Pommier Idared

Sheldon Perry/123RF

Cet article traite des caractéristiques spécifiques de la variété de pommier Idared. Si vous cherchez des informations sur le pommier en général (plantation, culture, entretien), consultez notre fiche pommier.

Le pommier Idared produit de grosses pommes goûteuses, rouges sur 80 % de leur surface et jaunes. Ces fruits sont intéressants à consommer aussi bien crus que cuits. Leur saveur légèrement acidulée et leur chair croquante conviennent idéalement pour le goûter ou pour boucher un petit creux matinal ! Zoom sur le pommier Idared.

Caractéristiques du pommier Idared

Ce pommier de vigueur moyenne atteint 6 à 10 m de haut. Il peut s'acheter sur tige ou demi-tige, de forme libre, en gobelet ou colonnaire. À noter que la forme colonnaire permet une récolte plus facile, sans avoir à grimper dans l'arbre, la forme en gobelet est également pratique car les branches partent presque de la base. Le pommier gardera ainsi une hauteur de 3 à 4 m de haut maximum.

Originaire des USA, le pommier Idared a été obtenu en 1935 par croisement entre les variétés Jonathan et Wagener et commercialisé à partir de 1942.

Son feuillage est caduc. Ce pommier fleurit en avril, avec de petites fleurs étoilées blanc-rosé qui sont mellifères. Les fruits apparaissent quand le pommier a été pollinisé. Il est d'ailleurs recommandé de cultiver non loin un pommier d'une autre variété, comme la Reine des Reinettes, pour profiter d'une pollinisation croisée qui engendre une meilleure fructification.

Bon à savoir : la peau des pommes Idared est lisse, rouge vif, légèrement cireuse et leur chair est blanche, fine et juteuse.

Culture du pommier Idared

Une exposition en plein soleil est nécessaire pour permettre au pommier Idared une belle floraison et une fructification abondante. Bien rustique, il supporte les sols ordinaires, même un peu lourds s'ils sont bien drainés. Un apport de compost est bienvenu pour enrichir le sol.

L'implantation d'un pommier Idared peut se faire en isolé dans un jardin d'ornement ou en verger.

  • Si plusieurs arbres fruitiers sont plantés ensemble, le respect des distances de plantation permettra une meilleure fructification : 3 à 4 m pour les formes en gobelet, 1 m pour les formes colonnaires, 5 m pour les formes libres sur tiges.
  • La plantation des formes sur tiges demandent un tuteurage, que l'on fait directement à la plantation en enfonçant un tuteur près de la tige qu'on attache. Cela permet à l'arbre de mieux résister au vent le temps que ses racines s'installent bien dans le sol.
  • Traiter de façon préventive avec des purins végétaux contre les maladies et les parasites est essentiel. Ce pommier est bien résistant mais peut être attaqué par l'oïdium. Posez des colliers à glu sur le tronc pour éliminer les parasites grimpant sur tronc et empêcher le passage des fourmis, qui elles aussi occasionnent des dégâts aux fleurs et aux fruits.
  • Les formes libres ne se taillent pas ou que très peu tous les 10 ans environ pour équilibrer les ramures si nécessaire. Les formes colonnaires demandent peu d'entretien elles aussi et conviennent aux cultures en bas, sur terrasse, balcons ou dans les petits jardins citadins. Par contre, les pommiers palissés doivent bénéficier d'une taille très suivie chaque année pour conserver leur forme.
  • En hiver, pratiquez une taille de nettoyage si besoin, pour éliminer le bois mort.

Notre conseil : prenez soin les 2 premières années de plantation d'arroser votre pommier Idared régulièrement pour éviter le stress hydrique en cas de sécheresse.

Récolte et la conservation des fruits du pommier Idared

La récolte est précoce. Elle commence fin septembre et se termine fin octobre. La production du pommier Idared n'est pas sujette à l'alternance, il fructifie donc chaque année de façon régulière.

Les fruits se conservent bien, idéalement dans un meuble fruitier placé au cellier ou dans une pièce fraîche. On peut aussi les garder dans une cave, si celle-ci n'est pas humide et reste bien aérée. Pour une longue conservation, les fruits seront  posés les uns à côté des autres, sans se toucher, sur des clayettes à claire-voie. Ils arriveront ainsi à tenir une bonne partie de l'hiver.

La pomme est riche en fibres qui agissent sur la digestion et jouent un rôle prépondérant sur l'élimination des déchets et toxines de l'intestin. Elle contient de la vitamine C. Des études ont aussi montré qu'elle abaissait le taux de glucides dans le sang et la production d'insuline. Leur forte teneur en pectine agit également dans le métabolisme des acides gras et favorise ainsi la perte de poids.



Produits


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides