Greffer un rosier

Greffer un rosier

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Pour multiplier les rosiers, vous pouvez les bouturer ou les greffer. Greffer un rosier consiste à greffer sur un plant porte-greffe un greffon provenant d'un autre rosier.

La greffe est délicate à réussir pour un jardinier amateur, mais elle offre un avantage par rapport au bouturage car elle permet d'allier les caractéristiques du porte-greffe et celles du greffon. On obtient de cette façon un rosier plus vigoureux, résistant aux maladies ou au froid, adapté à un certain type de sol, etc.

Cette fiche pratique vous explique pas à pas comment greffer un rosier selon la technique de la greffe en écusson ou écussonnage, la plus accessible à un jardinier amateur.

 

 

1 Sélectionnez les rosiers pour la greffe

Choisissez un rosier porte-greffe

Le porte-greffe le plus courant est Rosa canina (églantier), intéressant pour sa résistance aux maladies, sa rusticité et sa tolérance aux sols relativement calcaires.

Astuce : à la campagne, prélevez un églantier sauvage dans les haies, avec l'autorisation du propriétaire.

D'autres rosiers tels que Rosa laxa et Rosa multiflora sont très utilisés par les rosiéristes mais moins faciles à trouver : Rosa laxa est à choisir pour un sol très calcaire (pH supérieur à 8), Rosa multiflora pour un sol acide.

À noter : si vous avez du mal à vous procurer un porte-greffe, vous pouvez également utiliser Rosa Rugosa, très résistant au froid et disponible chez tous les rosiéristes ou en jardinerie.

Déterminez le rosier greffon

Il s'agit du rosier que vous voulez multiplier. Les fleurs du rosier issu de la greffe seront strictement conformes à celles du rosier greffon.


 

2 Cultivez le rosier porte-greffe

Plantez le rosier porte-greffe que vous avez choisi l'hiver précédant la greffe, au plus tard au mois de mars.

Arrosez-le régulièrement pendant les 10 jours précédant la greffe.

Important : pratiquez la greffe au printemps ou en été par beau temps, soit à « œil poussant » du rosier (en mai ou juin), soit à « œil  dormant » (après le 15 août).

3 Prélevez un écusson sur le rosier greffon

Sélectionnez un rameau adulte de l'année précédente du diamètre d'un crayon, parfaitement sain, de préférence portant une rose en fin de floraison (si le rosier est encore fleuri).

Avec un sécateur, coupez-en un fragment, enlevez ses épines et ses feuilles, mais laissez les pétioles (les tiges).

Note : si vous devez transporter ce rameau, placez-le dans un sac en plastique pour lui éviter de se dessécher.

Avec le cutter, prélevez un écusson :

  • Choisissez un bourgeon (œil) bien formé, avec son morceau de pétiole.
  • Avec un greffoir bien affûté et désinfecté à l'eau de Javel, pratiquez une entaille à environ 2 cm sous l'œil.
  • Placez le greffoir environ 2 cm au-dessus de l'œil, incisez et tirez l'écorce avec précaution jusqu'à la première entaille, sans entamer le bois. Vous obtenez ce qu'on appelle un « écusson ».
  • Enlevez tout fragment de bois venu avec l'écorce.

Important : manipulez toujours l'écusson avec le plus grand soin.


 

4 Pratiquez une entaille sur le porte-greffe

Débarrassez d'abord la zone du porte-greffe où la greffe aura lieu de ses feuilles et épines sur 10 à 15 cm au-dessus du collet (partie entre la tige et les racines).

Sur le porte-greffe, pratiquez alors avec le greffoir une entaille en forme de T :

  • Commencez par une incision horizontale, en enfonçant la lame jusqu'à la sentir buter contre le bois dur.
  • Pratiquez ensuite une incision verticale d'environ 2 cm.

Note : pratiquez cette entaille au niveau du collet, juste au-dessus du sol. Toutefois, si vous voulez obtenir un rosier-tige, pratiquez l'entaille plus haut.


 

5 Insérez l’écusson sur le porte-greffe

Pour pratiquer la greffe du rosier :

  • Soulevez les bords de l'incision du porte-greffe en utilisant la spatule du greffoir.
  • Insérez-y délicatement l'écusson en le faisant glisser jusqu’au fond de l’entaille en vous aidant de la spatule du greffoir.
  • Coupez le bord supérieur de l’écusson dépassant l’entaille.
  • Refermez doucement l’ouverture en exerçant avec les pouces une pression sur les côtés de l’entaille, afin d’éliminer autant d’air que possible entre l’écusson et le bois du porte-greffe.
  • Maintenez l’écusson en place par une ligature réalisée avec du raphia que vous aurez préalablement humidifié. Veillez à ne pas couvrir l’œil.


 

6 Surveillez la prise de la greffe sur le rosier

La greffe prend au bout de quelques semaines : si elle a réussi, le pétiole jaunit et tombe, laissant une marque verte bien nette ; si la greffe n'a pas réussi, le pétiole noircit et ne tombe pas.

Si la greffe a réussi :

  • Enlevez la ligature dès qu'un rameau de 5 cm au moins s'est formé.
  • Au mois de mars de l'année suivante, coupez le porte-greffe au sécateur juste au-dessus du point de greffe.

Matériel nécessaire pour greffer un rosier

Imprimer
Eau de javel

Eau de javel

1 €

Greffoir

Greffoir

15 € environ

Raphia

Raphia

Environ 2 €

Sécateur

Sécateur

À partir de 4 €

Cette fiche est maintenant terminée,
mais entre nous ce n'est pas fini...
Vous pouvez aussi :



Produits


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !