Cultiver des plantes de terre de bruyère

Cultiver des plantes de terre de bruyère

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Aimées des jardiniers, les plantes de terre de bruyère comptent parmi elles des végétaux aux floraisons somptueuses, comme les azalées, rhododendrons, camélias et hortensias... Parfois considérées difficiles à cultiver, ces plantes réclament en effet un sol à la fois léger, humifère, dépourvu de calcaire et surtout acide : autrement dit, de la terre de bruyère.

Cette fiche pratique vous explique comment choisir et cultiver des plantes de terre de bruyère, même si vous n'avez pas à la base le sol idéal pour cela.

Zoom sur la terre de bruyère

La véritable terre de bruyère

La véritable terre de bruyère provient de la décomposition des bruyères. Il s’agit d’une terre qu’on trouve à l'état naturel dans les régions de landes et de forêts.

La terre dite de bruyère

La véritable terre de bruyère est rare en jardinerie. Le plus souvent on y vend de la « terre dite de bruyère » composée pour se rapprocher le plus possible de la véritable terre de bruyère, avec entre autres de la tourbe brune et blonde, du sable, de l’humus, de la terre siliceuse, des écorces de pin, etc.

La plupart du temps, il n’y a aucun inconvénient à utiliser cette terre plutôt que de la véritable terre de bruyère.

Caractéristiques communes à la terre de bruyère et à la terre dite de bruyère

La terre de bruyère ou dite de bruyère est une terre acide (son pH est inférieur à 6), sableuse, humifère et drainante, contenant très peu de calcaire. Légère et aérée, elle se réchauffe rapidement.

1 Choisissez des plantes de terre de bruyère

Acidophiles et calcifuges (détestant le calcaire), les « plantes de terre de bruyère » regroupent des plantes, en majorité des arbustes, aux floraisons somptueuses. De plus, leur variété est telle qu'elle permet de fleurir le jardin pratiquement toute l'année.

Note : les variétés à petit développement ou les variétés naines conviennent très bien à la culture en pot, pour terrasses et balcons. Il est alors particulièrement facile de leur procurer exactement la terre qui leur convient.

Plantes de terre de bruyère à floraison printanière

  • Les magnolias offrent très tôt au printemps de grandes fleurs parfumées et très décoratives.
  • Le piéris (ou andromère) est un arbuste de 2 m et plus, portant des fleurs blanches précoces et se distinguant par un feuillage aux tons vifs.
  • Les camélias sont des arbustes, ou parfois de grands arbres, portant des fleurs simples ou doubles, rappelant certaines roses. Selon les variétés, les camélias de printemps fleurissent soit en mars-avril soit en avril-mai.
  • Avec leurs floraisons colorées, légères et lumineuses, les azalées et les rhododendrons sont somptueux au printemps. Les azalées sont de petite taille, alors que les rhododendrons existent aussi bien en variétés naines que géantes.
  • Le skimmia est un arbuste au feuillage persistant, qui présente au printemps une floraison anodine et se couvre en hiver de baies rouges brillantes.
  • L'aucuba a lui aussi un feuillage persistant, vert éclatant ou panaché. Il porte de petites fleurs pourpres au printemps et des baies rouge vif en hiver.

Plantes de terre de bruyère à floraison estivale

  • En fleurs de juin à septembre, les hydrangeas ou hortensias sont appréciés pour leur floraison spectaculaire : classiques hortensias boules, mais aussi hortensias à feuilles de chêne, hortensias paniculés aux fleurs légères…
  • Avec leurs grappes de clochettes roses, mauves, violettes ou blanches, les bruyères d'été (bruyère calluna) sont en fleurs de juin à octobre-novembre.

Plantes de terre de bruyère à floraison automnale

  • Certaines bruyères d'été sont encore en fleurs jusqu'au mois de novembre.
  • Certains camélias (camelia sansaquana) fleurissent en automne, d'octobre à décembre.

Plantes de terre de bruyère à floraison hivernale

  • Les bruyères d'hiver (bruyères erica) fleurissent de l'automne à l'hiver, voire jusqu'en avril.
  • Certains camélias (camelia japonica, camelia x williamsii) fleurissent de décembre à février.
  • Arbustes bien ramifiés, les daphnés, encore appelés « bois joli » ou « bois gentil », portent en hiver des fleurs cireuses très odorantes, dans les tons roses ou rouges.
  • Les hamamélis offrent une très belle floraison hivernale, parfois parfumée, dans des tons allant du jaune clair au rouge cuivré. En automne, les feuilles se parent de couleurs vives.
  • Les magnolias à feuilles caduques fleurissent dès février.

Plantes de terre de bruyère non fleuries

  • Très présent dans les jardins japonais, l'érable du Japon se pare en automne de magnifiques tons oranges flamboyants.
  • Avec son feuillage persistant et ses baies rouge vif, le houx trouve sa place en sujet isolé aussi bien que dans une haie défensive ou champêtre.
  • Le gaulthérie est lui aussi un arbuste à feuillage persistant portant des baies rouges en hiver.

2 Plantez des plantes de terre de bruyère

Plantez les plantes de terre de bruyère en situation adéquate

  • La plupart des plantes de terre de bruyère détestent une exposition au soleil direct. Elles sont au contraire nombreuses à apprécier la mi-ombre, voire l'ombre : toutefois, il y a quelques exceptions, lisez bien les pictogrammes figurant sur l'étiquette au moment de l'achat.
  • Évitez également une exposition ventée.

Analysez votre sol

Avant d'envisager de cultiver des plantes de terre de bruyère, analysez votre sol. Vous pouvez utiliser à cet effet un kit d'analyse du sol vendu en jardinerie.

Si votre sol est à la fois acide (pH inférieur à 6), sableux et dépourvu de calcaire, vous partez dans de bonnes conditions pour cultiver des plantes de terre de bruyère.

Apportez si nécessaire de la terre de bruyère

Si votre sol est calcaire ou insuffisamment acide :

  • Creusez une fosse du double au moins de votre pot et retirez toute la terre de cette fosse.
  • Tapissez entièrement la fosse de feutre géotextile.
  • Déposez au fond une couche de graviers.
  • Remplissez de terre de bruyère (soit telle quelle, soit mélangée avec de la tourbe blonde, du terreau ou de la terre de votre jardin, selon les plantes).

Soignez la plantation

  • Vous pouvez théoriquement planter les plantes de terre de bruyère toute l'année. En pratique, elles s'enracineront mieux si vous les plantez en automne. Si vous plantez malgré tout au printemps, il sera nécessaire d'être particulièrement attentif à l'arrosage, pour éviter le dessèchement des racines.
  • Procédez à la plantation comme pour n'importe quel arbuste ou vivace.
  • Tassez bien la terre et surtout ménagez autour de la plante une cuvette d'arrosage, indispensable pour les plantes de terre de bruyère.
  • Arrosez copieusement après la plantation (15 litres).

3 Entretenez les plantes de terre de bruyère

Arrosez fréquemment vos plantes de terre de bruyère

  • Plantées dans un sol léger et sableux, donc ne retenant pas l’eau, les plantes de terre de bruyère ont besoin d’arrosages particulièrement fréquents : sans être détrempé, le sol doit rester constamment humide et ne jamais sécher complètement entre 2 arrosages.

Exception : arrosez relativement moins les rhododendrons en juillet-août, vous favorisez ainsi la formation des boutons floraux pour le printemps suivant.

  • Les plantes de terre de bruyère détestent l’eau calcaire, qui ferait blanchir ou jaunir leurs feuilles : utilisez de l’eau de pluie pour leur arrosage.

Apportez un engrais spécifique à vos plantes de terre de bruyère

Concrètement, apportez :

  • en tout début de printemps, un peu de corne broyée ou de sang séché,
  • d’avril à août, une fois par mois, un engrais spécifique pour hortensias et plantes de terre de bruyère.

Utilisez des paillis à base d’écorces ou d’aiguilles de pin

Les plantes de terre de bruyère apprécient les sols frais, donc paillés. Utilisez de préférence un paillis à base d’écorces ou d’aiguilles de pin, dont la décomposition renforcera l’acidité du sol.

Matériel nécessaire pour cultiver des plantes de terre de bruyère

Imprimer
Corne broyée

Corne broyée

10 €

Engrais

Engrais

6 € le sac de 20 kg

Feutre géotextile

Feutre géotextile

Environ 20 € / 25 m

Gravier

Gravier

À partir de 4 € le sac de 25 kg

Paillage d'écorces

Paillage d'écorces

6 € les 50 litres

Terreau

Terreau

À partir de 6 € les 50 L

Tourbe

Tourbe

5 € les 6 L environ

Cette fiche est maintenant terminée,
mais entre nous ce n'est pas fini...
Vous pouvez aussi :

Ces pros peuvent vous aider


Produits


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !