Nectarinier Mesembrine

Forest and Kim Starr cc by Flickr

Cet article traite des caractéristiques spécifiques de la variété nectarinier Mesembrine. Si vous cherchez des informations sur le nectarinier en général (plantation, culture, entretien), consultez notre fiche nectarinier.

Le nectarinier Mesembrine est une variété très productive. Ses fruits, les nectarines, sont appréciés pour leur qualité gustative. Découvrons ensemble les caractéristiques de ce fruitier et son mode de culture.

Origine et description du nectarinier Mesembrine

Le nectarinier Mesembrine, Prunus persica « Mesembrine », est l'une des 400 espèces du genre Prunus. Il appartient à la grande famille des Rosaceae. Son origine n'est pas parfaitement déterminée. Toutefois, on le dit issu d'une variété de pêcher d'Asie. C'est un arbre fruitier rustique à feuilles caduques, capable de supporter des températures avoisinant -15°C. Il peut atteindre une hauteur de 4 m, à l'âge adulte. Il se pare dès le mois de mars de fleurs de couleur rose. Cet arbre étant autofertile, il n'a pas besoin de la proximité d'un autre arbre pour fructifier. C'est-à-dire que c'est le propre pollen de ce nectarinier qui féconde la plante. Un seul pied peut donc suffire à fournir une production satisfaisante. Bien entendu, pour augmenter son rendement, on peut planter à moins d'une dizaine de mètres un autre nectarinier Mesembrine. Ses fruits sont des nectarines plates, à la peau lisse d'un beau rouge foncé et jaune orangé. Leur chair est blanche est parfumée, bien sucrée, à la fois ferme et juteuse. La nectarine Mesembrine se récolte en août septembre.

Bon à savoir : la nectarine est un fruit rafraîchissant, peu calorique avec seulement 44 calories pour 100 g, riche en oligoéléments, en minéraux et en vitamines.

Culture du nectarinier Mesembrine

N'hésitez pas à planter chez vous un nectarinier Mesembrine pour déguster, après 3 ans, de bons fruits d'été juteux.

Plantation

Réservez à votre nectarinier Mesembrine une zone du jardin bien ensoleillée. Il aime les sols riches en humus et se contente parfaitement d'une terre légèrement calcaire, même un peu caillouteuse. Il est important de veiller à ce que le sol soit perméable afin de limiter les risques de stagnation des eaux de pluie, car cela peut s'avérer préjudiciable pour les racines de ce fruitier. Cette variété horticole de nectarinier préfère amplement les sols neutres, c'est-à-dire dont le pH (potentiel Hydrogène) est plus ou moins égal à 7.

Bon à savoir :il est vivement recommandé de planter le nectarinier Mesembrine dans une zone abritée du jardin car il fleurit dès le début du printemps. Or, à cette époque de l'année, les gelées printanières sont souvent à craindre. Elles peuvent être fatales aux fleurs et par voie de conséquence, à la formation des fruits.

Entretien

Durant la première année, il faut veiller à dispenser des arrosages réguliers mais modérés. Par la suite, dès le printemps, soit tout au début de la floraison, il est utile de procéder à une taille du nectarinier pour favoriser la fructification et jouir d'une récolte abondante en été. Pour ce faire, on supprime les rameaux qui se développent sur le tronc du fruitier et l'on élimine aussi certains bourgeons floraux. Cette action permet d'obtenir de plus grosses nectarines.

Récolte

C'est dès la fin du mois d'août et jusqu'à la mi-septembre qu'a lieu la récolte de la nectarine Mesembrine. La fructification est possible dès que le nectarinier a atteint sa troisième année. Dans de bonnes conditions, il peut fournir des fruits durant 20 ans.

Bon à savoir : comme toutes les variétés de nectariniers, le Mesembrine est sensible au chancre bactérien, une maladie causée par la bactérie pseudomonas syringae. Elle est favorisée par l'excès d'humidité, notamment au printemps et en automne. Une application de bouillie bordelaise s'impose en cas de présence du chancre bactérien, ainsi que la suppression des branches malades.

Consommation et conservation de la nectarine Mesembrine

Très appréciée, la nectarine est parmi les 5 fruits les plus consommés en France. La nectarine Mesembrine se déguste nature, à tout moment de la journée. Elle peut aussi accompagner une viande après avoir été cuisinée. On peut également l'introduire dans une salade de fruits frais pour un dessert rafraîchissant, vitaminé et à haut pouvoir antioxydant. Marmelades, confitures et compotes, voire smoothies, sont d'autres façons de préparer la nectarine. Côté conservation, sachez qu'elle déteste le réfrigérateur. Une conservation au froid rend la chair farineuse et fait perdre son goût à ce fruit d'été. Il est hautement préférable de conserver les nectarines dans un plat à fruits placé dans un endroit frais mais pas glacé. On évite, bien entendu, de les superposer pour limiter les risques de flétrissement.

Bon à savoir : la durée de conservation des nectarines après la cueillette est de 3 jours au maximum, dans de bonnes conditions, pour profiter de leur qualité gustative et nutritive.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Ces pros peuvent vous aider


Produits


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides