Où planter

Écrit par les experts Ooreka

Un jardin à la maison ou en extérieur

Véranda aménagée avec des chaises et des plantes

La plante est un être vivant qui se développe, selon son espèce et ses besoins, aussi bien en intérieur qu'en extérieur.

Elle boit, mange et respire pour se développer dans un climat convenable et favorable à sa croissance.

La plante a aussi besoin de lumière, la plus efficace étant le soleil, c'est sa première source d'énergie avec l'eau et l'engrais.

Les plantes d'intérieur

Selon les espèces, les plantes se développent aussi bien à l'intérieur d'une maison, sur un balcon ou une terrasse, dans une serre ou une véranda.

À l'intérieur d'une maison

Les plantes se plaisent à l'intérieur d'un logement. Elles vivent bien avec peu de lumière et une température constante. Elles sont cultivées en pots.

Les plantes d'origine tropicales ont une préférence pour la chaleur et la lumière tandis que les plantes à feuillage plébiscitent les emplacements sombres et frais. Il est donc plus judicieux de marier des espèces disposant de taux de croissance identiques et des mêmes besoins.

En période estivale, il est bénéfique de sortir les plantes pour qu'elles profitent de la luminosité extérieure et de la petite brise estivale pour une meilleure aération de celles-ci.

Balcon ou terrasse

Selon l'espèce, la plante peut vivre en extérieur dans un pot, un bac ou une jardinière ou dans un panier suspendu.

Il est donc possible de créer une décoration nature sur son balcon ou sur sa terrasse, en privilégiant des plantes, des arbustes, des fleurs et des aromates pour l'égayer. Les plantes donnent de la couleur à vos rebords de fenêtre et créent une ambiance plus champêtre.

Serre et véranda

La plante se plaît dans un lieu chaud, ensoleillé et abrité des courants d'air.

La serre et la véranda permettent d'avoir une végétation verdoyante et luxuriante, c'est aussi un moyen de transit entre l'intérieur et l'extérieur.

On peut donc profiter des plaisirs du jardinage toute l'année sans tenir compte des différences météorologiques définies par les changements de saison.

Ces jardins d'hiver accueillent de nombreuses espèces de plantes et de fleurs, ils contribuent aussi à la création d'un espace nature très agréable à l'intérieur de la maison.

Les plantes d'extérieur

Selon les besoins et l'utilisation, les plantes d'extérieur peuvent être plantées : dans une prairie, en bosquet ou forêt, en massif ou bordure, dans une haie, en couvre-sol, dans un verger, en potager, en plantation isolée, voire en rocaille .

Prairie

Une prairie peut être un gazon classique mêlé de fleurs et graminées.

Pour réussir une belle pelouse, le sol doit être de bonne qualité, ce qui n'est pas le cas pour beaucoup de terrains. Il va donc falloir associer différentes variétés de graminées entre elles. Celles-ci seront sélectionnées en fonction de la nature du sol, du degré d'ensoleillement et d'humidité, mais aussi selon l'usage que vous souhaitez en faire (résistant au piétinement, installation facile, type anglais, pour grands espaces, à pousse lente...). Pour ce faire, il existe des mélanges :

  • avec ray-grass anglais : sa végétation très rapide grâce à son graminée à feuillage large lui donne la possibilité de se localiser très vite.
  • Sans ray-grass anglais : le feuillage des graminées est fin et la croissance lente. Les tontes sont donc beaucoup moins fréquentes. On utilise ces mélanges pour des terrains bien préparés.

Le gazon classique ressemble à un tapis vert homogène et ras. Il peut donc avoir deux fonctions :

  • ornemental. Dans ce cas, il supporte difficilement le piétinement et demande beaucoup de soin et d'attention comme le gazon anglais.
  • utilisé comme terrain de jeux ou de détente.

Dans tous les cas, il est nécessaire de l'arroser, le tondre régulièrement et d'enlever régulièrement les mauvaises herbes.

Quant à la prairie, elle peut-être naturelle ou semée de graminées et de fleurs, elle n'est donc pas totalement verte, ni rase comme le gazon.

Il n'est pas nécessaire de la tondre, car elle se fauche une à deux fois dans l'année (printemps/automne). Faucher, a pour objectif de conserver la surface en herbe et d'éviter le développement de petits arbustes.

Bosquet ou forêt

La plante se plaît entourée d'arbres dans un bois.

Le bosquet est généralement composé de conifères. Il se situe dans un endroit ensoleillé, au fond du jardin pour ne pas faire d'ombre au potager ou aux autres plantes. Les arbres peuvent aller de 1 mètre jusqu'à 10 mètres de hauteur.

Il est intéressant de planter un petit groupe d'arbres à intervalle variable selon les espèces pour que ceux-ci puissent se développer convenablement. Trop d'arbres pourraient laisser la place à une forêt.

Massif ou bordure

La plante se plaît entourée d'autres plantes et a des qualités décoratives.

Les plantes vivaces sont la solution idéale pour les massifs et les bordures qui peuvent être de formes variables, on les plante une seule fois et il n'est pas nécessaire de les renouveler chaque année. De plus, beaucoup d'entre elles sont très belles lors de leur floraison et décorent à merveille les jardins.

Différentes silhouettes et feuillages de plantes et d'arbustes peuvent composer une bordure végétale. Celle-ci donne la possibilité de dissocier chaque partie d'un jardin. La bordure végétale peut être taillée ou libre de pousser à sa façon.

Avant de vous lancer dans la réalisation d'un massif ou d'une bordure végétale, il est intéressant de disposer les plantes que vous souhaitez faire apparaître, cela vous donnera une petite idée du rendu avant de les planter définitivement.

Haie

La plante peut servir dans une haie. Elle assez occultante, et peut être taillée régulièrement.

La haie peut être basse, haute, vive et/ou fleurie. Des arbustes de petites et grandes tailles peuvent composer des haies.

En ce qui concerne le feuillage :

  • bien dense, il protège des regards indiscrets ;
  • persistant, il permet de réaliser un écran opaque durant toute l'année.

Certains arbustes sont de vrais remparts contre le vent et les bruits. D'autres, grâce à leurs épines ou leurs branchages, créent une haie défensive. Quant aux haies fleuries et parfumées, elles se parent de magnifiques couleurs au fil des saisons.

Les conifères à croissance rapide sont généralement très convoités, car ils ont un pouvoir occultant. De plus, ils résistent très bien à la sécheresse et aux sols pauvres.

La haie est aussi utile pour délimiter son jardin de celui de son voisin.

Couvre-sol

Une plante couvre-sol s'étend sur la surface du sol et cache la terre. Les plantes « couvre-sol » sont très utiles pour :

  • la fertilisation, car elles servent d'engrais naturel et stimulent la vie du sol ;
  • le maintien de l'humidité ;
  • la protection du sol contre les intempéries ;
  • elle lutte efficacement contre la prolifération de mauvaises herbes ;
  • elle décore agréablement nos jardins.

La plante couvre-sol demande peu d'entretien et s'adapte, selon les variétés, à tous les types de sol et d'exposition.

Il existe plusieurs sortes de plantes couvre-sol :

  • Les plantes couvre-sol pour le soleil : l'Armeria, le Millepertuis, la Pervenche, la Pulmonaire...
  • Les plantes pour l'ombre : le Muguet, les Epimèdes...
  • Les rosiers couvre-sol, quant à eux, permettent de fleurir talus, bordures, murets...

Verger

La plante se développe entourée d'arbres fruitiers. L'association de plantes compagnes au verger favorise la création de milieux riches et équilibrés. Selon leur relation entre elles, celles-ci impliquent le dégagement d'odeur ou de gaz pour repousser les insectes/prédateurs et les maladies.

Par exemple, des plantes cultivées sous les arbres fruitiers ont pour objectif d'attirer certains insectes. On peut aussi créer des zones protégées de toutes tailles disséminées dans le verger pour créer des endroits spécifiques à insectes.

Potager

La plante se développe entourée de légumes et de plantes aromatiques.

De nos jours, le potager est tendance, car de nombreuses familles sont soucieuses de leur alimentation sachant que les légumes fraîchement cueillis n'ont rien à voir avec ceux des grands supermarchés.

Pour une bonne production, il est essentiel d'organiser son potager en tenant compte des affinités des différents légumes et plantes. Un bon voisinage des plantes permet à celles-ci de mieux se développer. A contrario, une mauvaise alliance de plantes réduit la production voire l'anéantit car certaines se détruisent mutuellement, selon les espèces associées.

Note : Les plantes compagnes ont aussi une influence bénéfique sur le potager. Elles optimisent la croissance des plantes et légumes du potager grâce à leurs différentes propriétés répulsives ou attractives qui permettent d'éloigner les insectes nuisibles et les maladies.

Plantation isolée

La plante se plaît seule. Elle n'a pas besoin d'être entourée d'autres plantes.

La fertilisation est essentielle pour que la plante puisse produire des semences. Toutefois, certaines plantes sont autofertiles, elles n'ont donc pas besoin du pollen d'une autre plante, ce sont leurs fleurs qui peuvent se féconder elles-mêmes. Elles peuvent donc se planter isolées.

D'autres plantes, comme certains fruitiers, demandent une pollinisation croisée où le pollen d'une espèce similaire est utilisé pour fertiliser la fleur, il sera nécessaire de les planter ensemble.

Ce sont les animaux qui participent à la pollinisation des jardins, comme les oiseaux, les papillons et surtout les abeilles. Le vent est aussi un bon pollinisateur.

Certaines espèces demandent aussi à être plantées isolément. C'est le cas de certaines variétés d'arbres, au port élégant, à la silhouette superbe, ample et généreuse qui justifient une plantation isolée. Ce sont généralement des arbres ornementaux qui donnent du relief à votre jardin tout en attirant le regard.

Rocaille

La rocaille est une décoration de jardin faite de roches et de plantes, avec un aspect naturel.

La rocaille n'est pas juste un tas de cailloux composé de plantes fleuries. Mi-végétale et mi-minérale, elle peut apporter une grande variété de décors. Pour ce faire, la rocaille doit être réalisée avec des plantes et des fleurs disposées de façon harmonieuse pour embellir votre jardin.

Pour un effet très naturel, les pierres et petites roches seront disposées sans uniformité. Vous choisirez des plantes de rocailles faciles à vivre aux racines profondes pour bien pénétrer entre les cailloux. Vous pourrez aussi alterner des vivaces et conifères. Quant aux arbustes nains et rampants, ils ont pour objectif de fixer le sol.

Avant de réaliser votre rocaille, il est important de tenir compte du profil du terrain. Les talus, les descentes de garage, les terrasses en pente ou un coin repos sont propices à l'implantation d'une rocaille.

Où réaliser la plantation ?

La plantation des différentes plantes, fleurs, légumes ou arbustes peut s'effectuer en pleine terre, en bac, pot ou jardinière. Quant aux plantes aquatiques, elles poussent dans l'eau.

Pleine terre

La plante peut être plantée directement dans la terre.

Tout d'abord, il est indispensable de choisir le bon emplacement avant de planter en pleine terre. Pour ce faire, il est intéressant de réaliser un plan de votre futur jardin.

Avant de réaliser la plantation, il est important de prendre en compte la qualité de la terre, l'humidité du sol ainsi que l'exposition.

  • La première étape est de travailler le sol pour obtenir un sol aéré et ameubli afin d'accueillir les différents plants.
  • Un trou suffisamment grand doit être réalisé pour disposer les plantes. Les racines seront réparties harmonieusement.
  • Ensuite, recouvrez le plant de terre qui sera mélangée à du terreau et de l'eau pour faire une bouillie, évitez les poches d'air et arrosez copieusement.

La plantation peut varier légèrement selon que ce soit : des plantes en mottes ou en conteneur, des plantes à racines nues ou des plantations de bulbes.

Bac, pot ou jardinière

La plante peut être plantée dans un bac sachant que le volume du bac doit être adapté à la taille de la plante.

Pour obtenir un peu de nature et de verdure chez soi, on utilise des bacs, pots ou jardinières aux formes (rond, carré, long) et matières différentes (terre cuite, plastique, métal, bois, pierre reconstituée).

Le choix du contenant s'effectue en fonction de la taille de la plante ou de l'arbuste sachant que si la plante est volumineuse, elle développera des racines importantes. Il est donc primordial d'adapter la bonne taille du bac pour obtenir de bonnes conditions d'épanouissement et de croissance de la plante. Le contenant sera donc suffisamment grand pour permettre un bon drainage, car un pot trop petit nuit à la croissance du végétal. Il sera aussi muni de trous pour assurer l'écoulement de l'eau en excès.

  • À éviter, un contenant de moins de 20 cm de diamètre, car la plante serait vite à l'étroit.
  • 20 à 25 cm permettent de planter une ligne de plantes annuelles voire vivaces, ou deux rangs de bulbes.
  • 35 à 50 cm permettent de planter un arbuste et quelques plantes herbacées.

La profondeur est aussi déterminante pour un bon développement de la plante.

  • Rien ne pousse dans moins de 20 cm, sauf quelques petites plantes ou bulbes.
  • À partir de 40 cm, de nombreuses variétés et des petits arbres peuvent pousser convenablement.

Astuce : si votre bac est trop lourd, il est pertinent de le déposer sur un plateau à roulettes.

Plante aquatique

La plante pousse dans l'eau (bassin de jardin, aquarium, bord de cours d'eau, marais...)

Les plantes aquatiques se développent très vite et sont adaptées aux milieux très humides.

Selon, les différentes espèces, elles ont la possibilité de vivre dans l'eau ou aux abords des plans d'eau.

  • Les plantes aquatiques émergentes ont leurs feuilles et fleurs qui poussent à l'extérieur de l'eau ;
  • les plantes aquatiques à feuilles flottantes ont des feuilles qui flottent à la surface de l'eau, quant à leurs racines, elles sont ancrées aux sédiments ;
  • les plantes aquatiques flottantes, elles circulent aisément dans l'eau, car leurs racines ne sont pas attachées aux sédiments.

Pour un bon développement de la plante aquatique, il est essentiel d'obtenir un bon équilibre biologique entre l'eau, la flore et la faune.

Elles sont généralement cultivées pour leurs qualités ornementales, et peuvent donc s'épanouir dans un bassin de jardin ou dans un aquarium, mais aussi au bord des cours d'eau et dans les marais.

Pour un décor aquatique dans votre jardin qui invite à l'évasion, vous avez le choix entre :

  • les plantes de berges non immergées en permanence, telles l'astilbe, la primevère candelabre, le gunnera ou l'acore, l'iris japonais pour les bords du bassin.
  • Les plantes des petits bassins qui ne sont pas trop immergées et adaptées aux petites pièces d'eau, comme : l'iris d'eau, la jacinthe d'eau, le myosotis aquatique.
  • Les plantes des bassins profonds, plantées directement dans l'eau, comme le nénuphar et le lotus.

Pour un aquarium, vous avez le choix entre de nombreuses variétés. Elles décorent admirablement votre aquarium, mais participent aussi à la santé de celui-ci en absorbant les déchets et les composants organiques tout en produisant de l'oxygène. Elles servent aussi d'abri et de nourriture aux poissons.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !