Oseille sanguine

À jour en Janvier 2023

Écrit par les experts Ooreka

©GettyImages

Cet article traite des caractéristiques spécifiques de la variété de oseille sanguine. Si vous cherchez des informations sur l'oseille en général (plantation, culture, entretien), consultez notre fiche oseille.

Utile en cuisine, facile d'entretien, l'oseille sanguine se ressème toute seule et ne manque pas de charme avec ses feuilles aux nervures rouge sang. Découvrons cette plante aromatique utilisée en permaculture.

Oseille sanguine : origine et description

L'oseille sanguine est une herbacée que l'on trouve également sous le nom d'oseille vierge sanguine, de patience des bois, d'oseille des bois ou encore de Red Veined Dock en anglais. De la famille des Polygonacées, son nom latin est Rumex sangineus.

Originaire des zones humides et fertiles d'Europe du Nord, d'Amérique du Nord et d'Asie, elle supporte jusqu'à - 17 °C. Cette vivace aromatique possède un feuillage semi-persistant formé de feuilles oblongues vert clair pouvant atteindre 30 cm. Elles sont caractérisées par des nervures rouge sang à l'origine de son nom.

Son feuillage est utilisé comme condiment pour sa note acidulé dans les salades, les omelettes, les soupes ou encore le saumon à l'oseille. Il est récolté de mars jusqu'aux premières gelées.

Ses fleurs, sans intérêt particulier, sont regroupées en grappe et apparaissent en juin et en juillet.

Fréquemment utilisée en permaculture, elle est facile d'entretien et se ressème facilement.

Bon à savoir : l'oseille sanguine est consommée immédiatement car elle se conserve mal fraîche. Il est possible de la conserver congelée, de préférence cuite.

Comment cultiver l'oseille sanguine?

Plantation

L'oseille se plaît dans un sol humifère qui reste toujours bien frais, et à exposition ensoleillée ou mi-ombragée. Tous les types de sols lui conviennent, mais elle préfère les sols acides. La plantation de jeunes plants en godets se fait entre mars et mai.

Bêchez le sol et apportez du compost si votre terre est pauvre. Immergez les godets pendant 5 à 10 min. Creusez un trou de 3 fois la taille de la motte. Espacez les pieds de 25 cm. Déposez-y la motte et recouvrez-la avec de la terre fine. Arrosez.

Paillez afin de maintenir le sol toujours bien frais.

Il est possible de la planter en pot ou en jardinière à condition qu'elle soit rempotée tous les ans et que la terre reste toujours fraîche.

Entretien

L'oseille sanguine se cultive comme l'oseille commune. Son entretien se limite à la suppression des fleurs pour favoriser la formation des feuilles et à un apport de compost en surface au printemps. Le paillage doit également être renouvelé pour maintenir le sol bien frais.

Au bout de 3 ou 4 ans, il est conseillé de diviser le pied et de le replanter ailleurs.

Au stade jeune, elle est sensible aux attaques de limaces.

Multiplication

L'oseille sanguine se multiplie par division ou semis.

La division s'effectue au début du printemps à l'aide d'une bêche. Il est préférable de replanter les nouveaux pieds dans un autre endroit du jardin.

Le semis s'effectue dès la fin février sous abri ou de la mi-mai à la mi-juin en pleine terre. Pour cela, il suffit de semer en lignes distantes de 10 cm à 1 cm de profondeur dans une terre fine. Plomber et arroser. Éclaircir à 25 cm de distance lorsque les plants ont développé 3 ou 4 feuilles.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Ces pros peuvent vous aider


Produits


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides