Citronnier Meyer

©GettyImages

Cet article traite des caractéristiques spécifiques de la variété de citronnier Meyer. Si vous cherchez des informations sur le citronnier en général (plantation, culture, entretien), consultez notre fiche citronnier.

Avec des fruits bien charnus et juteux qui arrivent à maturité tout au long de l'année, le citronnier Meyer remporte beaucoup de succès. Il fait partie des citronniers des quatre saisons. C'est l'une des variétés les plus rustiques, ce qui permet de le cultiver ailleurs que sur le pourtour méditerranéen. Cette variété est assez ancienne, elle a été commercialisée au début du XXe siècle.

Caractéristiques du citronnier Meyer

Le citronnier fait partie de la catégorie des agrumes, des arbustes fruitiers qui aiment le soleil, la chaleur et les climats doux. Pourtant, la variété Meyer peut passer l'hiver en pleine terre dans des régions où les températures descendent jusqu'à - 8 °C au maximum (sur de courtes périodes). C'est le citronnier le plus rustique.

Le port de l'arbuste est buissonnant, il est vendu conduit sur tige. En pleine terre, il atteint environ 2,50 à 3 m de haut pour 1,50 m de diamètre, dans une région aux hivers doux. Cultivé en pot, il prendra un peu moins d'ampleur. Sa croissance est assez lente. Son feuillage persistant est coriace et brillant, décoratif toute l'année.

Le citronnier Meyer est autofertile. Il fructifie donc sans avoir besoin d'une autre variété à côté pour réaliser une pollinisation croisée. La floraison est très remontante, avec des pics au printemps et en fin d'été et automne. Ces fleurs sont odorantes. Les fruits se forment ensuite, ce qui donne un arbuste où fleurs et fruits se côtoient une partie de l'année.

Les fruits sont bien lisses et très charnus, avec une peau assez fine. La récolte a lieu tout au long de l'année, en fonction de la maturité des fruits.

Bon à savoir : cette variété est de très bonne qualité gustative, plus douce que les autres.

Culture du citronnier Meyer

Ce citronnier, comme tous les agrumes, a besoin de chaleur et de soleil pour pousser et fructifier, ainsi que d'une température fraîche en hiver, mais il craint les fortes gelées. Il se cultive donc plus facilement en pleine terre dans les régions aux hivers doux. Ailleurs, il vaut mieux le cultiver en pot, ou dans un patio ensoleillé ou un endroit bien abrité des gelées, et si besoin le protéger en hiver avec un voile d'hivernage.

Culture en pleine terre

Plantez le citronnier dans un sol riche et frais, bien drainé, dans un endroit bien ensoleillé et protégé des vents dominants.

En terrain poreux, arrosez-le souvent.

En cas de gelées fortes et prolongées, entourez la ramure de plusieurs couches de voile d'hivernage et placez un épais paillis au sol autour du pied.

Culture en pot

Il peut être cultivé en véranda, à condition que cette dernière offre une certaine fraîcheur en hiver (entre 5 et 10 °C maximum) et soit bien aérée pour éviter les attaques de parasites qui aiment les milieux confinés, chauds et secs.

Le citronnier peut aussi se cultiver en pot à l'intérieur de la maison, à condition de lui trouver une place dans une pièce fraîche en hiver, très lumineuse. Si l'on place le citronnier sur le balcon, il vaut mieux le laisser dehors en hiver en le protégeant avec une housse ou un voile d'hivernage, que le rentrer au salon où la température sera trop chaude pour lui et la pièce trop sèche.

Plantez-le dans un bon terreau de qualité.

Il est impératif de l'arroser régulièrement pour que la motte ne s'assèche pas, environ deux fois par semaine en été. Évitez de laisser de l'eau résiduelle dans la soucoupe, il vaut mieux d'ailleurs enlever cette dernière si le pot est dehors.

L'apport d'un engrais organique au printemps, puis en juin, est conseillé dans le cas d'une culture en pot. Il existe des engrais spécifiques pour agrumes, que l'on trouve en jardinerie.

La taille de ce citronnier consiste seulement à supprimer le bois mort et les branches malingres afin de bien aérer la ramure. Elle se pratique en fin d'hiver. En pot, il est aussi conseillé de pincer les pousses secondaires afin de conserver une ramure plus équilibrée.

Récolte et conservation du citronnier Meyer

Les citrons se récoltent au fur et à mesure des besoins, quand ils sont bien jaunes. Il vaut mieux les cueillir au fur et à mesure des besoins pour conserver leurs qualités nutritionnelles. Mais il est aussi possible de conserver les citrons dans un endroit frais, au réfrigérateur, dans le bac à légumes, où il tiendront entre 15 jours et un mois selon leur maturité. Pour les conserver plus longtemps, on peut aussi les plonger dans un bocal d'eau placé au réfrigérateur. À température ambiante, un citron se conserve environ 10 jours. Ensuite il se flétrit ou pourrit.

Les bienfaits du citron jaune

Le citron jaune est riche en vitamines et en minéraux, ce qui lui donne une place de choix dans l'alimentation. Il a une forte teneur en vitamine C et contient également de la vitamine B9, du potassium, du phosphore, du calcium et du magnésium. Il facilite la digestion et permet surtout de revitaliser l'organisme en cas de fatigue, de convalescence. Il permet aussi de lutter contre l'anémie.

Astuce : en dehors de ses qualités nutritives, le citron permet aussi d'enlever certaines tâches (encre), de nettoyer les surfaces sales (inox, céramique, verre…). Le jus de citron ou un demi-citron passé sur les avocats et les légumes coupés empêche ces derniers de noircir.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit


Produits


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides