Soigner les maladies de l'érable du Japon

Soigner les maladies de l'érable du Japon
© Mark Bolin/CC BY-SA 2.0/Flickr

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Les érables du Japon, en particulier lorsqu'ils sont cultivés dans de mauvaises conditions, peuvent présenter des brûlures des feuilles, être atteints par différents parasites (cochenilles farineuses, pucerons, chenilles défoliatrices), par la maladie des taches noires, ou de façon plus grave par le pourridié ou par la verticilliose.

Cette fiche pratique vous donne toutes les clés pour détecter et soigner les maladies de l'érable du Japon et faire face aux invasions de parasites.

Cas 1 : Intervenez en cas de brûlures des feuilles de l'érable du Japon

Les brûlures des feuilles ne sont pas une maladie, mais un problème lié à un défaut d’arrosage :

  • Symptômes : les feuilles présentent des brûlures, se dessèchent et se recroquevillent.
  • Prévention :
    • En règle générale, plantez l’érable japonais à mi-ombre.
    • Arrosez l'arbre correctement :
      • Arrosez très régulièrement un érable japonais cultivé en pot, dès que le substrat commence à sécher.
      • Les 3 premières années après la plantation, arrosez régulièrement un jeune sujet cultivé en pleine terre.
      • Par la suite, arrosez un sujet cultivé en pleine terre uniquement par temps chaud et sec prolongé.
  • Traitement : arrosez abondamment la motte en plusieurs fois, sans toutefois la noyer, et brumisez le feuillage chaque soir pendant plusieurs jours, afin de le réhydrater.

Cas 2 : Détectez et traitez les invasions de cochenilles dans votre érable du Japon

L’érable japonais est sensible aux invasions de cochenilles farineuses. Intervenez le plus tôt possible pour les éliminer avant que l’arbre ne s’affaiblisse :

  • Symptômes : de petits insectes bruns et des amas cotonneux blancs sont visibles au dos des feuilles.
  • Traitement :
    • Pulvérisez les parties atteintes :
      • Soit avec un mélange d'huile végétale et de liquide vaisselle à parts égales, dilués à proportion d'une cuillerée à café pour 150 ml d'eau.
      • Soit avec une solution de savon noir liquide (une cuillère à café de savon noir liquide dans 1,5 L d'eau).
    • En cas d’invasion importante, coupez et brûlez toutes les parties infectées.

Cas 3 : Détectez et traitez les invasions de pucerons dans votre érable du Japon

À terme, l'arbre envahi par les pucerons s'affaiblit et devient plus sensible aux maladies :

  • Symptômes : des pucerons visibles à l'œil nu colonisent les feuilles.
  • Traitement : pulvérisez au choix :
    • de l'eau savonneuse (une cuillère à soupe de savon noir liquide additionné ou non d'une cuillère à soupe d'huile végétale pour 1 L d'eau) ;
    • du purin d'ortie (ou encore du purin de rue, ou une décoction de tanaisie).

Cas 4 : Détectez et traitez les invasions de chenilles défoliatrices dans votre érable du Japon

Les chenilles défoliatrices sont des larves de papillon friandes de certaines plantes ou de certains arbres, dont l'érable. À terme, la défoliation affaiblit l'arbre, qui peut dépérir totalement si l'invasion n'est pas traitée :

  • Symptômes : les larves sont visibles à l'œil sur les feuilles. À un stade plus avancé, l'arbre dépérit.
  • Traitement :
    • Coupez les parties atteintes et brûlez-les.
    • Pulvérisez un insecticide biologique anti-chenilles à base de Baccillus thurengiensis.

Cas 5 : Détectez et traitez la maladie des taches noires

La maladie des taches noires est une maladie cryptogamique peu grave, mais qui entraîne à terme un affaiblissement de l’arbre :

  • Symptômes : des taches circulaires noir violacé ou brun rougeâtre apparaissent sur les feuilles, identiques à celles qu’on observe souvent sur les rosiers. Par la suite, le feuillage jaunit et tombe.
  • Prévention :
    • Plantez l’érable japonais dans un sol bien drainé.
    • Si l’arbre est cultivé en pot, ne laissez jamais d’eau stagner dans la coupelle sous le pot.
  • Traitement : pulvérisez de la bouillie bordelaise (ou autre solution cuprique équivalente) 3 fois à 15 jours d'intervalle.

Cas 6 : Détectez et traitez le pourridié

Le pourridié ou armillaire est une maladie cryptogamique grave :

  • Symptômes : des champignons de couleur miel ou beige orangé se développent à la base du tronc. Par la suite, les branches maîtresses se dessèchent et meurent. 
  • Prévention : plantez l'érable japonais dans un sol bien drainé.
  • Traitement : malheureusement, les fongicides connus se révèlent inefficaces contre le pourridié :
    • Tentez d'aider l'arbre à lutter contre la maladie en lui apportant de l'engrais  (engrais pour plantes de terre de bruyère ou poudre d'os).
    • Si l'arbre meurt malgré tout :
      • Arrachez-le si sa taille le permet et brûlez-le.
      • Si l'arbre est trop gros pour être arraché, abattez-le et dévitalisez sur place la souche à l'aide d'un produit spécifique. Au printemps suivant, vous devrez la brûler.
      • Changez ensuite la terre sur une surface de 2 à 4 m² et 50 cm de profondeur.
      • Ne replantez jamais au même endroit un érable japonais ou un autre arbre sensible au pourridié.

Cas 7 : Détectez et traitez la verticilliose

La verticilliose est une maladie cryptogamique redoutable. Atteignant exclusivement les érables du Japon cultivés en pleine terre, elle peut entraîner le dépérissement et souvent la mort de l'arbre atteint :

  • Symptômes : certaines branches dépérissent, avec des feuilles qui flétrissent, se dessèchent et tombent en quelques jours.
  • Prévention :
    • Plantez l'érable japonais dans un sol bien drainé.
    • Évitez absolument de le planter là où ont été cultivées des plantes de la famille des solanacées (pommes de terre, tomates, mais aussi pétunias, tabac d'ornement, solanum et physalis).
  • Traitement : malheureusement, les fongicides connus se révèlent inefficaces contre la verticilliose :
    • Coupez et brûlez aussi vite que possible les branches atteintes pour tenter d'éviter la propagation de la maladie.
    • Désinfectez soigneusement vos outils de coupe pour éviter de contaminer d'autres végétaux.
    • Tentez d'enrayer la maladie en arrosant le pied de l'arbre avec de l'eau légèrement javellisée (1 goutte d'eau de javel pour 1 L d'eau).
    • Si l'arbre meurt malgré tout, ne replantez jamais d'érable au même endroit.

Matériel nécessaire pour soigner les maladies de l'érable du Japon

Imprimer
Bouillie bordelaise

Bouillie bordelaise

Environ 10 € les 500 g

Eau de javel

Eau de javel

1 €

Huile végétale

Huile végétale

Environ 7 € les 50 mL

Liquide vaisselle

Liquide vaisselle

Environ 2 €

Pulvérisateur

Pulvérisateur

À partir de 2 €

Pulvérisateur à pression

Pulvérisateur à pression

4 €

Purin d'orties

Purin d'orties

À partir de 4 € ou fait maison

Savon noir liquide

Savon noir liquide

Environ 5 €

Cette fiche est maintenant terminée,
mais entre nous ce n'est pas fini...
Vous pouvez aussi :



Produits


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !