Palisser une plante grimpante

Palisser une plante grimpante

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Les plantes grimpantes se divisent en deux grandes catégories : celles qui s'accrochent seules sur leur support grâce à des crampons ou des vrilles adhésives (lierre, vigne vierge…) et celles qu'il est nécessaire de palisser, c'est-à-dire d'attacher par des liens au support. Dans cette dernière catégorie entrent les rosiers grimpants et d'autres plantes telles les clématites, la glycine, le chèvrefeuille, la passiflore, la bignone ou la bougainvillée.

Vous trouverez dans cette fiche pratique tous les conseils pour palisser une grimpante.

1 Fournissez à la plante un support adéquat

Pour palisser une grimpante, commencez par lui choisir un support : soit un support adossé à un mur, soit un support indépendant.

Important : ce support doit être suffisamment solide pour supporter le poids de la ramure de votre plante adulte, notamment s'il s'agit d'un grand rosier. Pour une glycine, dont les tiges se lignifient avec les années, optez pour un support particulièrement résistant, en métal ou en bois robuste.

Support adossé à un mur

  • Veillez à laisser un espace d'environ 10 cm entre le mur et les fils de fer ou le support, afin que l'air circule entre les deux, et aussi pour faciliter l'opération de palissage.
  • Utilisez l'un de ces trois types de supports :
    • Fils de fer solides tendus sur des pitons plantés dans le mur à intervalles réguliers de 50 cm environ.
    • Treillis fixé au mur : treillis en bois, en bambou ou en plastique.
    • Grillage métallique fixé au mur.

Important : pour faire grimper une plante contre un mur, plantez-la à une distance de 20 à 30 cm du mur, afin de laisser aux racines la place de se développer.

Support indépendant

Pour faire grimper une plante n'importe où dans votre jardin, utilisez :

  • une arche ;
  • un pylône, un trépied ;
  • une gloriette, une tonnelle, une pergola.

2 Attachez la plante avec des liens souples

Pour attacher votre grimpante à son support, utilisez des liens souples ne risquant pas de blesser la plante :

  • soit des liens de palissage en plastique souple blanc ou vert, très pratiques ;
  • soit du raphia, plus esthétique ;
  • ou encore, si vous n’avez rien d’autre, découpez des anneaux dans un vieux collant en nylon.

Important : ne serrez surtout pas le lien, afin de ne pas entraver la croissance de la plante.

3 Guidez et palissez la plante tout au long de sa croissance

Cas général

  • Commencez à palisser les premières branches dès la plantation.
  • Orientez-les de façon à les répartir harmonieusement en éventail.
  • Palissez-les au fur et à mesure, tout au long de la croissance de votre plante.

Cas spécifique des rosiers

Pour favoriser une floraison abondante sur toute la longueur des branches, palissez votre rosier après avoir arqué ses branches charpentières à au moins 45 % et jusqu’à l’horizontale.

Note : si vous palissez votre rosier grimpant à la verticale, les fleurs n’apparaîtront qu’au bout des branches.

Cette fiche est maintenant terminée,
mais entre nous ce n'est pas fini...
Vous pouvez aussi :



Produits


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !