Oignon de Lézignan

123RF / free photos

Cet article traite des caractéristiques spécifiques de la variété oignon de Lézignan. Si vous cherchez des informations sur l'allium en général (plantation, culture, entretien), consultez notre fiche allium.

L'oignon de Lézignan, appelé cèbe de Lézignan dans les régions méditerranéennes, est un bulbe savoureux qui mérite d'être cultivé au jardin. Voyons plus précisément le mode de plantation de cet oignon ancien et les différentes façons de le consommer.

Oignon de Lézignan : origine et description

L'oignon de Lézignan (Allium cepa L.) appartient au genre Allium et à la famille des Amaryllidaceae.

On sait que son origine est très ancienne mais elle n'est pas réellement définie. On lui prête en effet des origines bien différentes : certains spécialistes prétendent qu'il aurait été cultivé tout d'abord en Perse et d'autres affirment que cet oignon est originaire de l'Hérault (France) et plus particulièrement de la commune de Lézignan où on le cultive depuis le XVIIe siècle.

Il s'agit d'un gros bulbe un peu aplati pouvant peser entre 800 et 1 000 g pour les spécimens les plus imposants, et son diamètre atteint parfois 14 à 15 cm.

Il présente une chair pâle (de blanc à jaunâtre), dont la saveur est particulièrement appréciée pour sa douceur.

Bon à savoir : l'oignon de Lézignan est un aliment de choix qui mérite d'être cultivé au jardin potager.

Culture de l'oignon de Lézignan

La culture de l'oignon de Lézignan ne pose pas de difficulté majeure. Il faut simplement veiller à ne pas amender la terre avec un fumier frais. D'autre part, il est préférable de ne pas le cultiver au même endroit plus de deux années de suite.

Plantation

L'oignon de Lézignan apprécie particulièrement les sols légers, sableux, bien drainés et aérés. Si l'on possède un jardin où l'eau a tendance à stagner, il est préférable de butter les rangs d'oignons afin de les garder à l'abri des excès d'eau.

La meilleure période de plantation est le début du printemps, lorsque les fortes gelées ne sont plus à craindre, voire jusqu'en mai dans les régions aux climats les plus rudes. Il faut cependant noter que plus le plant est mis en terre tardivement, moins les bulbes sont gros au moment de la récolte.

Il est utile d'espacer chaque plant d'une bonne vingtaine de centimètres, et chaque ligne d'oignons de 25 à 30 cm.

Entretien

Il est important de sélectionner les apports organiques pour favoriser le développement de l'oignon de Lézignan. Les apports d'azote (qu'il s'agisse d'azote minéral ou d'azote organique) ne sont pas souhaitables car ils n'auraient pour effet que de développer les feuilles de l'oignon et non pas le bulbe. En revanche, le soufre est tout à fait indiqué pour la culture de l'oignon. On conseille un seul amendement 30 jours après la plantation.

Côté arrosage, il doit rester raisonnable. Deux arrosages hebdomadaires sont suffisants sauf en période d'extrême sécheresse où l'on peut arroser plus souvent selon les besoins jusqu'à ce que les bulbes commencent à être bien formés. Ensuite, il faut limiter les arrosages.

Un paillage en couche modérée s'avère utile car il limite les besoins en eau et ralentit considérablement le développement des adventices. Si l'on opte pour l'absence de paillage, il est alors nécessaire de procéder à un binage (ou sarclage) très régulièrement.

Récolte

L'oignon de Lézignan planté en mars peut être récolté dès le début du mois de juillet. Pour celui planté en mai il faut attendre deux à trois semaines de plus. Cet oignon est à consommer dans les 20 à 25 jours qui suivent la récolte car il ne se conserve pas longtemps.

Bon à savoir : l'oignon est sensible au mildiou. Ayez toujours de la bouillie bordelaise sous la main pour traiter si besoin. Sachez qu'une application de bouillie bordelaise deux fois par mois permet de prévenir parasites et maladies.

Comment consommer l'oignon de Lézignan ?

L'oignon de Lézignan pourrait être classé parmi les légumes oubliés. Heureusement, depuis peu, il gagne nos étals et permet aux gourmets d'en apprécier la chair doucereuse, subtilement sucrée.

Il peut être cuit mais consommé cru c'est un véritable délice.

Cuit, il peut être farci comme la tomate, la pomme de terre, le champignon, la courgette et le poivron. Il s'incorpore à une sauce, se mijote avec des viandes, des légumes, du poisson. Il intègre volontiers les potages, les chutneys, et peut tout aussi bien être incorporé à une quiche ou devenir l'élément essentiel d'une tarte (la traditionnelle tarte à l'oignon originaire d'Alsace).

Cru, l'oignon de Lézignan se marie parfaitement avec des tomates cultivées plein champ pour une salade de crudités toute simple mais de qualité. Il peut tout aussi bien être émincé et ajouté à toutes sortes de salades d'été.

Il est donc employé aussi bien comme légume que comme condiment.

Bon à savoir : l'oignon est un excellent aliment qui pourrait limiter certains risques de cancers, notamment du larynx, de l'ovaire, du côlon, de l'œsophage, de l'estomac, du pharynx et même du cerveau. Il protège aussi contre les maladies cardiovasculaires, apportent des antioxydants nécessaires à l'organisme et aide à faire baisser le taux de LDL.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Ces pros peuvent vous aider


Produits


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides