Plant truffier

À jour en Octobre 2022

Écrit par les experts Ooreka

©GettyImages

Vous souhaitez produire vous-même vos truffes ? Sachez que c'est tout à fait possible à condition de choisir un plant truffier d'excellente qualité, c'est-à-dire un arbre mycorhizé certifié. Produire ses truffes permet de déguster un produit rare et extrêmement cher, qui a de quoi ravir les papilles des fins gastronomes. Focus sur la mycorhization, les différents types de plants truffiers, leurs caractéristiques, leur mode de culture et leur prix.

Plant truffier et mycorhization

Pour produire suffisamment de truffes, il est conseillé de créer une truffière en plantant plusieurs plants truffiers. C'est d'ailleurs le meilleur moyen pour augmenter ses chances de réussite.

Pour que la totalité de son cycle puisse être accomplie, il est nécessaire d'associer la truffe aux racines d'une plante hôte (comme par exemple un chêne). C'est ce que l'on appelle la mycorhization, qui consiste à favoriser le transport de substances du champignon vers le végétal, à savoir de la truffe vers la plante hôte. C'est d'ailleurs ainsi que la production de truffes à grande échelle est possible. La mycorhization est dite assistée lorsqu'elle implique la participation humaine. Mais elle peut se faire en pleine nature, sans l'intervention de l'homme.

Un arbre à mycorhization assistée est donc un plant truffier, qui va ensemencer un terrain. Il peut s'agir par exemple d'un chêne, d'un pin noir, d'un tilleul, d'un bouleau ou encore d'un noisetier.

Retenez qu'une mycorhize est tout simplement un organe mixte associant champignon symbiote du sol et racines d'un végétal hôte.

Bon à savoir : la culture de la truffe s'appelle la trufficulture et est effectuée par un trufficulteur.

Culture du plan truffier

Pour choisir le plant truffier qui convient le mieux, il est important de bien connaître la nature de son sol tout comme le climat environnant. Mais la géographie du terrain est aussi un critère de choix pour réussir la culture de la truffe. Celle-ci affectionne plutôt les terrains à pente douce ou plats.

Le climat, quant à lui, est déterminant pour le choix du type de truffe, à savoir :

  • truffe de Bourgogne (Tuber uncinatum) dans les régions situées au nord de la Loire, associée à un plant truffier mycorhizé de type charmille (Carpinus betulus) ;
  • truffe du Périgord (Tuber melanosporum), appelée aussi truffe noire du Périgord ou tout simplement truffe noire, dans les régions situées au sud de la Loire, associée à un plant truffier mycorhizé de type noisetier (Corylus avellana).

Plantation

Plantez les plants truffiers en sol non caillouteux, plutôt calcaire et argileux pour la truffe de Bourgogne (pH 7,5), drainant, calcaire et légèrement sableux pour la truffe du Périgord (pH de 7,5 à 8,5).

Préparez le sol sur une profondeur de 30 à 40 cm. Épierrez chaque trou de plantation.

Choisissez un endroit ombragé et frais pour les truffes de Bourgogne et un endroit ensoleillé pour les truffes du Périgord.

Plantez le jeune plant truffier mycorhizé acheté en motte en respectant les conseils du pépiniériste après avoir creusé un trou suffisamment grand, adapté à la taille de la motte de l'arbre choisi.

Recouvrez la motte conservée intacte avec de la terre et tassez bien la terre tout autour de la motte.

Aussitôt après la plantation, arrosez copieusement, de l'ordre de 15 litres d'eau par plant. Même si vous posez un paillage, ne réduisez pas pour autant cette quantité d'eau absolument nécessaire.

Comptez un espace suffisant entre deux plants truffiers mycorhizés, en tenant compte du développement de l'arbre hôte à l'âge adulte. Par exemple, un espace de 5 à 6 mètres est nécessaire entre deux noisetiers communs mycorhizés avec la truffe.

Entretien

Le verger truffier exige de l'attention, tant en ce qui concerne l'arbre hôte que la truffe elle-même. Chacun doit se développer dans les meilleures conditions.

Arrosez régulièrement les premiers mois afin de permettre un bon enracinement de l'arbre. Maintenez un environnement chaud et humide pour favoriser le développement du champignon, d'où l'importance de choisir une zone suffisamment ensoleillée.

Pour faciliter la fructification, il est nécessaire de :

  • procéder à une analyse du sol tous les trois ans pour déterminer les besoins organiques et chimiques et faire les apports qui s'imposent ;
  • tailler l'arbre afin de permettre un bon ensoleillement du sol ;
  • conserver un sol meuble en binant de temps en temps, car la terre a tendance à devenir compacte avec le temps ;
  • désherber régulièrement ;
  • pailler le sol pour protéger les truffes du froid ;
  • bien irriguer afin de conserver les mycorhizes en vie : les arrosages doivent être suffisants, mais non excessifs.

À noter : il est fondamental de cesser tout arrosage en période de gel.

Récolte

Il faut compter au minimum quatre années après la plantation pour récolter les premières truffes. La récolte a lieu de septembre à novembre pour la truffe de Bourgogne et de novembre à mars pour la truffe du Périgord.

Bon à savoir : la meilleure façon de récolter la truffe consiste à dresser un chien. Adressez-vous à un professionnel qui pourra faire de votre chien un as dans la quête des truffes.

Prix du plant truffier

Privilégiez les plants truffiers de qualité irréprochable en optant pour des produits contrôlés par l'institut national de recherche pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement (INRAE) et sous licence.

Vous pouvez trouver votre plant truffier sur les sites Internet de pépinières spécialisées enregistrées dans le registre officiel ou chez les dépositaires certifiés de plants truffiers.

Voici quelques exemples de prix de plants truffiers relevés en août 2016.

  • Chêne vert mycorhize de truffe noire du Périgord : à partir de 13 €
  • Noisetier mycorhize de truffe de Bourgogne : à partir de 11 €

Bon à savoir : les prix des plants truffiers mycorhizés sont dégressifs. N'hésitez pas à vous renseigner auprès d'un spécialiste si vous souhaitez en planter plusieurs dizaines.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Ces pros peuvent vous aider


Produits


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides