Traitement des tomates

Traitement des tomates

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

La tomate, reine du potager, est malheureusement exposée à certaines maladies, le mildiou en tête, redouté à juste titre par les jardiniers.

Contre ces maladies, il existe des traitements efficaces sur les tomates, surtout s’ils sont appliqués de manière préventive. En ce domaine, mieux vaut prévenir que guérir !

Cette fiche pratique vous explique tout sur le traitement des tomates, en prévention et curativement.

 

 

Zoom sur les maladies de la tomate

La tomate est très exposée aux maladies cryptogamiques (dues à un champignon), surtout si le temps est humide.

  • Le mildiou est la maladie la plus redoutée. Survenant par temps doux et humide, il est capable d'anéantir une récolte. Il se manifeste par des taches irrégulières, jaunes puis gris brun sur les feuilles, avec un duvet blanc sur la face inférieure de la feuille. Les tomates présentent à leur tour des taches brunâtres puis pourrissent.
  • Outre le mildiou, d'autres maladies cryptogamiques, moins fréquentes, peuvent atteindre la tomate : pourriture grise, alternariose, septoriose, fusariose

Des maladies bactériennes ou virales peuvent également s'observer sur les tomates, mais beaucoup plus rarement que les maladies cryptogamiques.

Bon à savoir : le cul noir n'est pas réellement une maladie, mais un problème physiologique lié à des apports d'eau irréguliers.

 

1 Cultivez les tomates dans des conditions qui favorisent leur bonne santé

Les conditions de culture sont essentielles pour prévenir les maladies des tomates :

  • Cultivez les tomates dans un sol léger, fertile et équilibré, avec une exposition ensoleillée et aérée (un peu de vent est favorable).
  • Pratiquez la rotation des cultures.
  • Espacez suffisamment les pieds de tomates : 75 cm ou même 1 m entre les plants.
  • Paillez la base des plants (avec de l'ortie sèche, de la consoude ou de la prêle, c'est encore mieux).
  • Taillez les tomates uniquement les jours sans pluie, bien ensoleillés et de préférence chauds.
  • Arrosez le matin plutôt que le soir, sans mouiller les feuilles.
  • Stimulez les défenses naturelles des tomates avec du purin d'ortie ou du purin de consoude, à pulvériser par exemple tous les 15 jours.

2 Traitement des tomates en préventif à la bouillie bordelaise

La bouillie bordelaise est le traitement préventif le plus efficace contre le mildiou et les autres maladies cryptogamiques de la tomate. Cependant, le cuivre qu'elle contient est néfaste pour le sol, tuant à la longue une partie des micro-organismes qui y vivent. Mieux vaut donc utiliser la bouillie bordelaise à doses réduites et la combiner à des traitements bio.

  • Préparez une solution de bouillie bordelaise à dose très réduite : 2 g/litre pour 10 m² de surface.
  • Pulvérisez cette solution 2 à 3 semaines après la plantation, et ensuite toutes les 3 semaines, ou plus fréquemment en période pluvieuse (tous les 10 jours). Au contraire, en cas de sécheresse prolongée, il est inutile de traiter.

3 Traitement préventif des tomates avec des produits naturels

À la place ou en complément de la bouillie bordelaise, vous pouvez appliquer l'un des traitements préventifs bio suivants.

Décoction de prêle

  • Diluez la décoction de prêle à 20 % (pour 1 litre de décoction, ajoutez 4 litres d'eau).
  • Appliquez le traitement toutes les semaines ou toutes les 2 semaines, ou par temps humide après une pluie.
  • Pulvérisez tout le feuillage en n'oubliant pas d'arroser également le sol.

Solution de lait

  • Préparez une solution de lait dilué à 10 %.
  • Pulvérisez tout le feuillage une fois par semaine, ou par temps humide après une pluie.

Bicarbonate de soude

  • Préparez une solution de bicarbonate de soude dilué à raison de 5 g/litre, à laquelle vous ajouterez 1 cuillère à café de savon noir ou de savon de Marseille.
  • Pulvérisez tout le feuillage toutes les semaines ou toutes les 2 semaines, ou par temps humide après une pluie.

4 Traitement curatif des tomates en cas de maladie déclarée

Lorsque la maladie est déclarée, il faut agir vite et couper. On évitera ainsi la contagion ou la perte de la plantation.

Coupez les parties atteintes et sacrifiez les plants trop malades

  • Dès les premiers symptômes de maladie, coupez immédiatement toutes les parties atteintes.
  • Au besoin, supprimez les plants les plus malades afin de sauver le reste de la production.

Tentez un traitement curatif naturel

Une fois les parties atteintes coupées, un traitement naturel peut enrayer le mildiou et les autres maladies cryptogamiques, s’il est appliqué dès les premiers symptômes de l’attaque. Utilisez pour cela soit une décoction de prêle diluée à 20 %, soit une solution de bicarbonate de soude, comme expliqué dans l'étape n°3. L'infusion de sauge est également efficace (plongez 100 g de feuilles de sauge officinale dans 5 litres d’eau et faites chauffer à 80 °C).

À noter : la bouillie bordelaise n’est efficace qu'en traitement préventif, pas en curatif.

Appliquez éventuellement un traitement chimique

Les traitements chimiques fongicides à base d’azoxystrobine ou de cymoxanil agissent curativement en cas de maladie cryptogamique des tomates.
Si vous avez recours à l’un de ces produits, utilisez-le dès l'apparition des premiers symptômes sur l'ensemble du feuillage, en respectant strictement les doses et les précautions d'emploi.

Cette fiche est maintenant terminée,
mais entre nous ce n'est pas fini...
Vous pouvez aussi :



Produits


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !