Clématite des montagnes

À jour en Janvier 2023

Écrit par les experts Ooreka

crabchick cc by FlickR

Cet article traite des caractéristiques spécifiques de la variété clématite des montagnes. Si vous cherchez des informations sur la clématite en général (plantation, culture, entretien), consultez notre fiche clématite.

La clématite des montagnes est une plante vivace que les jardiniers aiment installer dans leur jardin autant pour sa beauté que pour sa vigueur. Découvrez les principales caractéristiques de cette clématite à floraison printanière, ainsi que nos conseils de culture et d'entretien.

Clématite des montagnes : caractéristiques

La clématite des montagnes (Clematis montana) est une plante qui appartient à la famille des Renonculacées. Elle est originaire de l'Himalaya et de Chine. Rustique, elle est résistante aux basses températures de l'ordre de - 17 à - 19 °C.

La clématite des montagnes est une grimpante dont l'attrait principal est l'abondance de sa floraison. C'est, dit-on, la plus vigoureuse de toutes les espèces de clématites cultivées. De croissance rapide, elle recouvre en peu de temps pergolas, vieux murets et grands végétaux plantés à sa proximité. Elle peut allègrement atteindre une hauteur de 10 m.

Son feuillage caduc se compose de mille petites feuilles d'une grande finesse. C'est grâce à leur pétiole qu'elles s'enroulent autour de tout type de support.

Ses fleurs blanc rosé, qui s'épanouissent de fin avril à fin mai, peuvent atteindre 3 à 5 cm de diamètre. Tout comme les feuilles, elles se développent en une multitude de bouquets qui cachent parfois totalement le feuillage. Elles sont réputées pour leur parfum gourmand de cacao subtilement vanillé.

Bon à savoir : la fleur de la clématite des montagnes a quelques ressemblances avec celle du ciste à feuilles de sauge.

Clématite des montagnes : culture

Vigoureuse et facile à vivre, la clématite des montagnes convient à tous les jardiniers, même aux amateurs. La période idéale pour planter cette clématite est le printemps. Mais si vous optez pour des plants de clématites en pot déjà bien développés, vous pouvez parfaitement les installer en pleine terre tout au long de l'année, à l'exception des périodes hivernales très rudes et des grosses chaleurs estivales.

Plantation

Plantez votre clématite des montagnes au pied d'un support adéquat, par exemple une pergola ou tout simplement un arbre dont le tronc l'aidera à grimper sur plusieurs mètres de hauteur, dans une zone du jardin ou de la terrasse bien ensoleillée à mi-ombragée. Le principal est de la garder à l'abri des vents forts.

La clématite des montagnes se plaît dans un sol riche, bien drainé et légèrement acide. Creusez un trou de plantation d'une bonne soixantaine de centimètres de profondeur. Déposez sur le fond une couche de gravier qui va faciliter le drainage. La terre de jardin convient bien, à condition qu'elle soit mélangée à du terreau de plantation ou enrichie en humus.

Il suffit, une fois le pied en place, de bien tasser la terre dans le trou de plantation puis de déposer une tuile sur le sol afin d'isoler le pied du soleil direct. Prenez bien soin d'enterrer les tiges sur une vingtaine de centimètres.

Entretien

Ayez la main légère en ce qui concerne les arrosages car si la clématite des montagnes aime les sols frais, elle n'apprécie par pour autant l'excès d'eau. C'est la raison pour laquelle il est préférable de déposer un paillis au pied des plants afin de maintenir une fraîcheur suffisante. Ce paillage sera à remplacer chaque année. Dès lors que la fraîcheur du sol est relativement constante, les racines de la clématite des montagnes se développent sans difficulté. Il faut donc éviter les variations successives d'humidité en excès et de sécheresse. Vous pouvez en revanche procéder à des arrosages réguliers, mais de faible importance, l'année suivant la plantation.

Nul besoin de tailler votre Clematis montana car c'est en se développant avec la plus grande liberté possible qu'elle est la plus belle. Toutefois, il est possible de la réduire lorsque l'on souhaite un moindre encombrement. Dans ce cas, taillez une année sur deux juste après la floraison. Sachez que vous risquez de perturber la floraison de l'année suivante si vous taillez votre clématite à un autre moment.

Les limaces, très friandes des jeunes bourgeons qui se développent à la base des tiges, doivent être repoussées. Quelques branches de conifères aux nombreuses épines représentent une solution naturelle efficace pour éloigner ces indésirables.

Astuce : apportez une touche colorée assez spectaculaire à votre clôture végétale en plantant quelques pieds de clématite des montagnes au cœur de votre haie vive.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Ces pros peuvent vous aider


Produits


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides