Comment rempoter une plante

Écrit par les experts Ooreka
Comment rempoter une plante

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Avec les arrosages, la terre présente en faible quantité dans les pots finit par s’appauvrir. Les sels minéraux et autres apports nutritifs sont à renouveler. Avec le temps, les racines trop à l’étroit dans le pot sont bloquées dans leur développement.

Pour ces deux raisons, si vous souhaitez que votre plante poursuive avec succès sa croissance, un rempotage régulier est nécessaire. La meilleure période est le printemps, avant la reprise d’activité des racines.

Voici comment rempoter une plante.

1 Déterminez le moment pour rempoter

Un test simple est à faire pour savoir si les racines de votre plante manquent d’espace :

  • Stoppez l’arrosage de la plante quelques jours auparavant, elle se détachera plus facilement du pot.
  • Saisissez-vous de la base des tiges.
  • Retournez le pot et tapotez sur le fond pour aider au dépotage.
  • Observez les racines, si elles sortent en grand nombre de la motte de terre, il vous faut rempoter.

Une autre observation permet également de vous alerter : si la plante se renverse facilement par manque de stabilité, il est temps d’intervenir.

2 Choisissez le bon pot

  • Préférez évidemment les pots en terre cuite qui laissent respirer les racines.
  • Évitez les pots en plastique qui ont pour seul avantage d’être moins chers et plus légers.
  • Choisissez un pot de taille légèrement supérieur au précédent :
    • pour une plante en phase de développement, diamètre supérieur au précédent de 2 à 4 cm ;
    • pour une plante à croissance très rapide, diamètre supérieur au précédent de 4 à 5 cm ;
    • pour une plante arrivée à maturité, diamètre similaire ou supérieur au précédent de 1 cm.
  • La hauteur d’un pot doit être égale à environ le quart de la hauteur totale de la plante (partie aérienne et racines).
  • La largeur d’un pot est déterminée par le volume de son feuillage, plus il est important, plus le pot doit être large.

3 Rempotez votre plante

  • Vérifiez que le nouveau pot est propre, faites-le tremper 1 heure avant dans de l'eau.
  • Sortez la plante du pot :
    • soit comme indiqué à l'étape 1 ;
    • soit en cassant le pot avec un marteau, si la plante de gros volume refuse de se détacher seule.
  • Ne cassez pas la motte, cela nuirait à la plante.
  • Placez au fond du pot un caillou afin d’empêcher aux racines d’obstruer le trou d’écoulement de l’eau.
  • Versez dans le pot du terreau adapté à votre plante, sur une épaisseur de quelques centimètres.
  • Posez la motte sur ce lit et au centre du pot, bien verticalement.
  • Remplissez avec du terreau tout le volume autour de la motte, par-dessus également si nécessaire (mais arrêtez-vous à 2 cm du bord).
  • Tassez la terre.
  • Arrosez abondamment.
  • Si besoin, rajoutez un peu de terreau après quelques arrosages.
  • Attendez quelques semaines avant d’ajouter de l’engrais.

4 Effectuez un surfaçage

Rempoter une plante pour faciliter sa croissance n’est pas toujours possible. C'est le cas notamment des plantes devenues trop volumineuses et très lourdes. Lorsqu’elles sont en terre et grimpantes, donc attachées à un support, il faut également écarter la solution du déplacement.

Le surfaçage permet d'enlever de la terre en surface, donc au-dessus des racines, et d’apporter de la matière organique à votre plante tout en la laissant en place.

  • Grattez avec l’aide de la truelle (ou petite pelle, voire même une fourchette) la surface de la terre, sur environ 5 cm.
  • Retirez toute la terre au-dessus des racines.
  • Descendez plus bas, au travers des grosses racines.
  • Procédez doucement pour dégager la terre retenue, sans blesser les racines.
  • Déposez un mélange adapté au végétal : terreau, tourbe…
  • Ajoutez éventuellement de l’engrais, respectez alors les doses prescrites par le fabricant pour ne pas risquer de brûler la plante.
  • Tassez bien la terre.
  • Arrosez raisonnablement.

Attention : le surfaçage n'est pas égal au rempotage : il ne renouvelle pas la terre en profondeur, il ne donne pas à la plante un nouvel espace pour se développer comme le fait un rempotage dans un pot de dimension supérieure et il ne lui donne pas une meilleure stabilité.

Cette fiche est maintenant terminée,
mais entre nous ce n'est pas fini...
Vous pouvez aussi :



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !