Terreau

Écrit par les experts Ooreka

Qu'est-ce que le terreau ?

Le terreau est un substrat de culture, qui comprend généralement des engrais.

C'est un mélange de terre végétale et de produits de décomposition (débris végétaux, feuilles...), auquel peuvent être ajoutés toutes sortes d'autres éléments à des fins spécifiques :

  • Tourbe blonde ou brune : provenant de plantes marécageuses décomposées et fossilisées, elle apporte de la souplesse, allège la texture et aide à retenir l'air, l'eau et les éléments nutritifs.
  • Argile : aide à retenir l'eau.
  • Sable : améliore le drainage.
  • Écorces compostées : améliorent l'aération.
  • Fibres de bois : allègent le terreau, mais ne doivent pas représenter plus de 20 % du volume.
  • Engrais retard : apporte les nutriments nécessaires au bon démarrage des plantations
  • Perlite : matière provenant d'une roche volcanique, améliore l'aération du terreau.
  • Vermiculite : obtenue à partir d'argile chauffée, comme la perlite elle améliore l'aération du terreau.
  • Fumier : apporte du corps au substrat ainsi qu'un excellent amendement organique.

Terreau : différents types de terreau

Il existe en jardinerie un grand nombre de types de terreaux différents, à choisir à la fois en fonction des cultures envisagées et de la nature de votre sol si le terreau est utilisé pour des cultures en pleine terre :

  • Terreau universel, théoriquement pour tous usages.
  • Terreau de feuilles : c'est un terreau universel de très bonne qualité, issu de la décomposition de feuilles mortes. Il convient à tous les usages.
  • Terreau horticole, pour la culture des fleurs et arbustes fleuris.
  • Terreau pour semis et rempotage : terreau particulièrement léger, contenant du sable et souvent de la perlite ou de la vermiculite. La terre de jardin, même bonne, est souvent trop dense pour la réussite des semis.
  • Terreau pour plantes vertes et plantes fleuries en pot : terreau de bonne qualité, souple, perméable, qui ne se tasse pas, enrichi en engrais.
  • Terreau pour gazon : terreau fin et léger à utiliser pour regarnir par terreautage les zones abîmées.
  • Terreau potager : terreau riche en matières organiques, contenant de l'azote, de phosphore et du potassium en quantités adaptées à la culture des légumes.
  • Terreau pour cactus et plantes grasses : terreau riche en sable, pour un bon drainage.
  • Terreau pour orchidées : terreau très aéré, dont la composition inclut souvent des écorces.
  • Terreau pour agrumes : terreau riche en argile, pour une bonne régulation de l'eau.
  • Enfin, il existe des terreaux « spécial géraniums » et « spécial rosiers », qui n'ont rien de très spécifique, on peut les considérer comme de bons terreaux horticoles.

Pourquoi et comment utiliser du terreau ?

Pourquoi ?

Utilisé comme substrat à la culture des végétaux, en pot ou en pleine terre, le terreau permet notamment :

  • un bon développement des racines dans un substrat aéré ;
  • une stimulation au démarrage ou à la reprise de la végétation, grâce aux éléments organiques présents dans le terreau (fumier, compost, algues...) et aux engrais qui lui sont ajoutés la plupart du temps ;
  • une optimisation de l'eau d'arrosage et des apports nutritifs.

Comment utiliser le terreau ?

  • Pots, jardinières : à utiliser tel quel.
  • Cultures en pleine terre : mélanger à 50 % de terre (peut aussi s'utiliser seul).
  • Terreautage (gazon) : épandre en couche de 5 cm d'épaisseur.

Prix du terreau

On trouve du terreau à tous les prix, des plus bas aux plus extravagants.

Il faut être attentif lorsqu'on achète du terreau : essayez de comprendre ce que vous achetez et pourquoi le prix est si bas ou si élevé !

Quelques conseils avant d'acheter :

  • Le terreau se vend en sacs de toutes contenances, depuis les petits sacs de 5 litres jusqu'aux gros sacs de 70 litres. Plus le conditionnement est grand, moins le prix au litre est élevé. Mais attention aux lumbagos si vous manipulez des sacs de 70 litres ou même de 50 litres.
  • Si vous avez besoin d'une petite quantité de terreau pour vos plantes d'appartement ou de balcon, prenez directement un bon terreau horticole ou un terreau spécifique adapté aux plantations projetées et choisissez une marque connue. Dans ce cas, peu importe le prix au litre, votre dépense sera de toute façon minime.
  • Par contre, si vous avez besoin de grandes quantités de terreau pour votre jardin, vous avez tout intérêt :
    • à vous munir de votre calculette pour évaluer les différents prix au litre
    • et à bien lire les étiquettes afin de choisir un terreau d'un bon rapport qualité-prix : préférez un terreau un peu plus cher dont la composition inclut des feuilles et/ou du fumier, ou encore des algues, à un terreau bourré de fibres de bois ou de composition inconnue.

Prix du terreau universel

Le terreau « universel » est loin de convenir à tous types d'utilisation : il convient uniquement aux plantations en pleine terre, jamais pour les pots et jardinières, et pas non plus pour les semis.

Quelques points importants sur le prix du terreau universel :

  • Selon les lieux d'achat et la taille du conditionnement, le prix d'un terreau universel de marque peut varier de 20 à 85 centimes le litre.
  • À noter que dans les gammes des prix élevés, on trouve parfois du véritable terreau de feuilles, dont l'excellente qualité justifie le prix.
  • À titre comparatif, on trouve dans les grandes enseignes de bricolage des terreaux universels moins chers : par exemple de 12 à 15 centimes/litre en conditionnement de 40 ou 50 litres.

Il existe également, en supermarchés ou jardineries, des terreaux de marques inconnues à des prix défiant toute concurrence : par exemple moins de 1 centime le litre : fuyez ! Vous n'achèteriez qu'un ramassis de matières peu recommandables !

Bon à savoir : cependant, en lisant bien les étiquettes, vous pouvez aussi tomber sur l'inverse : des terreaux sans marque, de fabrication locale, peu chers et qui semblent tout à fait convenables.

Prix du terreau horticole et terreaux spécialisés

Selon les lieux d'achat et la taille du conditionnement, le prix d'un terreau horticole de marque peut varier de 25 centimes à 1 € le litre.

Le terreau pour semis et rempotage ainsi que le terreau pour plantes vertes coûtent cher, d'autant plus qu'ils sont souvent vendus en petits conditionnements : les prix varient de 60 centimes à 1,20 € le litre pour des terreaux de marque.

Les terreaux très spécifiques, comme les terreaux pour cactus et orchidées peuvent coûter jusqu'à 1,60 € le litre, mais vous n'en utiliserez pas énormément.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit


Produits


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides