Soigner biologiquement les plantes d’intérieur

Soigner biologiquement les plantes d’intérieur

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Le jardinage d’intérieur peut, comme le jardinage d’extérieur, être bio. C’est d’autant plus important que vous n’avez peut-être pas envie de faire pénétrer des produits chimiques dans votre logement.

Cette fiche pratique vous explique comment soigner biologiquement les plantes d’intérieur, en leur offrant avant tout de bonnes conditions de culture, en leur fournissant des engrais bio et en misant surtout sur la lutte préventive contre les insectes parasites et les maladies.

1 Adoptez de bonnes pratiques de culture

Le jardinage biologique mise sur la prévention des maladies. Dans cette optique, de bonnes pratiques de culture constituent la priorité : des plantes en bonne santé seront moins sensibles aux maladies et aux attaques de parasites.

Choisissez un bon pot et un bon terreau 

  • Choisissez un pot de bonne taille, de préférence en terre cuite, percé d'un trou par où l'excédent d'eau pourra s'écouler. 
  • Garnissez le pot d'une couche drainante (billes d'argile ou gravier) afin d'éviter l'eau stagnante, néfaste aux racines.
  • Choisissez un terreau spécial plantes d'intérieur vertes et fleuries, sans lésiner sur le prix.

Arrosez peu 

L'excès d'eau produit des effets redoutables, notamment en favorisant le pourrissement des racines. Une règle d'or : laissez toujours le substrat sécher entre deux arrosages.

Aérez fréquemment vos pièces 

Cultivées dans des pièces mal aérées, les plantes sont plus susceptibles de développer des maladies ou d'être envahies par des insectes.

Surfacez ou rempotez en temps utile

Avec les arrosages, la terre présente en faible quantité dans les pots finit par s'appauvrir et a besoin d'être renouvelée. Avec le temps, les racines deviennent aussi trop à l'étroit dans le pot : il est alors nécessaire de rempoter la plante ou au moins de renouveler la terre en surface.

Surveillez attentivement vos plantes 

Surveillez attentivement vos plantes, en particulier leur feuillage, pour agir rapidement en cas d'infestation ou de maladie.

2 Apportez régulièrement des engrais bio

Cultivées dans un petit volume de terre, vos plantes d’intérieur ont besoin d’un apport régulier d’engrais, que vous choisirez évidemment bio.

Note : entre octobre et mi-février, la plupart des plantes d’intérieur sont en période de repos végétatif. Interrompez alors l’apport d’engrais.

Engrais bio du commerce

Vous trouverez dans le commerce des engrais bio pour plantes d’intérieur, composés exclusivement de matières organiques végétales.

Diluez-les dans l’eau d’arrosage conformément au dosage indiqué et effectuez un apport en moyenne tous les 15 jours de mars à octobre.

Important : veillez à toujours administrer l'engrais sur une terre humide de façon à ce qu'il pénètre bien en profondeur.

Engrais bio maison

Vous pouvez enrichir le terreau de vos plantes de multiples façons :

  • en les arrosant avec l’eau de cuisson (refroidie !) des œufs à la coque ou des légumes, à condition qu'elle ne soit pas trop salée ;
  • en les arrosant environ une fois par mois avec du vin rouge ; 
  •  en déposant à la surface des pots du marc de café, des feuilles de thé déjà utilisées ou des coquilles d'œufs pilées. Dans ce dernier cas, incorporez-les à la terre de surface en griffant légèrement cette dernière avec une griffe.

3 Luttez biologiquement contre les insectes parasites

Luttez biologiquement contre les cochenilles farineuses

Les cochenilles farineuses sont de petits insectes qui envahissent le dessous des feuilles et les tiges de la plante et se couvrent d'un amas blanchâtre cotonneux. Elles sécrètent en outre un miellat sur lequel peut se développer un champignon noir, la fumagine.

Les cochenilles farineuses infestent un grand nombre de plantes d'intérieur, en particulier les agrumes, les cactées et les plantes d'origine tropicale.

  • Pour vous débarrasser d'une invasion, isolez immédiatement la plante atteinte, sous peine que l'invasion se propage aux plantes voisines.
  • Si l'infestation est modérée, nettoyez les parties atteintes avec un coton-tige imbibé d'alcool à 70°.
  • Si elle est massive, vaporisez l'une des solutions suivantes sur toute la plante pendant 4 jours consécutifs :
    • une cuillerée à café de savon noir liquide dilué dans 1,5 l d'eau ;
    • une cuillerée à soupe de cannelle en poudre diluée dans 0,5 l d'alcool à 70° (à laisser reposer 24 h avant utilisation) ;
    • ou un mélange d'huile végétale (huile de table) et de liquide vaisselle à parts égales, dilué à proportion d'une cuillerée à café pour 150 ml d'eau.

Luttez biologiquement contre les acariens

Les acariens sont de petites araignées rouges ou jaunes qui apparaissent surtout en hiver. Une loupe est nécessaire pour les repérer au revers des feuilles ; dans un premier temps, le feuillage des plantes infestées jaunit, puis il devient poisseux et grisâtre. Les acariens détestent l'humidité.

  • Pour prévenir les invasions : vaporisez régulièrement de l'eau sur le feuillage de vos plantes.
  • Pour vous débarrasser d'une invasion légère : vaporisez de l'eau plusieurs jours d'affilée sur le feuillage.

Attention : certaines plantes ne supportent pas la vaporisation, en particulier les azalées, les coléus et les bégonias.

  • Pour vous débarrasser d'une invasion massive :
    • éliminez les feuilles très atteintes ;
    • arrosez la plante, douchez le feuillage (ou vaporisez de l'eau), puis coiffez la plante pendant quelques jours d'un sac en plastique transparent : l'atmosphère humide aura raison des acariens.

Luttez biologiquement contre les pucerons

Les pucerons sont de minuscules insectes noirs, verts, jaunes ou bruns, s'agglutinant sur les tiges et les feuilles des plantes. Comme les cochenilles, ils sécrètent un miellat sur lequel peut se développer la fumagine.

  • Pour prévenir les invasions, plantez des allumettes dans le pot, bout soufré rouge dans la terre.
  • Pour vous débarrasser d'une invasion, pulvérisez sur le feuillage une solution d'eau savonneuse composée d'une cuillerée à soupe de savon noir liquide dilué dans 1 l d'eau tiède, additionnée ou non d'une cuillerée à soupe d'huile végétale. 

Luttez biologiquement contre les aleurodes ou mouches blanches

Les aleurodes sont de minuscules mouches blanches qui envahissent le dessous des feuilles et s'envolent dès qu'on approche. Le feuillage des plantes infestées devient collant, avec une sorte de moisissure noire. Les aleurodes détestent la fraîcheur.

  • Pour prévenir les invasions, maintenez une atmosphère suffisamment humide et bien aérée.
  • Pour vous débarrasser d'une invasion :
    • Passez éventuellement l'aspirateur sur les feuilles infestées.
    • Pulvérisez sur le dessus et le dessous des feuilles une solution savonneuse à base de savon noir liquide additionné d'un peu d'huile végétale, ou de l'eau additionnée de liquide vaisselle (quelques gouttes dans 10 l d'eau).
    • Placez provisoirement la plante infestée à une température d'environ 12° (balcon, pièce fraîche).

 

4 Luttez biologiquement contre les maladies cryptogamiques

Plusieurs maladies cryptogamiques (dues à des champignons) peuvent s'attaquer à vos plantes d'intérieur, particulièrement en hiver :

  • Le botrytis ou pourriture grise : les différents organes de la plante se couvrent de flocons de moisissure grisâtre.
  • Le phytophthora : les racines sont attaquées et le collet de la plante pourrit.
  • Le mildiou : les feuilles se couvrent d'une moisissure blanche poudreuse.
  • La fumagine : cette maladie se développe suite à une attaque d'insectes, en particulier de cochenilles et de pucerons. Elle se manifeste par de petites taches noires parsemées sur les feuilles des plantes.

Lutte préventive biologique

La cannelle a des propriétés antifongiques, antibactériennes et insecticides. Pour limiter le risque d'apparition de maladies cryptogamiques, saupoudrez-en sur la terre de vos plantes. De la même façon, soignez toute plaie (de taille ou accidentelle) sur vos plantes d'intérieur en saupoudrant directement la partie coupée ou blessée de cannelle en poudre, afin de prévenir l'apparition de maladies. 

Pour prévenir le phytophthora, prenez l'habitude d'arroser les plantes qui sont très sensibles à cette maladie avec de l'eau tiède : bégonias, cyclamens, primevères, azalées, gloxinias, saintpaulias.

Pour prévenir le mildiou, assurez-vous que vos plantes bénéficient de l'exposition et de la quantité de lumière qui leur conviennent et éloignez-les des sources de chaleur.

Pour prévenir la fumagine, luttez contre l'apparition des pucerons et des cochenilles.

De manière générale, supprimez régulièrement les feuilles et fleurs mortes de vos plantes.

Traitements curatifs biologiques

Les traitements curatifs biologiques sont limités, voici ce que vous pouvez tenter :

  • Supprimez le plus vite possible et jetez toutes les feuilles et parties atteintes, sans oublier de désinfecter fréquemment l'outil de taille avec de l'alcool à 70° ou 90°.
  • Aérez fréquemment la pièce où se trouvent vos plantes.
  • Vaporisez une solution composée d'une cuillerée à soupe de cannelle en poudre diluée dans 0,5 l d'alcool à 70° (à laisser reposer 24 h avant utilisation) sur toute la plante pendant 4 jours consécutifs.
  • Ou vaporisez sur le feuillage de la plante une solution composée d'une cuillerée à café de bicarbonate de soude et de quelques gouttes de liquide vaisselle dilués dans 1 l d'eau. De préférence, faites un test sur une partie du feuillage et attendez quelques jours avant de vaporiser la solution sur toute la plante. Répétez l'opération 1 fois tous les 5 jours pendant 3 semaines.

Cette fiche est maintenant terminée,
mais entre nous ce n'est pas fini...
Vous pouvez aussi :



Produits


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !