Construire un châssis

Écrit par les experts Ooreka

Le jardinier qui sommeillait en vous se réveille et vous avez des envies de châssis pour le forçage de vos jeunes plants en début de printemps, à l’abri des pluies, des dernières gelées et des limaces.

Alors, lancez-vous dans la construction d’un châssis en bois. La solution la plus simple : une ancienne fenêtre, quelques planches, une dizaine de vis et juste un peu de patience.

Voici une méthode simple pour construire un châssis.

Voir la vidéo : Construction d'un châssis

Zoom sur les châssis

Les châssis de culture ont l’apparence d’un cadre fermé par une paroi inclinée et transparente qui laisse filtrer avantageusement les rayons du soleil. Ce couvercle doit pouvoir s’ouvrir pour réguler la température et le taux d’hygrométrie et apporter aux jeunes graines les conditions idéales à leur bonne germination.

Les matériaux comme le bois (idéalement mélèze ou douglas) et le verre (de bien meilleures propriétés que le plastique) sont bien sûr préférables. Récupérer une ancienne fenêtre permet d’éviter la pose de carreau de verre et facilite grandement la construction.

1 Au préalable

Avant de vous lancer dans la construction de votre châssis, voici comment vous faciliter la tâche :

  • Dessinez le plan de votre châssis, ses dimensions seront évidemment fonction de celles du cadre de la fenêtre récupérée.
  • Prévoyez le matériel nécessaire.
  • Déterminez l’emplacement du châssis. Choisissez un endroit abrité, idéalement contre un mur, exposé plein sud.

2 Préparez le cadre

Préparez le cadre

© Finemedia

Planches de côté

  • Découpez 2 planches pour les côtés à 40 cm de longueur.
  • Réduisez pour chacune d’elles une de leurs hauteurs de 10 cm (cela correspond à la pente minimale pour un bon écoulement de l’eau de pluie).

Planches avant et arrière

  • Découpez la planche arrière à une longueur de 60 cm.
  • Découpez la planche avant à une longueur de 60 cm, réduisez sa hauteur à 30 cm.

3 Préparez les tasseaux

Préparez les tasseaux

© Finemedia

  • Découpez 4 tasseaux de 50 cm de hauteur.
  • Taillez-les en biseau à une de leurs extrémités sur environ 5 cm de profondeur.

4 Assemblez le cadre

Assemblez le cadre

© Finemedia

  • Clouez un tasseau à chaque bord de 2 des 4 planches, en y plantant 3 pointes torsadées au marteau.
  • Au préalable, mouchez les pointes pour éviter que le bois n’éclate (frappez quelques coups de marteau sur son extrémité).
  • Fixez ensuite les 2 autres planches sur les tasseaux déjà montés et de la même manière que précédemment.
  • Faites des avant trous dans le sol à l’aide d’un plantoir et mettez le cadre ainsi constitué en place en y enfonçant les tasseaux.

5 Fixez la fenêtre

Fixez la fenêtre

© Finemedia

  • Découpez 2 fois 2 tasseaux de longueur respectives 40 et 60 cm.
  • Fixez-les avec des pointes le long du cadre en appui sur les 4 tasseaux verticaux des angles, de manière à constituer un support pour la fenêtre.
  • Posez la fenêtre à plat sur ce cadre de tasseaux.
  • Fixez-la avec des pointes.
  • Prévoyez des tasseaux que vous coincerez verticalement dans le cadre de la fenêtre et qui serviront de cale pour maintenir ouvert le châssis.

6 Recommandations

Couche chaude sous le châssis

Avant de poser votre châssis au sol, vous devez préparer la couche chaude qui produira les éléments nutritifs et les conditions optimales au bon développement des plants et des graines.

  • Creusez un trou de 60 cm de profondeur.
  • Vous pouvez tapisser le fond avec une couche de graviers pour favoriser un bon drainage.
  • Remplissez avec 40 cm de fumier de cheval, puis terminez avec 20 cm de terreau.

Arrosage, un point délicat

Veillez à ne pas trop arroser, vous risqueriez de faire pourrir les racines, humidifier souvent est la meilleure solution.

Mise en garde

  • Vous devez rester vigilant. Le climat tropical qui règne sous votre châssis intensifie certes les cultures, mais de la même manière il peut être fatal.
  • Méfiez-vous d’un soleil un peu trop fort ou d’une nuit qui s’annonce fraîche, tentez de prévenir d’éventuels dégâts en ouvrant ou en fermant votre châssis à bon escient. Pensez à aérer le châssis aux premières chaleurs, mais n’oubliez pas de le fermer tôt dans la soirée !

Astuce

  • Prévoyez des poignées sur le côté, vous pourrez ainsi le déplacer au gré des saisons et de son contenu.

Matériel pour construire un châssis

Imprimer
Planches de bois (e = 20 mm, l = 40 cm)

Planches de bois (e = 20 mm, l = 40 cm)

Dépend de l’essence

Fenêtre récupérée (châssis de 40 x 60 cm)

Fenêtre récupérée (châssis de 40 x 60 cm)

Tasseaux en bois (25 x 25)

Tasseaux en bois (25 x 25)

3 €/ (en 2,40 m)

Mètre ruban

Mètre ruban

3 €

Crayon gras

Crayon gras

0,5 €

Pointes torsadées (3 x 40)

Pointes torsadées (3 x 40)

3 €/20

Scie sauteuse

Scie sauteuse

À partir de 35 €

Marteau

Marteau

6 €

Plantoir

Plantoir

Environ 5 €

Pelle

Pelle

À partir de 5 €

Gravier

Gravier



Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !