Soigner les plantes avec les huiles essentielles

Soigner les plantes avec les huiles essentielles
© 123RF/ Shikibu

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

De nombreuses personnes ont recours à l’aromathérapie pour soigner différents problèmes de santé. On sait moins que les huiles essentielles peuvent être utilisées également au potager ou au verger, principalement pour lutter contre les insectes ravageurs et les maladies cryptogamiques. Voici un précieux recours alors que les traitements de synthèse sont en voie d’être bannis du jardin !

Cette fiche pratique vous donne les clés pour soigner les plantes avec les huiles essentielles.

Zoom sur les précautions d'utilisation des huiles essentielles

Les huiles essentielles sont loin d'être « douces ». Très concentrées, elles ont au contraire une action puissante dont il ne faut pas abuser : utilisées trop fréquemment, elles pourraient être toxiques pour les végétaux. Réservez-les de préférence aux traitements curatifs, surtout dans les cas difficiles, et utilisez plutôt des purins et décoctions de plantes en préventif ou en curatif pour des attaques modérées.

Les huiles essentielles peuvent être allergisantes ou agressives pour les voies respiratoires et pour la peau. Prenez les précautions suivantes :

  • Faites votre préparation dehors ou dans un endroit bien ventilé.
  • Portez des gants, des manches longues et des lunettes, voire un masque au moment de l'application du traitement.
  • Lavez-vous les mains au savon après l'application.

1 Apprenez à doser et à préparer les huiles essentielles pour le jardin

Apprenez à doser les huiles essentielles (HE) utilisées au jardin

Comme en thérapeutique humaine ou animale, les huiles essentielles doivent être diluées avant toute utilisation au jardin. La dilution usuelle est de 20 gouttes d'HE pour 1 litre d'eau. Ne surdosez pas, cela serait néfaste à vos plantes.

Utilisez toujours un tensio-actif

Les huiles essentielles n'étant pas solubles dans l'eau, il est nécessaire de faire un petit mélange préalable :

  • Dissolvez 20 gouttes d'HE dans quelques gouttes de produit vaisselle.
  • Ou mélangez-les à un peu de savon noir liquide (qui a lui-même des propriétés insecticides).

Émulsionnez ensuite le tout :

  • dans un peu d'huile végétale, voire dans un simple verre d'eau ;
  • ou dans du lait d'argile confectionné de la manière suivante : mélangez intimement une cuillerée à café d'argile surfine (verte ou blanche) dans de l'eau (de préférence de pluie).

Bon à savoir : les principes actifs des huiles essentielles sont très volatiles et ne restent pas longtemps en contact avec la plante traitée. Le lait d'argile, en captant ces principes actifs et en favorisant une meilleure adhérence, permet au traitement d'être plus longtemps en contact avec les feuilles.

Ajoutez de l'eau de pluie

  • Versez dans la cuve de votre pulvérisateur le mélange obtenu à l'étape précédente.
  • Ajoutez 1 litre d'eau de pluie propre et filtrée, à température ambiante.
  • Mélangez bien.

Pulvérisez les végétaux à traiter

Pulvérisez la préparation sur le feuillage des végétaux à traiter : plantes du potager, arbres du verger, fleurs. Répétez en règle générale 2 fois à 1 semaine d'intervalle, en choisissant des jours sans pluie et sans pluie prévisible.

2 Luttez contre les insectes ravageurs avec les huiles essentielles

Certaines huile essentielles ont des propriétés insectifuges (elles repoussent les insectes), d'autres une action insecticide (elles tuent les insectes) ; quelques unes ont à la fois les deux types de propriétés :

  • HE de clou de girofle : insectifuge généraliste, repoussant de nombreux insectes.
  • HE d'ail : également insectifuge généraliste, repoussant de nombreux insectes ; a aussi une action insecticide contre les chenilles défoliatrices et les pucerons.
  • HE de genévrier, très utile au verger : insectifuge repoussant le papillon du carpocapse.
  • HE de géranium rosat : insecticide contre les cochenilles, chenilles, pucerons, aleurodes, doryphores.
  • HE de petit grain bigarade : insecticide contre les cochenilles et pucerons.
  • HE de menthe poivrée : insecticide contre les chenilles défoliatrices et les pucerons.

Astuce : si les pucerons ont envahi vos rosiers, pulvérisez sur ces derniers une préparation effectuée avec 4 gouttes d'HE de menthe poivrée, 10 gouttes d'huile végétale (l'huile de table convient très bien) et 100 ml d'eau.

3 Luttez contre les maladies du jardin avec les huiles essentielles

Les huiles essentielles ont démontré leur efficacité au jardin contre certaines maladies bactériennes, et surtout leur action fongicide contre les maladies cryptogamiques :

  • HE d'origan sauvage : efficace contre le mildiou, la fumagine, la moniliose et la tavelure.
  • HE de sarriette des montagnes : efficace contre le mildiou, la fumagine, la moniliose, la cloque du pêcher.
  • HE de clou de girofle : efficace contre le mildiou et la fumagine.
  • HE de tea-tree, de sauge, d'orange douce ou de citron : efficace contre le mildiou.
  • HE d'ail : efficace contre l'oïdium.
  • HE de tanaisie : efficace contre la rouille.

Bon à savoir : il est possible d'associer des huiles essentielles ayant la même propriété (exemple : HE de sarriette des montagnes et HE de tea-tree contre le mildiou).

4 Remplacez les plantes compagnes par des huiles essentielles

On appelle plantes compagnes des plantes capables de booster la croissance de certaines autres plantes voisines, d'éloigner les insectes nuisibles ou de lutter contre certaines maladies.

Si vous n'en avez pas tenu compte dans l'organisation de votre potager, vous pouvez remplacer ces plantes compagnes par des huiles essentielles ! Pour cet usage, diluez 5 à 8 gouttes d'HE dans 3 litres d'eau, à utiliser pour l'arrosage des végétaux concernés.

Voici quelques exemples de bon compagnonnage :

  • HE de basilic pour les tomates, asperges, brocolis, pommes de terre ;
  • HE de sauge pour les carottes, pommes de terre, choux, concombres ;
  • HE de thym pour les choux, choux-fleurs, brocolis ;
  • HE de sarriette pour les oignons, haricots, maïs ;
  • HE d'ail pour les rosiers (renforce leur vigueur et leur parfum).

Matériel nécessaire pour soigner les plantes avec les huiles essentielles

Imprimer
Argile blanche

Argile blanche

5 € le kilo

Huile végétale

Huile végétale

Environ 7 € les 50 mL

Huiles essentielles

Huiles essentielles

À partir de 3 € les 10 ml

Liquide vaisselle

Liquide vaisselle

Environ 2 €

Masque et gants de protection

Masque et gants de protection

À partir de 5 € environ

Pulvérisateur à pression

Pulvérisateur à pression

4 €

Savon noir liquide

Savon noir liquide

Environ 5 €

Cette fiche est maintenant terminée,
mais entre nous ce n'est pas fini...
Vous pouvez aussi :



Produits


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides