Pêcher Sanguine vineuse

À jour en Octobre 2020

Forest and Kim Starr cc by FlickR

Cet article traite des caractéristiques spécifiques de la variété pêcher Sanguine vineuse. Si vous cherchez des informations sur le pêcher en général (plantation, culture, entretien), consultez notre fiche pêcher.

Plus connue sous son appellation commune pêche de vigne, la pêche Sanguine vineuse est un fruit délicieux très apprécié. Découvrons l'origine de ce pêcher rustique, ses caractéristiques spécifiques, son mode de culture et les différentes façons de consommer son fruit.

Pêcher Sanguine vineuse : origine et description

Le pêcher Sanguine vineuse, dont le nom botanique est Prunus persica 'Sanguine vineuse', appartient à la famille des Rosacées. Prunus persica est originaire de Chine et le cultivar 'Sanguine vineuse' est quant à lui originaire des États-Unis.

Il s'agit d'une variété de pêcher très rustique, à la vigueur attestée par les spécialistes. Il peut supporter des températures hivernales de – 12 à – 15 °C. Adulte, il atteint une hauteur avoisinant les 4 mètres.

Le pêcher Sanguine vineuse est autofertile, c'est-à-dire que ses fleurs ont la possibilité de s'autoféconder grâce à leur pollen. Il n'est donc pas indispensable de planter d'autres variétés de pêchers à proximité, bien que cela puisse favoriser la production.

Son feuillage caduc est composé de grosses feuilles d'un vert franc et brillant.

Ses fleurs de couleur rose pâle apparaissent au tout début du printemps, puis donnent naissance aux fameuses pêches de vigne.

Ses fruits sont couvert d'une peau veloutée couleur lie de vin. Sa chair rouge est d'une saveur unique, douce et très fondante. À noter que cette variété de pêcher donne rapidement des fruits, soit deux ans après la plantation d'un jeune pêcher en conteneur ou trois ans après le semis d'un noyau de pêche.

Bon à savoir : le pêcher Sanguine vineuse est intéressant car il garantit, dans de bonnes conditions de culture, une récolte abondante.

Pêcher Sanguine vineuse : culture

Le pêcher Sanguine vineuse peut être cultivé par les jardiniers amateurs, car il n'est pas exigeant. Il se plaît en plaine, dans la plupart de nos régions. La haute montagne ne lui convient pas, car les températures y sont trop basses en hiver.

Plantation

Le pêcher Sanguine vineuse apprécie une exposition bien ensoleillée et un sol riche en humus, qu'il soit semi-argileux, normal ou sableux. Il faut en revanche que le sol soit léger et surtout bien drainé, car ce pêcher est sensible à l'excès d'humidité. Un sol sec ne lui déplaît pas. Attention aussi aux sols calcaires ou alcalins qui ne conviennent pas à ce fruitier.

Il est important de réserver au pêcher une zone du jardin abritée des vents forts et des vents froids. Par précaution, il peut s'avérer utile de le palisser contre un mur bien orienté.

Il est vivement recommandé d'acheter un pêcher à racines nues pendant la période de plantation, c'est-à-dire à partir d'octobre et jusqu'au mois de mars. Après cette date, mieux vaut s'en dispenser et attendre la fin de l'année ou le début du printemps suivant.

Pour planter un pêcher, il est nécessaire de creuser tout d'abord un trou de 90 cm à 1 m de hauteur et de 60 à 70 cm de diamètre. Le trou doit être totalement débarrassé des débris végétaux tels que brindilles et petits branchages, mais aussi des cailloux et pierraille. De même, il est important d'éliminer les racines d'adventices.

Recouvrez le fond de corne et de terre meuble, puis combler jusqu'à mi-hauteur de terre enrichie de fumier ou de compost maison. Plantez ensuite un tuteur et installez le jeune pêcher dans le trou de plantation après avoir trempé ses racines dans un pralin (eau, terre et fumier).

Rebouchez avec de la terre meuble mélangée à du compost jusqu'à hauteur du collet. Tassez suffisamment, créez une cuvette de plantation avant d'arroser copieusement. Poursuivez les arrosages sans excès, uniquement s'il ne pleut pas, jusqu'à complète reprise.

Entretien

En période de sécheresse, il est indispensable d'arroser plus généreusement le jeune pêcher Sanguine vineuse. Sinon, entre le mois d'avril et le mois de septembre, les arrosages doivent être réguliers, mais jamais excessifs. Quelle que soit la température extérieure, comme pour tous les végétaux, il est toujours préférable d'arroser le matin très tôt ou bien le soir.

En été, vous pouvez tailler les rameaux à cinq feuilles au-dessus du dernier fruit. Profitez de cette taille d'été pour éliminer les feuilles qui cachent les fruits. Cela leur permettra par la suite de bien profiter des rayons du soleil et de mûrir convenablement.

Un amendement s'impose au printemps et en automne. On peut opter pour une fumure organique ou un engrais spécifique pour arbres fruitiers. Apporter au pied des pêchers un compost maison en guise de paillage dès l'automne est une attitude écologique.

La taille d'hiver est indispensable pour supprimer les branches mal orientées et dégager le cœur de l'arbre. Cela favorise la circulation de l'air. On taille toujours les rameaux au-dessus d'un bourgeon s'il doit donner naissance à une branche tournée vers l'extérieur du pêcher.

Au cours de l'hiver, il est nécessaire de traiter les pêchers afin de les protéger des maladies du pêcher comme la moniliose, la criblure à corynéum et la cloque du pêcher. À titre préventif, on pulvérise deux fois – à dix jours d'intervalle – de la bouillie bordelaise.

Récolte

La pêche de vigne est l'une des pêches les plus tardives puisqu'elle se récolte en septembre. Bien entendu, elle se cueille à la main car il s'agit d'un fruit fragile qui ne doit subir aucun choc. La pêche se récolte lorsqu'elle est bien colorée et souple sous les doigts.

Bon à savoir : vous pouvez planter le pêcher Sanguine vineuse en isolé ou opter pour plusieurs spécimens afin de créer un verger.

Pêche Sanguine vineuse : consommation

Très agréable en bouche, la pêche Sanguine vineuse ou pêche de vigne se déguste nature, à tout moment de la journée, dès le mois de septembre. Après sa cueillette, elle peut se conserver pendant 4 à 5 jours dans un endroit frais, mais certainement pas au réfrigérateur.

La pêche Sanguine vineuse peut servir à la préparation de nombreux desserts (gâteaux, tartes, compote, confiture) ou être rôtie pour accompagner une viande.

Parfaite en salade de fruits frais vitaminée ou en smoothie, elle se marie avec bien d'autres fruits de saison. 

La pêche de vigne se déguste aussi en sirop et l'on peut même en faire une crème de pêche (cette boisson alcoolisée doit être consommée avec modération).

Bon à savoir : si votre récolte de pêches de vigne a été abondante, conservez quelques pêches au congélateur que vous pourrez cuisiner au cours de l'hiver. Il suffit pour cela de les dénoyauter et d'enlever la peau avant congélation.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit


Produits


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides