Déplacer un rosier

Déplacer un rosier

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Pour différentes raisons (mauvais emplacement, déménagement, etc.) vous pouvez être amené à déplacer un rosier pour le replanter ailleurs. La manipulation est simple à réaliser mais méthodique, et sachez que si vous intervenez sur un rosier encore jeune, la transplantation se fera sans problème.

Cette fiche pratique vous explique pas à pas la méthode à suivre pour assurer la bonne reprise de votre rosier.

Quand déplacer un rosier ?

Déplacez un rosier encore jeune

Déplacez un rosier de préférence lorsqu'il est encore jeune, c'est-à-dire planté depuis moins de 3 ans. Si vous procédez correctement, la reprise se fera alors sans incident.

S'il s'agit d'un rosier plus âgé, la transplantation sera en revanche plus délicate. En effet, les chances de reprise sont moindres dans ce cas.

Déplacez un rosier en période de repos végétatif

Ne déplacez pas un rosier avant le mois de novembre, il faut attendre qu'il ait perdu ses feuilles.

À partir de ce moment, vous avez jusqu'au mois de mars pour transplanter votre rosier, hors temps de gel bien entendu.

1 Déterrez le rosier

Déterrer un rosier nécessite de suivre un processus bien défini afin de maximiser ses chances de reprise par la suite :

  • La veille, arrosez copieusement le sol sur lequel se situe votre rosier.
  • Taillez-le de moitié ou d'un tiers selon sa taille.
  • Rassemblez les branches et nouez-les par un lien lâche (un vieux collant fera très bien l'affaire).
  • Pour ne pas meurtrir les racines, déterrez votre rosier à l'aide d'une fourche bêche, en commençant par bêcher droit tout autour du rosier sur un diamètre et une profondeur d'environ 40 cm.

2 Placez le rosier en jauge

Si vous ne procédez pas immédiatement à la plantation de votre rosier, ne laissez surtout pas ses racines sécher. Mettez-le alors en jauge :

  • Soit en enfonçant ses racines dans une tranchée remplie de sable, en veillant à recouvrir le point de greffe.
  • Soit en plaçant le rosier dans un seau rempli de terreau et conservé hors gel.

3 Replantez le rosier

Ne replantez pas un rosier à l'emplacement d'un autre

Si vous replantez votre rosier à l'endroit même où vous en avez cultivé un autre, ses racines risquent d’être affectées par des phytotoxines sécrétées par le précédent.

  • Attendez de préférence 5 ans avant de replanter un rosier à l'emplacement d'un autre (en attendant, cultivez une autre plante).
  • Si vous ne pouvez pas replanter votre rosier ailleurs, remplacez la terre sur 50 cm de profondeur et 60 cm de côté.

Replantez le rosier dans les règles de l'art

Afin de maximiser les chances de reprise de votre rosier, suivez les instructions suivantes :

  • Creusez un trou de 60 cm de côté et de 50 cm de profondeur avec une pelle ; ameublissez le fond à la fourche bêche.
  • Rebouchez le trou de moitié, puis incorporez à la terre une petite poignée d'engrais organique (poudre d'os, corne torréfiée ou engrais organique universel).
  • Avant de replanter votre rosier, taillez légèrement l'extrémité de ses racines avec un sécateur.
  • Placez votre rosier dans le trou de façon à ce que le collet (point de greffe) soit enterré et affleure au niveau du sol ou le dépasse légèrement, selon la technique dont vous êtes adepte.

Note : actuellement deux écoles existent chez les rosiéristes, les uns préconisent d'enterrer le point de greffe, les autres de le placer hors-sol.

  • Rebouchez le trou et tassez bien la terre, sans oublier de former une cuvette d'arrosage.

Buttez le rosier et rabattez-le très court

  • Pour plus de sûreté, buttez votre rosier, c'est-à-dire ramenez un peu de terre à son pied.
  • Rabattez-le ensuite à 15 cm du sol, quelle qu'ait été sa taille antérieure (y compris s'il s'agit d'un rosier grimpant). Vous lui permettrez ainsi de se concentrer sur ses racines.

Arrosez le rosier

Pensez à arroser votre rosier, cela sera la meilleure arme pour lui assurer une reprise réussie :

  • Arrosez généreusement (10 litres) votre rosier nouvellement replanté, qu'il pleuve ou qu'il gèle.
  • Arrosez-le régulièrement par la suite, même en hiver.

Matériel nécessaire pour déplacer un rosier

Imprimer
Arrosoir sans pomme

Arrosoir sans pomme

5 € environ

Engrais

Engrais

6 € le sac de 20 kg

Ficelle

Ficelle

Environ 3 €

Fourche bêche

Fourche bêche

À partir de 10 €

Pelle

Pelle

20 € environ

Seau de maçon

Seau de maçon

Environ 2 €

Sécateur

Sécateur

À partir de 4 €

Terreau

Terreau

À partir de 6 € les 50 L

Cette fiche est maintenant terminée,
mais entre nous ce n'est pas fini...
Vous pouvez aussi :



Produits


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !