Musa sikkimensis

À jour en Avril 2020

Megan Hansen / Getty

Cet article traite des caractéristiques spécifiques de la variété Musa sikkimensis. Si vous cherchez des informations sur le bananier en général (plantation, culture, entretien), consultez notre fiche bananier.

Musa sikkimensis, le bananier du Sikkim, est un bananier rustique qui produit de petites bananes comestibles. Il est idéal pour les jardins exotiques. Ses feuilles plus épaisses que le bananier commun, Musa basjoo, résistent mieux au vent.

Musa sikkimensis : origine et description

Musa sikkimensis se trouve également sous le nom de bananier du Sikkim, bananier de l'Himalaya, bananier darjeeling ou encore Musa hookeri. Ce bananier d'ornement pousse naturellement dans la région himalayenne du Sikkim, dans le nord-est de l'Inde. Il apprécie les forêts humides riches en humus. Il est présent entre 1 600 et 2 000 mètres d'altitude. Cet habitat naturel d'altitude est gage d'une bonne rusticité. En effet, dans de bonnes conditions, il résiste à des températures de l'ordre de – 12 °C. Ainsi, il survit à nos hivers peu rigoureux, même s'il perd ses feuilles dès – 2 °C.

De croissance très rapide, ce bananier, adulte, atteint 3 à 5 mètres pour 3 mètres de largeur. Il est formé d'un pseudotronc ou stipe (formé par les gaines des anciennes feuilles emboîtées) massif, teinté de rouge, dont le diamètre peut atteindre 40 cm. Ce pseudotronc se termine par une touffe de feuilles mesurant jusqu'à 1,50 m pour 50 cm de large. Elles sont vertes sur le dessus et vert à rouge bordeaux sur le dessous. Enroulées sur elles-mêmes, elles s'ouvrent progressivement comme un cigare. Plus épaisses que celle de Musa basjoo, elles résistent mieux au vent.

Si les températures sont chaudes et que la durée de croissance est suffisamment longue (2 à 3 ans sans interruption), le bananier du Sikkim produit une inflorescence aux fleurs crème et aux bractées roses. La floraison intervient entre juillet et août. Ces fleurs se transforment en bananes comestibles, mais peu goûteuses et remplies de graines. Le bananier est monocarpique, c'est-à-dire qu'après la fructification, la tige du bananier meurt et un autre rejet repousse à partir du rhizome.

Bon à savoir : il existe plusieurs variétés de Musa sikkimensis dont la variété 'Red Tiger', aux feuilles rayées de rouge sur le dessus et rouges sur le dessous.

Musa sikkimensis : culture

Plantation

Plantez entre mai et juin. La plantation des bananiers s'effectue de préférence au soleil ou éventuellement à la mi-ombre. Ils demandent une terre drainante et riche, sans excès d'eau en hiver. Les situations abritée est recommandée, car les feuilles des bananiers se déchirent sous l'effet du vent.

Creusez un trou de 2 à 3 fois la taille de la motte. Baignez la motte pendant 10 min dans l'eau. Déposez de l'engrais ou du compost au fond du trou. Plantez. Rebouchez et formez une cuvette autour de l'arbre.

Musa sikkimensis peut être planté en massif, en pot ou isolé.

En pot, il peut être rentré en intérieur lorsque les températures sont trop froides.

Bon à savoir : le bananier convient parfaitement pour les jardins exotiques des climats tempérés. Il s'associe très bien à d'autres plantes exotiques rustiques comme le phormium, le gunnera, le canna et les bambous.

Entretien

L'entretien de Musa sikkimensis est le même que celui des bananiers en général. Il se résume à un apport d'engrais et à l'arrosage. L'arrosage optimal est abondant et peu fréquent. Il est estimé entre 20 et 30 l en 2 fois par semaine. L'apport d'engrais en surface est idéal tous les 15 jours en période de croissance.

En pot, l'entretien reste identique, même si l'apport d'engrais et d'eau sont plus importants. Il doit être rempoté tous les 2 ans. L'arrosage s'effectue uniquement par le dessus.

Bon à savoir : en une seule saison, Musa sikkimensis atteint facilement 1,50 m.

Protection hivernale

La croissance du bananier du Sikkim s'arrête à 5 °C. La partie aérienne disparaît dès – 2 °C. Seule la partie rhizomateuse (la racine) survit jusqu'à – 12 °C. Il existe différentes possibilités pour le passage de l'hiver :

  • Ne pas protéger le bananier : la partie aérienne disparaît durant l'hiver et un nouveau rejet ne repartira qu'en mai à partir du rhizome. Vous n'obtiendrez alors jamais de fleurs vu que le bananier repart de zéro tous les ans et qu'il lui faut 2 ou 3 ans pour fleurir.
  • Protéger le bananier avec de la paille et un voile d'hivernage pour préserver sa partie aérienne. Si la température reste suffisamment élevée, le bananier survit et reprend sa croissance au printemps suivant. Il peut fleurir à partir de la deuxième année.

Bon à savoir : quelle que soit la solution choisie, il est conseillé de pailler le pied du bananier afin de le protéger du froid.

Multiplication

Le bananier se multiplie par semis ou séparation des rejets.

Le semis est difficile étant donné la durée de germination assez longue et le faible taux de germination.

  • Limez la graine sur une face pour faciliter la germination.
  • Faites tremper les graines 48 h dans le l'eau tiède. Pour maintenir l'eau à température plus longtemps, il est possible d'utiliser une bouteille isotherme.
  • Semez au chaud entre 21 et 24 °C sur du terreau de semis, sans recouvrir les graines. Veillez à saturer l'atmosphère en humidité. Pour cela, les mini-serres ou les terrines couvertes sont idéales.
  • La germination prend de 1 à 6 mois. Le taux de réussite est moyen.

Lorsque le plant atteint 4 à 5 cm, il est placé en godet. Puis, à 20 cm, il peut être planté en pleine terre ou mis en pot entre mai et juin.

La séparation des rejets s'effectue en juin, lorsqu'il atteint 20 à 50 cm. À l'aide d'une bêche, il suffit de récupérer le jeune bananier avec ses racines et de le replanter immédiatement. S'il présente trop de feuilles, retirez-en quelques-unes pour n'en laisser que 2 ou 3.

Bon à savoir : les graines s'achètent dans le commerce ou peuvent être prélevées fraîches sur des bananes de l'espèce.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit


Produits


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides