Traiter les rosiers naturellement

Traiter les rosiers naturellement
© T.Kiya cc by/ Flickr

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Traiter les maladies des rosiers naturellement, sans utilisation de produits chimiques, c'est possible à condition d'être vigilant et de recourir en priorité aux traitements préventifs réguliers et d'instaurer un traitement curatif dès le moindre symptôme de maladie.

Cette fiche pratique vous explique comment avoir de beaux rosiers exempts de maladies avec des traitements naturels.

Zoom sur les principales maladies des rosiers

Les principales maladies des rosiers sont :

  • L’oïdium, maladie due à un champignon, se manifestant par une sorte de feutrage blanc sur le feuillage. Les attaques ont souvent lieu dès avril, lorsque l’humidité règne encore au jardin, puis de nouveau à l’automne.
  • La rouille, provoquée elle aussi par un champignon. Elle se manifeste par des pustules orange poudreuses sous les feuilles, ou encore des auréoles rougeâtres sur le dessus des feuilles.
  • Le marsonia ou maladie des taches noires, maladie provoquée par un champignon (le marsonia) qui frappe surtout lors des périodes chaudes et humides.
  • La chlorose, qui provoque un jaunissement des feuilles, signalant un manque de fer. Elle intervient le plus souvent en terrain calcaire sur un rosier qui n’a pas été greffé sur un porte-greffe adapté.

De plus, les rosiers sont particulièrement sensibles aux attaques de pucerons.

Pour lutter naturellement contre ces maladies et insectes, on peut agir :

  • Autant que possible préventivement : les traitements naturels sont d’une manière générale plus efficaces en préventif qu’une fois la maladie installée.
  • Ou curativement, en s’y prenant le plus tôt possible : à cet effet, inspectez régulièrement vos rosiers et intervenez dès le plus léger signe de maladie.

1 Préparez les produits de traitements naturels pour les rosiers

Entièrement naturels, ces produits sont utilisés préventivement ou curativement selon les cas.

Décoction de prêle

Achetez une décoction de prêle toute prête sous le nom de « purin de prêle » ou confectionnez-la vous-même.

Utilisez la décoction de prêle de la manière suivante :

  • Diluez la décoction de prêle à 10 % et remplissez la cuve du pulvérisateur.
  • Pulvérisez directement sur le feuillage des rosiers.

Purin d'ortie

Achetez du purin d'ortie tout prêt ou confectionnez-le vous-même.

Utilisez le purin d'ortie de la manière suivante :

  • Diluez le purin à 10 % et remplissez la cuve du pulvérisateur.
  • Pulvérisez directement sur le feuillage des rosiers.

Solution de bicarbonate de soude

  • Ajoutez 1 cuillerée à soupe de bicarbonate dans 1 litre d'eau bouillante.
  • Laissez reposer cette préparation anti-fongique jusqu'à complet refroidissement.
  • Vous pouvez alors y ajouter 2 gouttes d'huile essentielle de lavande (facultatif).

Eau savonneuse

Dans 1 litre d'eau tiède, diluez une cuillerée à soupe de savon noir liquide ou du savon de Marseille râpé.

Solution à base de lait

Mélangez 200 ml de lait demi-écrémé avec 2 litres d'eau.

Solution anti-chlorose

Solution utilisable en agriculture biologique, à acheter en jardinerie.

2 Traitez préventivement les rosiers

Respectez scrupuleusement les règles de plantation et d’entretien de vos rosiers

Des rosiers bien choisis, bien plantés et bien soignés sont moins sensibles aux maladies. Cette règle s’applique quand on ne veut pas traiter les rosiers, mais aussi quand on veut les traiter par des méthodes douces et naturelles.

Traitement préventif de base

  • Pulvérisez régulièrement une décoction de prêle sur vos rosiers : antifongique, la décoction de prêle participe à la prévention contre les 3 grandes maladies cryptogamiques du rosier : oïdium, rouille, marsonia.
  • À renouveler une fois tous les 15 jours sur le feuillage des rosiers, pendant toute la saison de végétation.

Traitements préventifs complémentaires

  • Une fois par mois, effectuez une pulvérisation de purin d’ortie, pour fortifier vos rosiers, prévenir les taches noires et les attaques de pucerons.
  • Une fois par mois, effectuez une pulvérisation de solution à base de lait demi-écrémé en prévention de la rouille et l’oïdium.
  • Par temps humide et chaud, la semaine où vous ne traitez pas à la décoction de prêle, effectuez une pulvérisation de solution de bicarbonate de soude, préventive contre la rouille et l’oïdium.

3 Traitez naturellement les différentes maladies et attaques des rosiers en soin curatif

Traitement curatif de la rouille

Rappel : la rouille se manifeste par des pustules orange poudreuses sous les feuilles, ou encore des auréoles rougeâtres sur le dessus des feuilles.

  • Supprimez les feuilles contaminées (sur le rosier et au sol).
  • Chaque semaine, faites 2 pulvérisations en alternance : une fois décoction de prêle, la seconde fois solution de bicarbonate de soude, jusqu’à guérison.

Traitement curatif du marsonia (taches noires)

  • Supprimez les feuilles contaminées (sur le rosier et au sol).
  • Chaque semaine faites 2 pulvérisations en alternance ; une fois décoction de prêle, la seconde fois purin d’ortie, jusqu’à guérison.

Traitement curatif de l’oïdium

Rappel : l’oïdium se manifeste par une sorte de feutrage blanc sur le feuillage.

  • Supprimez les feuilles et tiges contaminées (sur le rosier et au sol).
  • Chaque semaine faites 2 pulvérisations en alternance : une fois décoction de prêle, la seconde fois solution à base de lait, jusqu’à guérison.

Traitement curatif de la chlorose

Rappel : la chlorose se distingue par un jaunissement des feuilles, signalant un manque de fer, le plus souvent en terrain calcaire.

Ajoutez régulièrement de la solution anti-chlorose à l’eau d’arrosage.

Traitement curatif contre les pucerons

Effectuez au choix ou alternativement, à raison de 2 pulvérisations par semaine :

  • pulvérisation d’eau savonneuse ;
  • pulvérisation de purin d’ortie.

Matériel nécessaire pour traiter les rosiers naturellement

Imprimer
Bicarbonate de soude

Bicarbonate de soude

2 € les 250 g

Huiles essentielles

Huiles essentielles

À partir de 3 € les 10 ml

Pulvérisateur à pression

Pulvérisateur à pression

4 €

Purin d'orties

Purin d'orties

À partir de 4 € ou fait maison

Savon noir liquide

Savon noir liquide

Environ 5 €

Solution anti-chlorose

Solution anti-chlorose

Environ 12 € les 200 g

Cette fiche est maintenant terminée,
mais entre nous ce n'est pas fini...
Vous pouvez aussi :



Produits


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !