Entretien des plantes

Écrit par les experts Ooreka

Selon les saisons, les plantes ont généralement besoin d'être taillées pour mieux s'épanouir.

Comment entretenir une plante ?

Main coupant une plante avec un sécateur

Pour bien entretenir une plante, il faut savoir comment elle pousse et de quelle zone climatique elle provient. Dans tous les cas, toutes les plantes nécessitent un minimum de soins pour vivre plus longtemps. Certaines sont plus exigeantes ou plus fragiles que d'autres, ce qui fait que les soins sont différents.

Selon les espèces, l'entretien de la plante peut donc être des soins très simples, des soins plus réguliers voire des soins importants qui nécessitent un savoir-faire en jardinage.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Facile

La plante ne nécessite pas de soin particulier, ou des soins très simples. C'est donc un entretien facile des plantes qui correspond à :

  • un arrosage régulier ou pas, selon la variété ;
  • un nettoyage des feuilles et un rempotage de la plante quand le système racinaire devient trop important pour les plantations d'intérieur ;
  • extraire les feuilles abîmées, fanées ou les rameaux malades à l'aide d'un sécateur ;
  • tailler la plante si cela s'avère nécessaire.

Modéré

La plante nécessite des soins réguliers voire demande un peu de pratique en jardinage.

Tout d'abord, il est judicieux de préparer la terre (labourer, biner, bêcher) du jardin avant d'effectuer la plantation.

Un peu de pratique en jardinage demande :

  • de savoir semer et planter selon les saisons ;
  • de connaître la technique des semis (à la volée, en ligne, en poquet) ;
  • de connaître quelques techniques d'arrosage ;
  • de savoir réaliser l'apport d'engrais nécessaire à la vie de la plante ;
  • de tuteurer les plantes ou arbres pour soutenir et diriger la ramure afin de l'aider à sa croissance ;
  • d'effectuer une bonne taille selon la saison sachant que certaines espèces demandent une taille beaucoup plus délicate que d'autres (rosiers, vignes...) ;
  • savoir soigner les plantes pour mieux lutter contre les différents maladies et prédateurs ;
  • bien associer les bonnes plantes les unes avec les autres pour une meilleure production du potager ;
  • savoir utiliser les bons outils de jardinage.

Difficile

L'entretien de la plante nécessite des soins importants et un savoir-faire en jardinage, pour ce faire, il est indispensable de savoir :

  • aménager son jardin en sachant travailler la terre afin de l'améliorer ;
  • savoir quand planter et où planter (qualité de la terre, acidité du sol, humidité du sol) ;
  • connaître toutes les techniques de semis, de plantation, de bouturage et de marcottage ;
  • savoir fabriquer et utiliser son compost convenablement ;
  • connaître la technique et les différents types de greffes ;
  • savoir protéger ses végétaux contre les intempéries en installant des tunnels, une serre, des châssis ou des voiles d'hivernage ;
  • savoir tailler (période, type de tailles, réaliser les bons gestes) pour ne pas blesser le végétal ;
  • bien connaître les parasites du jardin et maladies du jardin pour lutter efficacement contre eux en adaptant les traitements adéquats ;
  • Connaître toutes les techniques de l'arrosage selon les saisons et les espèces, mais aussi les diverses installations (manuel, automatique, pluviomètre, micro-irrigation...).

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Le besoin en eau pour l'entretien des plantes

Le besoin en eau de la plante peut être assuré par la pluie, l'humidité naturelle du sol ou l'arrosage.

La pluie et l'humidité naturelle du sol contribuent au besoin en eau de la plante. Toutefois, cela peut s'avérer insuffisant, il est donc indispensable de faire appel à l'arrosage.

La consommation en eau des plantes dépend du climat (température et ensoleillement), elle varie donc selon les saisons et l'espèce végétale. La fréquence d'arrosage dépend aussi de la réserve d'eau dans le sol. Si celle-ci est épuisée, il est indispensable de la reconstituer en arrosant. En fonction de leur intensité, les pluies permettent également de suspendre l'arrosage durant quelques jours.

L'arrosage est manuel ou automatique. L'arrosage automatique, enterré ou non, est moins contraignant, il peut être équipé d'asperseurs et de goutteurs pour n'arroser que les végétaux et non les allées.

Le choix des arroseurs de surface est aussi très vaste, ces derniers peuvent êtr :

  • statiques ;
  • rotatifs ;
  • oscillants ;
  • à canons (cracheurs).

Il est pertinent aussi d'entretenir régulièrement son installation d'arrosage pour éviter les fuites et les blocages.

Arrosage des plantes en bac ou pot

L'arrosage des plantes en contenant est essentiel pour apporter une alimentation régulière en eau et en substances nutritives, car les végétaux ne peuvent pas puiser les éléments nécessaires absents dans leur pot.

Durant les périodes chaudes, le terreau peut donc sécher en quelques heures. De ce fait, il faut arroser, utiliser des bacs à réserve d'eau et/ou opter pour un système d'automatisation de l'arrosage équipé d'un système de goutte-à-goutte programmé.

On peut coupler l'arrosage automatique avec un diffuseur d'engrais faiblement concentré pour éviter de brûler les végétaux.

La brumisation est un excellent complément à l'arrosage grâce à la vaporisation de fines gouttelettes d'eau sur le feuillage des plantes. À la maison, ce processus augmente l'hygrométrie et réduit le jaunissement et le dessèchement des feuilles.

Arrosage des végétaux à l'extérieur

Selon les cultures, un bon arrosage représente entre 5 et 10 l par m2. Il est aussi primordial d'arroser en profondeur, car les racines se développent en fonction de l'humidité du sol. Un arrosage au niveau des couches superficielles n'est pas suffisant pour résister à une période de sécheresse.

Pour ce faire, il existe différentes techniques d'arrosage :

  • l'aspersion : l'eau est projetée en pluie pour mouiller la partie aérienne de la plante.
  • Le ruissellement : utilisé pour les grandes cultures, il a pour objectif de diriger l'eau jusqu'aux végétaux à travers un réseau de petits canaux. On peut l'utiliser au potager et au verger sur des rangs réguliers.
  • L'arrosage au pied : l'arrosoir, le goutte-à-goutte, les tuyaux poreux qui laissent suinter l'eau, permettent d'arroser la plante au pied.

Les pompes de jardin, quant à elles, sont une alternative intéressante, car l'eau est puisée dans une étendue d'eau (mare, forage, puits...). Les pompes de surface donnent la possibilité d'aspirer l'eau jusqu'à une profondeur maximale de 7 mètres. En revanche, il faut utiliser une pompe immergée d'une puissance importante pour des forages beaucoup plus profonds.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
FB
franck beneytou

vente et reparation tout materiel de jardinage | beneytou-motoculture

Expert

laurent melnyck

chef de chantier paysagiste, coach jardin.

Expert

JP
jean pierrard

dépannage entretien petits travaux | jean pierrard

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Produits



Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !