Cétoine dorée

©GettyImages

Ce beau coléoptère paré d'élytres d'un vert métallisé est considéré comme l'un des insectes les plus utiles, aussi bien dans la nature qu'au jardin. On le rencontre souvent sur les rosiers à l'état adulte, c'est la raison pour laquelle on le surnomme le « hanneton des roses ». L'essentiel de ce qu'il faut savoir sur la cétoine dorée.

Qu'est-ce qu'une cétoine dorée ?

La cétoine dorée (Cetonia aurata) est très courante en Europe, dans les campagnes et dans les jardins, particulièrement dans les régions où il fait chaud. Elle fait partie de la famille des coléoptères, plus spécifiquement de celle des Cetoniidae et se déplace en marchant ou en volant. Son vol est d'ailleurs assez bruyant et lourd.

Elle mesure entre 15 et 20 mm de long et se reconnaît très facilement grâce à ses couleurs bronze très vives. Ses élytres verts métallisés à reflets bruns, rouges, noirs ou bleus sont maculés de blanc de façon transversale. Légèrement échancrés sur les côtés et soudés, ils ne s'ouvrent pas quand la cétoine vole, mais se soulèvent juste un peu pour laisser les ailes se déployer.

Cet insecte aime les roses, mais aussi les fleurs de lilas, de sureau, d'aubépine et de nombreuses ombellifères. En automne, il se concentre sur les fruits du sureau, du troène et du rosier.

Bon à savoir : les mâles se distinguent des femelles par un sillon ventral, une sorte de dépression longitudinale au centre de l'abdomen.

Quel est le cycle d'une cétoine dorée ?

Un œuf, une larve, une nymphe... une cétoine !

Les cétoines adultes s'observent d'avril à octobre, mais la plupart d'entre elles vivent d'avril à juin.

  • Ponte : la femelle pond en mai-juin dans le compost, les souches ou les endroits où elle rencontre des matières végétales en décomposition. Les œufs sont sphériques et blancs ; ils ressemblent à de minuscules billes.
  • Naissance : les larves naissent à la fin du printemps ou au tout début de l'été. Elles sont blanches et recroquevillées en arc de cercle, avec 3 paires de pattes très courtes. Elles se développent ensuite pendant 2 à 3 ans.
  • Nymphose : une fois arrivées à maturité, elles s'entourent d'une coque dure, maçonnée à l'aide de terre, de matières végétales et de déjections. C'est dans ce cocon que la nymphose va s'opérer durant 2 à 3 semaines.
  • Développement : sortie de son cocon, la cétoine consolide sa carapace en plusieurs semaines également. La plupart du temps, l'insecte adulte ne quitte son abri qu'au printemps suivant.

Attention : adultes, les cétoines se distinguent très bien des autres insectes. Au stade de larve, en revanche, la confusion reste possible avec deux autres insectes nuisibles, le hanneton et la lucane.

Comment distinguer la cétoine dorée du hanneton ou de la lucane ?

Comme la lucane, la larve de cétoine se nourrit de bois, mais à la différence de la lucane qui détruit les charpentes, on ne la trouve que dans le bois déjà en décomposition avancée, donc dans les souches et arbres morts. Elle est d'ailleurs classée dans les insectes « détritivores ». La larve de lucane est blanche mais elle a de plus grandes pattes que la cétoine, et surtout de fortes mandibules que n'a pas la cétoine. La larve de cétoine peut également se rencontrer au jardin dans le compost bien décomposé où elle trouvera aussi matière à se nourrir.

Pour la différencier de la larve du hanneton, le plus simple est de repérer leur lieu de vie : la larve de cétoine sera présente dans les souches, les arbres morts, le compost. Celle du hanneton vit au contraire dans des galeries qu'elle creuse sous terre pour trouver les racines dont elle se nourrit. Toutes les larves blanches du tas de compost sont ainsi des cétoines et en aucun cas des larves de hannetons.

À noter : un autre moyen efficace de la différencier du hanneton est d'observer son mode de déplacement, car la cétoine rampe sur le dos, alors que le hanneton rampe sur le côté.

Utilité de la cétoine dorée : recyclage et pollinisation

La cétoine dorée est utile pour la décomposition des matières végétales, en particulier pour recycler les arbres morts et vieilles souches. Dans le compost, la cétoine active également la désagrégation des déchets organiques en les fragmentant, ce qui aide la maturation du compost. Il ne faut donc surtout pas supprimer les larves de cétoine présentes dans le compost.

Au jardin, la cétoine se déplace de fleur en fleur pour se nourrir de pollen et de pétales. Elle participe ainsi à la pollinisation. Par contre, elle peut aussi manger entièrement une fleur, en particulier les roses qu'elle affectionne particulièrement. Mais entre son action favorable pour la pollinisation ou le recyclage des matières végétales et son action destructrice, la balance reste positive, car une grande partie des cétoines meurent en juin après la ponte, les autres parvenant à l'âge adulte se nourrissent en automne de fruits mûrs.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit


Produits


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides