Semer un gland de chêne

Semer un gland de chêne
© 123RF / Roger Ashford

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Qui n'a pas eu un jour envie, au cours d'une promenade en forêt, de ramasser un beau gland pour tenter de le semer et d'en obtenir un chêne majestueux ? Le chêne se multiplie en effet assez facilement par semis de glands, à condition de le faire au bon moment et de prendre quelques précautions. Si vous avez la place d'accueillir un tel arbre dans votre jardin, pourquoi ne pas tenter l'expérience !

 Voici comment semer un gland de chêne.

1 Ramassez des glands au mois d'octobre pour les semer

Fruits du chêne, les glands mûrissent sur l’arbre. Pour réussir leur semis, il est indispensable qu'ils soient récoltés à maturité, en automne, lorsqu’ils ont bien grossi et tombent au sol.

  • Dans l’idéal, ramassez des glands entre le 10 et le 31 octobre.
  • Ramassez ceux qui sont déjà au sol et uniquement les plus gros, en laissant de côté les glands plus petits, tombés prématurément.

Astuce : pour vérifier la maturité d'un gland, détachez la cupule, qui est inutile pour la germination ; si elle s'enlève facilement, c'est que le gland est mûr.

  • N'hésitez pas à ramasser une bonne quantité de glands, car tous ne pourront pas être semés et tous ceux qui seront semés ne germeront pas.

Conseil : il ne sert à rien de ramasser des glands qui ont déjà germé ; leur petite racine est très fragile et a de grandes probabilités de se casser.

2 Vérifiez la vitalité des glands récoltés

Une fois les glands ramassés, il importe de de trier les bons des mauvais.

  • Éliminez ceux qui sont noirâtres, un peu mous, ou encore percés de petits trous indiquant qu’ils sont parasités.
  • Plongez ensuite les glands qui vous semblent sains dans une bassine d’eau :
    • éliminez ceux qui surnagent ;
    • conservez uniquement ceux qui tombent au fond de la bassine : ils ont de bonnes chances de germer, à condition de les mettre en terre immédiatement ; en effet, un gland se dessèche extrêmement vite, perdant alors ses capacités germinatives.

Astuce : si vous ne pouvez pas mettre les glands tout de suite en terre, placez-les avec quelques feuilles mortes dans un sac en plastique non hermétiquement fermé ; vous pourrez les conserver ainsi quelques jours dans le bac à légumes du réfrigérateur.

3 Semez les glands de chêne

Il est recommandé de semer plusieurs glands afin d'en avoir au moins un qui germe et se développe bien.

  • Semez chaque gland dans un pot individuel, afin d'éviter que les futures racines ne se mélangent et ne puissent être séparées sans dommages.
  • Choisissez des pots profonds (au moins 15 cm) car la racine du chêne se développe rapidement en profondeur.
  • Remplissez ces pots avec un substrat composé d'un mélange de terre de jardin et de terreau pour semis ou bouturage.
  • Dans chaque pot, posez un gland horizontalement à la surface et recouvrez-le de 1 cm de substrat au maximum : une couche plus épaisse est une cause fréquente d'échec du semis, car la plantule a du mal à percer.
  • Arrosez, puis placez les pots dans une pièce normalement éclairée, à une température idéale de 20 °C.

4 Observez la germination des glands de chêne

Dès que les glands sont mis en terre, maintenez le substrat toujours humide, sans le noyer : arrosez modérément, en moyenne tous les 2 jours.

Si le gland germe, vous verrez apparaître d’abord un embryon de racine, qui s’enfoncera rapidement dans la terre. Quelques jours après apparaîtra la future tige, et plus tard de petites feuilles.

5 Repiquez un jeune chêne en pleine terre

Au printemps, il est temps de repiquer un jeune chêne en pleine terre. Si plusieurs se sont développés, choisissez le plus vigoureux.

Attendez fin avril-début mai, afin que des gelées ne soient plus à craindre, mais guère plus longtemps car les racines formeraient au fond du pot un « chignon » néfaste à la bonne santé de votre bébé chêne.

Choisissez l’endroit où repiquer votre jeune chêne

Rappelez-vous que vous ne plantez pas n’importe quel petit arbre mais un chêne susceptible de prendre un énorme développement.

  • Choisissez donc un endroit isolé, loin de la maison, où votre arbre aura tout l’espace et la lumière nécessaires.
  • Dans l’idéal, le sol doit être profond, drainé mais frais (sauf pour un chêne vert, qui apprécie un sol sec).

Plantez le jeune chêne en pleine terre

Pour que le chêne grandisse dans les meilleures conditions, il a besoin d’une terre meuble et profonde, dans laquelle il enfoncera profondément ses racines : à cette fin, bêchez le sol sur 30 cm de profondeur au minimum.

  • Faites dans la terre un trou de profondeur et de diamètre plus ou moins égaux à ceux du pot.
  • Sortez délicatement le petit chêne de son pot en veillant à prendre toute la motte.
  • Placez celle-ci dans le trou et rebouchez en ramenant la terre autour du plant.
  • Tassez légèrement et arrosez abondamment.
  • De préférence, paillez le pied de l’arbuste (feuilles mortes, tontes de gazon…).
  • Signalez enfin l’endroit par un tuteur bien visible, afin d’éviter un coup de tondeuse malencontreux.

Dans un an, votre petit chêne mesurera environ 30 cm, et dans dix ans 4 m ou plus…

Matériel nécessaire pour semer un gland de chêne

Imprimer
Arrosoir avec pomme

Arrosoir avec pomme

5 € environ

Bassine

Bassine

1 €

Bêche

Bêche

6 € environ

Pot en terre cuite

Pot en terre cuite

À partir de 1 €

Terreau à bouturer

Terreau à bouturer

5 € les 6 L environ

Cette fiche est maintenant terminée,
mais entre nous ce n'est pas fini...
Vous pouvez aussi :



Produits


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides