Faire pousser des plantes grimpantes sur un mur

Faire pousser des plantes grimpantes sur un mur

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Couvert de plantes grimpantes, un mur banal devient accueillant et prend tout de suite du charme. De plus, quelle que soit l'exposition de votre mur, vous trouverez toujours une grimpante, fleurie ou non, qui s'y adapte.

Cette fiche pratique vous explique comment faire votre choix parmi les différents végétaux, comment les planter et les entretenir de façon à couvrir une façade de plantes grimpantes.

Cas 1 : Choisissez des grimpantes à crampons pour un mur en bon état

Munies de crampons, certaines plantes grimpantes s'accrochent toutes seules à la façade, sans qu'il soit besoin de les palisser. Lierre, vigne vierge et hortensia grimpant appartiennent à cette catégorie.

  • Avantage : vous n'avez pas besoin d'intervenir, vous plantez juste votre grimpante et vous la laissez partir à l'assaut de la façade.
  • Inconvénient : si le mur est en mauvais état, ce type de grimpante risque de l'abîmer davantage. En revanche, elles conviennent tout à fait à un mur en bon état.

Le lierre

Choisissez le lierre pour :

  • Sa végétation persistante en hiver.
  • Le choix possible entre différentes variétés (taille des feuilles, coloris).
  • Ses crampons qui lui permettent de grimper seul.
  • Son adaptabilité à toutes expositions, y compris nord.

La vigne vierge

Choisissez la vigne vierge pour :

  • Une couverture rapide.
  • Le charme qu'elle donne aux façades, qu'elle peut recouvrir en totalité.
  • Ses superbes couleurs rouges en automne (d'autant plus vives que la façade reçoit du soleil).
  • Ses crampons qui lui permettent de grimper seule.
  • Le choix possible entre différentes variétés aux feuilles plus ou moins découpées.
  • Toutes expositions, du nord au sud.

L'hortensia grimpant ou son cousin le schizophragma

Choisissez l'hortensia grimpant ou le schizophragma pour :

  • La beauté de ses petites fleurs blanc crème portées par des corymbes de 20-25 cm de diamètre.
  • Son très léger parfum.
  • Ses crampons qui lui permettent de grimper seul.

Plantez l'hortensia grimpant dans les situations suivantes :

  • Exposition : façades nord, nord-ouest, nord-est.
  • Bonne terre de jardin, mélangée dans l'idéal à de la terre de bruyère.

1 Cas 2 : Choisissez des grimpantes à palisser pour toutes les façades

Toutes les autres grimpantes sauf les annuelles doivent être palissées, c'est-à-dire fixées sur un support couvrant la façade pour leur permettre de grimper.

Les supports les plus utilisés sont des treillages, généralement en bois, parfois en plastique, achetés en jardinerie ou encore des treillages que vous fabriquerez vous-même.

À noter : certains treillages sont extensibles et permettent de mieux s'ajuster au pan de mur que vous voulez garnir.

Ne plaquez pas directement le treillage au mur, mais laissez un espace de 10 cm entre le support et le mur, afin que l'air circule bien autour des plantes.

Voici les grimpantes à palisser que vous pourrez adapter à l'exposition de votre façade.

Façade ensoleillée

  • Le rosier grimpant :
    • Floraison longue s'il est remontant, voire continuellement fleuri de juin aux gelées.
    • Croissance rapide.
    • Bonne terre de jardin, ou même terre calcaire si le porte-greffe est adapté, mais pas en terre sableuse.
    • Façades sud, sud-est, sud-ouest.

Remarque : certains rosiers acceptent le nord-est ou nord-ouest : Madame Alfred Carrière, Blush Noisette, Ghislaine de Féligonde…

  • La glycine de Chine :
    • Floraison printanière somptueuse et légèrement parfumée.
    • Légère remontée.
    • Feuillage aux jolies feuilles vertes virant au jaune doré en automne.
    • Bonne terre de jardin : la glycine n'aime pas les sols trop calcaires, lourds ou argileux.
    • Façade ensoleillée.
    • Fixée à un treillis d'une solidité à toute épreuve car ses rameaux sont particulièrement vigoureux.
  • Le jasmin officinal :
    • Floraison en petites étoiles blanches de juin à octobre.
    • Feuillage semi-persistant.
    • Façade sud de préférence.
  • Les grimpantes annuelles (volubilis, capucines grimpantes, pois de senteurs grimpants…) :
    • Aspect frais et champêtre.
    • Coloris ravissants.
    • Couverture rapide.
    • Absence de palissage (des tuteurs suffisent).
    • Façades ensoleillées.
    • Décoration de façade éphémère.

Mi-ombre

  • Le chèvrefeuille :
    • Délicieuse fragrance.
    • Floraison longue, de juin à octobre.
    • Couverture rapide.
    • Choix entre différentes couleurs : jaune crème, rouge…
    • Adaptation à tous types de sols.
    • Façade est ou ouest, bien qu'il supporte à la rigueur le plein soleil d'une façade sud.
  • Le houblon doré :
    • Couverture rapide.
    • Feuilles d'un vert doré lumineux.
    • Sur une façade est ou ouest.

Toute exposition

  • La clématite :
    • Fleurs : étoilées, des plus petites aux plus grandes (les plus grandes atteignent 20 cm de diamètre !).
    • S'associe très bien avec le rosier grimpant.
    • Diversité de formes et de coloris (blanc, toute la gamme des roses et violets, pourpre, bleu).
    • Différentes variétés permettant d'échelonner les floraisons du début du printemps à l'automne et de prendre si nécessaire le relais d'un rosier grimpant non remontant.
    • Exposition : en principe au soleil (à condition d'avoir le pied à l'ombre), cependant plusieurs variétés apprécient la mi-ombre ou l'ombre.

Note : pour la façade nord, pensez à certains rosiers qui s'adaptent aux façades ombragées, ainsi que les grimpantes à ventouses qui s'adaptent à toutes les expositions, à condition d'avoir une façade en bon état (voir étape précédente).

2 Plantez vos grimpantes

  • Achetez de préférence des grimpantes en conteneur : des racines nues risquent de reprendre plus difficilement.
  • Plantez-les en septembre-octobre ou en avril-mai.
  • Si vous voulez couvrir une façade en totalité (lierre, vigne vierge, hortensias grimpants), achetez plusieurs pieds que vous planterez à 50 cm de distance les uns des autres.

Cas général (hors clématites et annuelles)

  • Avec la fourche bêche, creusez un trou de 50 cm de diamètre et de profondeur.
  • Répandez quelques centimètres de gravier au fond du trou pour assurer un bon drainage.
  • Mélangez un tiers de terre de jardin et deux-tiers de bon terreau (terreau terre de bruyère pour les hortensias grimpants) : mettez-en quelques centimètres au-dessus des graviers.
  • Enlevez la motte du conteneur, après l'avoir fait tremper 10 minutes dans l'eau. Si les racines forment un « chignon », démêlez-les doucement et coupez éventuellement les extrémités trop longues.
  • Placez votre plante dans le trou, en l'inclinant légèrement vers son support. La partie supérieure de la motte doit se trouver 5 à 10 cm en dessous du niveau du sol.
  • Rebouchez-le trou avec le reste du mélange terreau-terre de jardin.
  • Tassez bien et arrosez copieusement, quel que soit le temps (au moins 10 litres d'eau).
  • Attachez les tiges au treillage (sauf plantes à crampons).

Plantez les clématites

  • Placez la motte horizontalement dans le trou de plantation.
  • Enterrez la tige sur 10 à 15 cm de long.
  • Redressez le reste de la tige avec précaution.
  • Après la plantation, placez une protection (tuile, morceau de pot de fleur…) au pied de la plante, car la clématite aime avoir les pieds à l'ombre et la tête au soleil. Vous pouvez également planter une vivace fournissant de l'ombre au pied de votre clématite.

Plantez des grimpantes annuelles

  • Semez directement en place en avril-mai.
  • Éclaircissez lorsque les plantules apparaissent.
  • Placez des tuteurs le long du mur dès que les plantules restantes prennent de la vigueur.

3 Entretenez vos plantes grimpantes

  • Arrosez régulièrement, surtout la première année après la plantation.
  • Taillez en fonction des plantes :
    • Les plantes à crampons ne se taillent pas, ou juste pour dégager les fenêtres et empêcher l'envahissement du toit.
    • Les plantes à floraison printanière (certains rosiers et certaines clématites) se taillent juste après la floraison.
    • Les plantes à floraison estivale se taillent en hiver.
    • Le houblon peut se raser à la base et repartira de plus belle au printemps suivant.
    • Les glycines nécessitent des tailles plusieurs fois par an.

Matériel pour faire pousser des plantes grimpantes sur un mur

Imprimer
Arrosoir avec pomme

Arrosoir avec pomme

5 € environ

Ficelle

Ficelle

Environ 3 €

Fourche bêche

Fourche bêche

À partir de 10 €

Gravier

Gravier

À partir de 4 € le sac de 25 kg

Sécateur

Sécateur

À partir de 4 €

Terreau

Terreau

À partir de 6 € les 50 L

Treillage

Treillage

De 30 à 100 € (selon dimensions)

Tuteur en bois

Tuteur en bois

0,50 € la pièce

Cette fiche est maintenant terminée,
mais entre nous ce n'est pas fini...
Vous pouvez aussi :



Produits


Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !