Division des vivaces

Écrit par les experts Ooreka

Division des vivaces : introduction

Division des vivaces

La division concerne essentiellement les plantes vivaces. En effet, une vivace en place depuis des années a tendance à se développer trop et ses racines finissent par prendre trop de place sur un petit espace, ce qui nuit à la bonne croissance de la plante.

Dans ce contexte, la division des vivaces, tous les 3 à 4 ans, a deux objectifs :

  • donner de l'air et une nouvelle vigueur à la plante, qui va repartir et fleurir de plus belle ;
  • et par la même occasion, multiplier très facilement la plante.

En effet, la division ne demande en général ni outillage particulier ni installation spéciale.

On doit simplement prendre en compte le fait que la répétition de la division peut, à terme, entraîner une dégénérescence des plants repiqués. Par ailleurs, pour des espèces naturellement drageonnantes et envahissantes, cette opération peut exacerber cette propriété. Enfin, comme avec les autres méthodes de multiplication, on risque de transmettre des maladies si la touffe-mère n'est pas saine.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

La bonne période pour cette division

Voici les périodes :

  • Les vivaces à floraison printanière se divisent en automne.
  • Les vivaces à floraison estivale se divisent au début du printemps. 

Division des vivaces : comment faire ?

Tout d'abord un conseil : ne pas procéder à la division en plein soleil, mais travailler le soir ou profiter d'une journée couverte.

Les étapes :

  • À l'aide d'une bêche, découper une motte de terre tout autour de la plante.
  • Enlever la motte de terre en la soulevant avec la bêche. Secouer pour faire partir le maximum de terre.
  • À l'aide d'un outil tranchant diviser la motte en plusieurs fragments.
  • Si la plante est très vieille et qu'elle commençait à se dégarnir en son milieu, éliminer la partie centrale (la plus vieille) de la touffe et ne garder que les parties périphériques.
  • Couper ces parties périphériques en plusieurs tronçons comportant chacun de belles racines et des tiges avec des feuilles.
  • Replanter sans tarder chaque tronçon à un emplacement différent, sans enfouir le collet (jonction entre les racines et la tige). Tasser la terre puis arroser copieusement, comme lors de la plantation de tout végétal.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Trouver une plante

Vous recherchez une plante précise

Rechercher

ou

Pas d'idée de plante ? Besoin d'inspiration ?

Couleur des fleurs

Exposition

Pour cultiver où ?

Plantation

Uniquement les plantes...


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
MC
marc conseiller

conseiller

Expert

CP
cagnac philippe

maçonnerie générale, spécialisation puits canadien / provençal | retaité

Expert

BD
bertrand degueurce

etudes de sol par un géologue pour assainissement autonome | argile, bureau d'études en assainissement

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Produits



Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.