nombreux coloris : blanc, rose, violet, rouge foncé, ou rarement jaune. La couronne est au plus de la même longueur que le calice. Formant un cercle, les cinq étamines présentes sont fertiles, et elles ne dépassent pas de la couronne parce que les étamines sont très courtes. Même le stylet est plus court que le tube de la corolle. Les fruits sont ovoïdes à sphériques, avec une capsule qui s'ouvre près de sa base et contient de quelques-unes à de nombreuses graines. Les graines brunes sont ailées.

Espèces et variétés d'androsace

Androsace jasmin (Androsace sarmentosa)

Androsace jasmin (Androsace sarmentosa)
  • Feuillage : Feuillage vert profond en rosettes compactes, avec des feuilles persistantes elliptiques oblo-lancéolées, de 1 à 3 cm de large, couvertes de poils courts et blancs.
  • Floraison : Floraison de juin à août. Fleurs rose vif à violet avec un œil jaune de 7 à 9 mm de diamètre, avec des ombelles de 4 à 10 mm de hauteur.
  • Caractéristiques : Hauteur de 10 à 30 cm. Peut atteindre environ 30 cm de diamètre.
  • Qualités : Supporte mieux des zones humides. Présente dans la région est de l'Asie, du Cachemire à l’ouest de la Chine. Préférence pour les forêts mixtes, les pentes rocheuses et de bois ouvert, à une altitude de 2 700 à 4 000 m.

Androsace velue (Androsace villosa)

Androsace velue (Androsace villosa)
  • Feuillage : Rosettes de feuilles elliptiques à linéaires, jusqu'à 1,5 cm de diamètre. Poils fins en dessous des feuilles, en particulier vers les pointes.
  • Floraison : Floraison de juin à juillet. Fleurs de 6 à 10 mm de diamètre, disposées en ombelles sur les tiges jusqu'à 3 cm de hauteur. Les coloris varient du blanc au rouge-violet, avec un centre rose ou jaune. Les formes blanches peuvent devenir roses en vieillissant.
  • Caractéristiques : Hauteur de 5 à 20 cm.
  • Qualités : Plante exclusivement de rocaille fréquemment cultivée en jardin de type alpin. Croissance dense. Pousse sur les montagnes de calcaire en Europe et en Asie, le plus souvent sur les pentes rocheuses au-dessus de 1 500 m. Naturellement présente en France (Pyrénées et Alpes).

Androsace villosa var. arachnoidea

Androsace Rosettes plus « laineuses ».
  • Feuillage : Rosettes plus « laineuses ».
  • Floraison : Idem.
  • Caractéristiques : Port compact de 5 cm de haut environ.
  • Qualités : Idem.

Androsace villosa var. taurica

Androsace Proche de l'espèce type.
  • Feuillage : Proche de l'espèce type.
  • Floraison : Fleurs roses avec un œil rouge.
  • Caractéristiques : Proche de l'espèce type.
  • Qualités : Idem.

Androsace villosa var. jacquemontii

Androsace Feuilles plus densément poilues.
  • Feuillage : Feuilles plus densément poilues.
  • Floraison : Fleurs rouge-violet avec un œil jaune-verdâtre.
  • Caractéristiques : Port compact jusqu'à 10 cm de haut.
  • Qualités : Originaire de l'Himalaya au-dessus de 3 500 m, cette variété est très stolonifère, pouvant former de grands tapis.

Plantation de l'androsace

Plantation de l'androsace

Denali National Park and Preserve/CC BY 2.0/Flickr

Où la planter ?

La culture demande juste de la terre ordinaire (dureté et pH indifférents, pouvant même se développer en sol très alcalin), en sol sec à légèrement humide, mais l'androsace supporte des sécheresses passagères. Il est possible de surfacer avec du gravier. Ultra-rustique (supporte facilement -25 °C), l'androsace a besoin de soleil.

Abritez-les des vents glacés. Les androsaces poussent bien sur les murs de pierres sèches, ou en couverture du sol. Vous pouvez également l'implanter dans une bordure ou une rocaille.

Quand planter l'androsace ?

L'androsace se plante exclusivement au printemps.

Comment la planter ?

Insérez le système racinaire de quelques centimètres sous la surface. Arrosez légèrement quelques jours (en soirée, après le coucher du soleil) pour assurer la reprise.

Bon à savoir : espacez chaque plant de 40 cm, car les androsaces développent de longs stolons et elles n'aiment pas la concurrence d'autres racines.

Culture et entretien de l'androsace

Culture et entretien de l'androsace

Carstor/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

Supprimez les rosettes fanées au fur et à mesure.

Les espèces les plus soyeuses, fortement velues comme Androsace villosa, sont à protéger en hiver.

Maladies, nuisibles et parasites

L'humidité trop prolongée est un ennemi des androsaces, mais c'est tout.

Multiplication des androsaces

Multiplication des androsaces

Meneerke bloem/CC BY-SA 3.0/Wikimedia

La multiplication par division n'est pas simple, cela dépend du lieu de plantation (et de l'accès aux racines/stolons).

En revanche,le bouturage est un jeu d’enfant : coupez une petite rosette et plantez-la un peu plus loin. Arrosez légèrement pour favoriser le développement racinaire.

Conseils écologiques

La plante entière est utilisée dans la médecine tibétaine, avec un goût amer et apportant un moyen de lutte contre les fièvres. Elle aurait des capacités de dessèchement des sérosités. Elle est utilisée dans le traitement de troubles de tumeurs, des inflammations des fluides et d'autres troubles de fluides séreux.

Un peu d'histoire…

Le genre Androsace naît en 1753 grâce à Linné. Le nom générique botanique vient du grec andros pour l'homme et de sakos pour bouclier. Une espèce d'algues a existé dans ce genre jusqu'au XVIe siècle.

Des études moléculaires récentes montrent que les genres Douglasia (qui se trouve dans le nord-ouest de l'Amérique du Nord et la Sibérie orientale), Pomatosace (une espèce endémique de l'Himalaya) et Vitaliana (un genre endémique de l'Europe) appartiennent au groupe Androsace. Les études phylogénétiques ont également démontré que l'ancêtre d’Androsace connaît une première apparition il y a environ 35 millions d'années et était très probablement une espèce annuelle. Les évolutions morphologiques ont eu lieu indépendamment en Asie et en Europe.

Ces pros peuvent vous aider


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides