Soigner les maladies de l'albizia

Soigner les maladies de l'albizia
© jqmj (Queralt) CC BY-SA 2.0/Flickr

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Arbre élégant au feuillage très découpé, l'Albizia julibrissin, ou arbre à soie, se couvre aux printemps de gracieux pompons de fleurs soyeuses, roses, blanches ou rouges. L’albizia est en règle générale assez résistant aux maladies et aux ravageurs, mais subit assez souvent des attaques de psylles ou de cochenilles, qui entraînent l’apparition de fumagine. Parfois, il peut arriver que l’albizia souffre de maladies telles que la fusariose ou la maladie du corail.

Voici tous les conseils pratiques pour soigner les maladies de l’albizia et lutter contre les attaques de parasites.

1 Diagnostiquez et traitez les attaques de psylles sur l'albizia

Le psylle est un insecte piqueur et suceur qui ressemble à un petit puceron. Il grignote les feuilles de l'albizia, puis les fleurs et les gousses.

Les symptômes

Les feuilles se couvrent d'un miellat collant, puis se déforment, s'enroulent, deviennent rousses et sèches, et tombent prématurément.

Le traitement

  • Tentez de déloger les psylles avec un jet d'eau puissant.
  • Coupez et brûlez les rameaux touchés.

Important : le miellat dû aux psylles favorise l'apparition ultérieure d'un champignon, la fumagine. Il importe donc d'intervenir rapidement.

2 Diagnostiquez et traitez les attaques de cochenilles de l'albizia

Les cochenilles sont de minuscules insectes piqueurs et suceurs, qui sécrètent également un miellat faisant le lit de la fumagine.

Les symptômes

  • On observe souvent des amas cotonneux ou farineux sur les divers organes de l'arbre.
  • Un miellat collant apparaît sur les feuilles.
  • On peut également observer les cochenilles, en forme de demi-boules, sur la face inférieure des feuilles et le long de leurs nervures.

Le traitement

  • Tentez de déloger les cochenilles avec un jet d'eau puissant.
  • Pulvérisez sur les parties atteintes :
    • un mélange d'huile végétale et de liquide vaisselle à parts égales, dilué à proportion d'une cuillerée à café pour 150 ml d'eau ;
    • ou une solution à base d'une cuillerée à café de savon noir liquide dans 1,5 l d'eau.
  • Coupez et brûlez les rameaux très atteints.

3 Diagnostiquez et traitez la fumagine

La fumagine est une maladie cryptogamique (due à un champignon), qui apparaît consécutivement à une invasion de psylles ou de cochenilles.

Les symptômes

Les feuilles se couvrent d'un dépôt noir ressemblant à de la suie.

Le traitement

  • Traitez les attaques de psylles ou de cochenilles pour éviter la fumagine.
  • Si la maladie apparaît, il n'existe pas de traitement curatif : coupez et brûlez les rameaux touchés pour éviter la propagation de la maladie.

4 Diagnostiquez et traitez la fusariose de l'albizia

La fusariose est une maladie cryptogamique qui apparaît par temps chaud et humide.

Les symptômes

  • Les feuilles se fanent tout en restant accrochées à l’arbre.
  • Une poussière rosée couvre les branches.

Le traitement

En l’absence de traitement curatif connu, coupez et brûlez les rameaux touchés pour éviter la propagation de la maladie.

 

5 Diagnostiquez et traitez la maladie du corail

La maladie du corail est due à un champignon qui se développe dans les tissus du bois et provoque un changement de leur couleur. Si vous n'intervenez pas rapidement, l’arbre dépérit et peut mourir.

Les symptômes

  • Des branches dépérissent. Leur écorce se craquelle, sèche et peut desquamer par endroits.
  • Le feuillage peut se flétrir brusquement en cas de sécheresse estivale.
  • Par la suite, les branches atteintes se couvrent de petits coussinets circulaires rosâtres, devenant plus tard rouge corail.

Le traitement

  • Il n’y a pas de traitement connu, si ce n'est d'éliminer les branches malades en les coupant largement en dessous (5 à 10 cm) des parties atteintes.
  • Évitez ensuite une réinfestation en pulvérisant de la bouillie bordelaise une à deux fois à un mois d'intervalle.

Matériel nécessaire pour soigner les maladies de l’albizia

Imprimer
Bouillie bordelaise

Bouillie bordelaise

Environ 10 € les 500 g

Huile végétale

Huile végétale

Environ 7 € les 50 mL

Liquide vaisselle

Liquide vaisselle

Environ 2 €

Pulvérisateur à pression

Pulvérisateur à pression

4 €

Savon noir liquide

Savon noir liquide

Environ 5 €

Sécateur

Sécateur

À partir de 4 €

Cette fiche est maintenant terminée,
mais entre nous ce n'est pas fini...
Vous pouvez aussi :



Produits


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides