Comment arroser un bonsaï

Comment arroser un bonsaï

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

L’arrosage est fondamental pour la bonne santé d'un bonsaï. Or, il est parfois difficile pour un débutant de savoir quand et comment arroser son petit arbre. Chaque bonsaï a en effet des besoins en eau spécifiques, qui varient en fonction de nombreux paramètres. Seule une observation quotidienne, voire pluriquotidienne en été, vous permettra d'arroser votre bonsaï à bon escient.

Arroser un bonsaï est tout un art, que vous dévoile cette fiche pratique.


 

Zoom sur les besoins en eau du bonsaï

Chaque bonsaï a des besoins en eau spécifiques. Lors de l'achat, des indications générales vous sont données en fonction de l'espèce de l'arbre. Cependant, ces besoins sont à moduler selon les conditions de culture (taille du pot, composition du substrat) et surtout selon les saisons :

  • En été, il peut être nécessaire d'arroser 2 à 3 fois par jour.
  • En automne, les arrosages sont moins fréquents (environ 1 fois par jour en moyenne).
  • En hiver, espacez les arrosages et veillez à ce que la motte ne soit jamais détrempée : arrosez en moyenne 1 à 2 fois par semaine, les arbres à feuilles caduques moins souvent que les persistants, qui ont besoin de plus d'eau car ils conservent leur feuillage ou leurs aiguilles.
  • Au printemps, veillez à bien reprendre les arrosages réguliers dès le débourrement (quand les bourgeons s'ouvrent).

La météo du jour a également son importance. Les besoins en eau sont notamment :

  • majorés par des températures inhabituellement élevées pour la saison, par du vent ou par une forte luminosité ;
  • réduits par temps couvert, humide ou pluvieux.

1 Déterminez s'il est temps d'arroser votre bonsaï

L'arrosage d'un bonsaï n'est pas planifiable, c'est avant tout une affaire d'observation, sachant que l'excès d'arrosage est au moins aussi néfaste, voire plus, que son manque. D'une manière générale, afin d'éviter le pourrissement des racines et l'apparition de maladies fongiques, il est nécessaire de laisser le substrat sécher un peu entre 2 arrosages, mais pas trop car la motte ne doit pas non plus sécher complètement.

En pratique, laissez-vous guider par l'humidité du substrat : prenez l'habitude d'observer votre bonsaï chaque jour, même dans les périodes où un arrosage quotidien n'est en principe pas nécessaire. En été, observez votre arbre 2 à 3 fois par jour s'il fait très chaud.

  • Observez la terre : elle devient plus pâle et plus terne en séchant.
  • Soupesez éventuellement le pot : il devient plus léger en étant plus sec.
  • Surtout, tâtez la terre, voire grattez-la un peu, pour sentir l'humidité.

Important : si la terre est encore humide, n'arrosez surtout pas. Dès qu'elle est sèche, arrosez sans attendre.

2 Arrosez votre bonsaï avec de l’eau qui lui convient

Voici quelques recommandations pour arroser votre bonsaï :

  • Arrosez toujours votre bonsaï avec une eau à température ambiante, afin de lui éviter tout choc thermique.
  • Si vous avez la possibilité de recueillir de l'eau de pluie, elle est idéale pour arroser votre bonsaï.
  • L'eau du robinet convient également, mais il est préférable de la laisser reposer 24 heures pour permettre au chlore de s'évaporer.

Note : une eau calcaire ne nuit en rien à la santé de votre arbre, elle peut juste laisser des traces blanchâtres inesthétiques. Dans ce cas, vous pouvez neutraliser le calcaire en ajoutant quelques gouttes de jus de citron à l'eau d'arrosage.

+++
 

3 Cas 1 : Si la terre commence à sécher, arrosez par le dessus avec un arrosoir adapté

Procurez-vous un arrosoir à bonsaï : il s'agit d'un arrosoir avec un bec très long et fin.

  • Arrosez la terre, c'est elle qui a besoin d'être humidifiée. Toutefois, il n'y a pas d'inconvénient à arroser les feuilles et le tronc.
  • Arrosez lentement, afin que la terre s'imbibe bien. Si la terre absorbe mal, effectuez 2 ou 3 arrosages à quelques minutes d'intervalle.

Note : tous les deux ou trois mois, binez la surface de la terre avec une petite griffe, pour l'aérer et lui permettre de mieux absorber l'eau. Par ailleurs, si vous venez d'acheter un bonsaï, il est fréquent que le substrat soit trop compact ; il vous faudra alors le rempoter dès que la saison s'y prête.

  • Ne craignez pas d'arroser abondamment : s'il y a de l'eau en excédent, elle s'évacuera par le ou les trous de drainage.
  • Ne laissez pas d'eau stagner dans la soucoupe, mais videz cette dernière au besoin.

Note : vérifiez de temps en temps que des racines n'obstruent pas les trous de drainage.

 

 

Cas 2 : Si la terre est très sèche, arrosez par immersion

Si vous avez oublié un arrosage et que la terre est très sèche, pratiquez exceptionnellement un arrosage par immersion :

  • Placez votre bonsaï dans une bassine vide et remplissez-la d'eau jusqu'à hauteur du pot. Des bulles d'air se forment alors.
  • Laissez tremper le bonsaï 2 à 3 minutes seulement : en pratique, n'attendez pas que toutes les bulles disparaissent, mais retirez le pot du bain un peu avant.
  • Égouttez le pot et replacez-le sur sa soucoupe.

4 Brumisez votre bonsaï

La brumisation à l’aide d’un vaporisateur rafraîchit le feuillage tout en le dépoussiérant. Toutefois, il faut éviter de brumiser trop souvent et trop abondamment un bonsaï, ce qui serait l’équivalent d’arrosages trop fréquents et ne permettrait plus à la terre de sécher un peu :

  • En pratique, brumisez légèrement votre bonsaï 1 à 2 fois par semaine, ou plus souvent quand l’air est très sec, en plein été ou en hiver à cause du chauffage.
  • Pour éviter de tacher le feuillage, utilisez de l’eau non calcaire (eau de pluie ou de source) ou de l'eau du robinet additionnée d'un peu de jus de citron.
  • Utilisez exclusivement de l'eau à température ambiante.

Note : évitez de brumiser un bonsaï en plein soleil de midi, procédez plutôt le soir.

 

 

5 Confiez votre bonsaï pendant vos vacances

Pendant vos vacances, vos plantes vertes peuvent se passer de vous grâce à un arrosage automatique, mais celui-ci ne convient pas pour un bonsaï. Vous n'avez donc pas d'autre solution que de confier votre arbre à quelqu'un qui en prendra soin et l'arrosera à votre place : soit un ami auquel vous donnerez des consignes précises, soit un professionnel spécialisé dans les bonsaïs.

 

Matériel nécessaire pour arroser un bonsaï

Imprimer
Bassine

Bassine

1 €

Griffe

Griffe

À partir de 8 €

Pulvérisateur

Pulvérisateur

À partir de 2 €

Cette fiche est maintenant terminée,
mais entre nous ce n'est pas fini...
Vous pouvez aussi :

Ces pros peuvent vous aider


Produits


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !