Arroser

Arroser : les principes de base

L'eau est essentielle pour les végétaux, mais c'est également une ressource précieuse qui devient rare. Bien arroser son jardin, c'est apprendre à utiliser le moins d'eau possible avec une efficacité maximale.

Arroser plus abondamment, mais moins souvent

Lorsqu'on arrose souvent, mais superficiellement, le système racinaire des plantes tend à se développer superficiellement plutôt qu'en profondeur, alors que l'eau se trouve justement en profondeur !

Bien arroser

  • Arroser de préférence en deux passages en commençant par un arrosage léger qui humidifie la terre. Au second arrosage, l'eau pénètre mieux dans le sol.
  • Ne jamais mouiller les feuilles des plantes sujettes aux maladies cryptogamiques (champignons) comme les rosiers, les tomates, les haricots, les pommes de terre et les cucurbitacées.
  • Éviter les jets d'eau trop forts qui tassent la terre.
  • Former des cuvettes autour des plantes vivaces, des arbres et des arbustes :
    • La cuvette permet à l'eau de pénétrer en profondeur au lieu de s'étaler en surface.
    • Elle sert également à recueillir un maximum d'eau de pluie autour de la plante.

Ne pas trop arroser

En effet, trop d'eau asphyxie les racines et celles-ci risquent de pourrir !

Quand arroser ?

Arroser le matin ou le soir, « à la fraîche », mais jamais en pleine journée et plein soleil (risque de brûlures du feuillage).

Comment arroser moins et économiser l'eau ?

Biner

Un binage vaut deux arrosages (dicton).

Une terre bien binée absorbe mieux l'eau, qui descend plus facilement jusqu'aux racines des plantes et les nourrit en profondeur.

Arroser au pied

  • Chaque fois que possible, préférer un arrosage au pied de chaque plante à un arrosage indistinct par aspersion générale. C'est au pied de la plante que l'eau est directement utile pour nourrir au mieux les racines.
  • L'arrosage au pied se réalise au goulot (à l'arrosoir), par pose de tuyaux perforés ou de tuyaux micro-poreux, ou encore par goutte-à-goutte.

Pailler

  • Pailler c'est couvrir le sol autour d'une plante afin de freiner l'évaporation de l'eau et de maintenir la terre humide. Pailler empêche également les mauvaises herbes de pousser.
  • En guise de paillis, on peut utiliser du compost, des écorces, des paillettes de lin ou de chanvre, des cosses de cacao, etc. Pour être efficace, la couche de paillis doit être de 5 à 7 cm au minimum.

Bien arroser selon le type de plantation

Conseils d'arrosage selon la plantation
Arrosage du potager
  • En règle générale, arroser au pied : cela apporte de l'eau directement aux racines et les renforce ; cela évite de mouiller le feuillage et d'entraîner des maladies.
  • L'arrosage au pied se fait au goulot avec l'arrosoir, au pied avec le tuyau d'arrosage, ou encore avec un tuyau poreux ou par goutte-à-goutte.
  • Les légumes racines (carottes, asperges, pommes de terre...) ont des besoins modérés en eau.
  • Les légumes-feuilles (salades, choux, épinards...) ont besoin de beaucoup d'eau.
  • Les légumes à croissance rapide (tomates, aubergine, courges) ont également besoin de beaucoup d'eau, mais pas trop, car leur goût deviendrait fade. En pratique il faut diminuer l'arrosage lorsque la production commence.
Arrosage du jardin d'agrément
  • L'arrosage en pluie fine par micro-aspersion est idéal.
  • Cet arrosage respecte même les fleurs les plus fragiles et permet d'arroser de manière régulière et sans fatigue.
Arrosage de la pelouse
  • Une pelouse a besoin d'arrosages abondants et réguliers.
  • L'idéal est un arrosage par aspersion  : soit un arrosage simple par arroseur, soit un arrosage automatique enterré par tuyères escamotables.
Arrosage des plantes en pots
  • Les plantes en pot sont cultivées dans une petite quantité de terre qui s'assèche vite. Elles ont par conséquent besoin d'un apport d'eau régulier.
  • Les plantes d'intérieur doivent être arrosées toute l'année.
  • Les plantes de balcon ont besoin d'un arrosage par semaine au printemps et en automne et d'un arrosage par mois en hiver. En été, certaines, comme les pétunias, les surfinias ou les impatiens, ont besoin d'arrosages quasi quotidiens. D'autres, comme les géraniums, les arbustes et les rosiers se contentent de 2 à 3 arrosages par semaine.
  • Chaque plante doit être arrosée jusqu'à ce que l'eau coule à travers les trous de drainage du pot.
 

Nous pouvons, si vous le souhaitez, vous mettre en relation avec un ou plusieurs spécialistes de votre région. Ils pourront réaliser un devis gratuit et sans engagement.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit


Produits


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides