Multiplier un rosier par bouturage

Multiplier un rosier par bouturage
© ©Wang jun hung/CC BY/Flickr

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Les rosiers se multiplient par bouturage, marcottage ou par greffe. Cette dernière technique est relativement délicate, mais les deux premières sont faciles à réaliser par un débutant.

Cette fiche pratique vous explique pas à pas comment multiplier les rosiers par bouturage, en particulier les rosiers anciens qui se multiplient particulièrement bien grâce à cette méthode.

Zoom sur le bouturage des rosiers

Certains rosiers se bouturent très facilement alors que d'autres refusent le bouturage. En règle générale, vous bouturerez facilement :

  • les rosiers botaniques ;
  • la plupart des rosiers anciens, principalement les non remontants.

Avec les rosiers modernes, la réussite n'est pas constante : les rosiers lianes, les rosiers couvre-sol et les rosiers buissons à petites fleurs sont ceux qui réussissent le mieux, mais rien ne vous empêche de tenter l'expérience avec les autres.

1 Prélevez des rameaux et préparez les boutures

Bouturez les rosiers de préférence en fin d’été, entre le 15 août et le 15 septembre. Toutefois, vous pouvez aussi bouturer un peu plus tôt dans l’été ou encore en automne.

Astuce : si vous jardinez avec la lune, bouturez en lune descendante.

  • Avec un sécateur, prélevez des rameaux de l’année, bien droits et exempts de maladie.
  • Sur chaque rameau prélevé, coupez au sécateur un tronçon d’une vingtaine de centimètres de long dans la partie centrale. Coupez en biseau de la façon suivante :
    • le haut de la bouture juste au dessus d’une feuille ;
    • le bas de la bouture juste au-dessous d’une feuille.
  • Supprimez toutes les feuilles à l'exception des deux du haut.

Facultatif : avec un greffoir (ou un cutter), enlevez les épines de la partie qui sera en terre (environ 8 cm), ce qui causera de petites blessures favorables au départ de radicelles.

2 Plantez les boutures de rosiers dans un pot

  • Préparez dans un pot un mélange à parts égales de sable et de terreau. Si vous n’avez ni sable ni terreau, utilisez de la terre de jardin.
  • Avec un crayon, faites une couronne de trous dans le pot, assez près du bord (le taux de reprise est plus élevé à cet endroit qu’en plein centre du pot).
  • Facultatif : trempez la base de vos boutures (ne vous trompez pas de sens) dans un verre d’eau. Égouttez-les puis plongez-les dans un récipient contenant 1 à 2 cm de poudre d’hormones. Tapotez les boutures pour faire tomber l’excédent de poudre.

Astuce : une autre technique pour favoriser la reprise consiste à fendre légèrement la base de la bouture en deux puis à y placer un grain de blé ou d’avoine. En germant, le grain va libérer des hormones favorables à l’enracinement.

  • Enfoncez une bouture dans chaque trou.
  • Arrosez, étiquetez le pot et placez-le dehors, à l’ombre, dans un endroit abrité (par exemple le long d’un mur) où vous le laisserez tout l’hiver.
  • Facultatif : couvrez le pot avec du film alimentaire maintenu par des arceaux de fil de fer, afin que le film plastique ne touche pas les boutures. Placez le pot dehors, à l’ombre, dans un endroit abrité. Retirez le plastique au bout de 3 semaines.

3 Repiquez les boutures de rosiers

Au printemps, repiquez les boutures à leur emplacement définitif. Arrosez copieusement au moment du repiquage puis régulièrement pendant toute la première année.

Variante : une autre façon simple et amusante de bouturer les rosiers consiste à planter chaque bouture dans une pomme de terre et à enfouir celle-ci directement en pleine terre. En apportant humidité et aliments à la bouture, la pomme de terre l’aide à bien démarrer.

Matériel nécessaire au bouturage des rosiers

Imprimer
Arrosoir avec pomme

Arrosoir avec pomme

5 € environ

Crayon à papier

Crayon à papier

0,50 €

Fil de fer

Fil de fer

10 € pour 30 m

Greffoir

Greffoir

15 € environ

Hormone de bouturage

Hormone de bouturage

À partir de 5 € les 50 g

Pot en terre cuite

Pot en terre cuite

À partir de 1 €

Sable

Sable

Environ 6 €/kg

Sécateur

Sécateur

À partir de 4 €

Terreau

Terreau

À partir de 6 € les 50 L

Cette fiche est maintenant terminée,
mais entre nous ce n'est pas fini...
Vous pouvez aussi :



Produits


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides