Déplacer un arbre ou arbuste

Déplacer un arbre ou arbuste

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Il peut arriver que vous ayez besoin de déplacer un arbre ou un arbuste planté à un mauvais endroit. Si le sujet est jeune, avec un tronc d’un diamètre raisonnable, vous pouvez parfaitement envisager de le faire vous-même, en prenant toutes les précautions qui s’imposent.

Voici pas à pas comment déplacer un arbre ou arbuste avec les meilleures chances de reprise.
 

1 Évaluez la faisabilité du déplacement de l'arbre ou arbuste

Vous pouvez déplacer un arbuste sans grande difficulté. Pour un arbre, toute la difficulté consiste à le prélever et à le déplacer avec une motte de taille suffisante :

  • Le diamètre de la motte doit être au moins égal à 10 fois le diamètre de l'arbre mesuré à 1 m du sol.
  • La hauteur de la motte doit être d’environ la moitié de son diamètre.

Concrètement, vous pouvez envisager de déplacer vous-même un arbre jeune, dont le tronc mesure moins de 8 cm de diamètre. Au-delà, faites appel à une entreprise spécialisée, qui dispose des engins de levage et des techniques ad hoc.

2 Entreprenez des travaux préparatoires 1 an avant

Ces travaux préparatoires concernent plus particulièrement un arbre : si possible, préparez la transplantation 1 an à l'avance en effectuant un cernage de l'arbre et en taillant progressivement les branches.

Effectuez un cernage

Le cernage est une opération qui consiste à couper les racines de l'arbre, à une certaine distance du tronc, afin de renforcer son système racinaire par la production de racines plus près du tronc. Il facilite grandement la reprise ultérieure de l'arbre transplanté.

Voici comment procéder :

  • Opérez 1 an avant la transplantation.
  • Avec une truelle de jardin, dessinez au sol la taille de la motte (diamètre de 10 fois celui du tronc).
  • À l'aide d'une bêche, creusez à l'emplacement tracé une tranchée circulaire d'une profondeur égale à la moitié du diamètre du cercle.
  • À l'aide d'un sécateur ou d'une scie de jardin selon le diamètre des racines, sectionnez toutes les racines et radicelles qui dépassent de cette circonférence.
  • Remplissez ensuite la tranchée d'un mélange de terreau et de sable et arrosez copieusement.

Facultatif : avant de remplir la tranchée, vous pouvez y insérer une hauteur de grillage à poule sur toute la circonférence, pour ceinturer la motte et garantir sa tenue.

Taillez les branches

Sur un arbre :

  • Taillez les branches progressivement afin de ne garder que les grosses charpentières.
  • Puis raccourcissez-les pour n'en conserver qu'un tiers environ.

3 Attendez la saison favorable pour déplacer votre arbre ou arbuste

Quelques conseils :

  • Transplantez impérativement votre arbre ou arbuste en période d'arrêt végétatif (fin octobre à mars) et hors période de gel. Concrètement, l'automne, à partir de fin octobre, est idéal.
  • Procédez de préférence après une période de pluie ayant bien détrempé la terre. Sinon, arrosez l'arbre de façon abondante et régulière dans les jours précédant la transplantation.

Exceptions : les conifères se transplantent de préférence fin août-début septembre (sauf le cyprès, qui se transplante au printemps) ; les palmiers se transplantent en début d'été.

4 Déracinez l’arbre ou l’arbuste

Pour déraciner l'arbre ou l'arbuste :

  • Si elles sont suffisamment souples, commencez par ramasser les branches sur elles-mêmes en les attachant avec de la ficelle.
  • Enfoncez la bêche à la verticale sur toute la circonférence de la tranchée de cernage. (Pour un arbuste, procédez maintenant comme pour un cernage, sans la dernière étape.)
  • Enfoncez la bêche sous les racines, à au moins 40 cm de profondeur, afin de décoller progressivement la motte. Procédez délicatement afin de ne pas endommager les racines.

Note : si des racines profondes résistent, creusez un peu plus profondément.

  • Répétez l'opération en faisant tout le tour de l'arbre ou de l'arbuste, et faites-le basculer sur le côté.
  • Avec un sécateur bien affûté et désinfecté, retaillez l'extrémité des racines et supprimez toute racine difforme ou malade.
  • Pour faciliter le transport, emballez la motte dans une toile de jute naturelle (c'est ce qu'on appelle une tontine).
  • Transportez alors le sujet jusqu'à l'endroit où il doit être replanté, le plus tôt étant le mieux.

Note : pour le transport, mettez l'arbre avec sa motte dans une brouette.

5 Replantez votre arbre ou arbuste

Replantez le sujet avec le plus grand soin, exactement comme vous planteriez n'importe quel sujet en motte :

  • Creusez le trou de plantation de préférence 10 à 15 jours avant la plantation, afin de permettre à la terre de s'aérer.

Important : le volume du trou doit être 2 à 3 fois supérieur au volume de la motte.

  • En enlevant la terre du trou, mettez de côté la couche de terre végétale superficielle (à différencier de la terre profonde peu fertile).
  • Déposez au fond du trou quelques poignées d'engrais organique et recouvrez-le de terre, afin d'éviter tout contact direct avec les racines.
  • Humidifiez légèrement la motte et positionnez-la bien droite dans le trou, de façon à ce que le dessus de la motte arrive à environ 4 cm en dessous de la surface du sol.

Note : si vous avez utilisé une tontine en jute, laissez-la en place, elle est biodégradable.

  • Au besoin, adjoignez à un arbre déjà grand un tuteur positionné face aux vents dominants, en faisant attention à ne pas briser la motte.
  • Mélangez la terre végétale sortie du trou avec du compost bien mûr (moitié terre, moitié compost).
  • Rebouchez le trou en tassant au fur et à mesure. Lorsque vous avez fini de reboucher, tassez encore bien la terre au pied de l'arbre.
  • Arrosez très copieusement, même par temps de pluie.
  • Quelques jours après, tassez à nouveau la terre, puis formez une cuvette d'arrosage autour du sujet nouvellement planté (léger creux qui recueille l'eau d'arrosage).
  • Poursuivez les arrosages très régulièrement par la suite et paillez le pied de l'arbre ou arbuste au printemps suivant.

Matériel nécessaire pour déplacer un arbre ou arbuste

Imprimer
Bêche

Bêche

6 € environ

Compost

Compost

Environ 8 € le sac de 50 litres ou maison

Ficelle

Ficelle

Environ 3 €

Grillage

Grillage

À partir de 1 € / m

Sable

Sable

Environ 6 €/kg

Scie à élaguer

Scie à élaguer

À partir de 20 € pour un outil de qualité

Sécateur

Sécateur

À partir de 4 €

Terreau

Terreau

À partir de 6 € les 50 L

Truelle de jardin

Truelle de jardin

Environ 4 €

Cette fiche est maintenant terminée,
mais entre nous ce n'est pas fini...
Vous pouvez aussi :



Produits


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides