Maladie des platanes

@Lamontagne

Le platane est un arbre d'ornement que l'on croise sur l'ensemble de notre territoire national. D'une année à l'autre, comme d'une région à l'autre, il est régulièrement touché par la maladie des platanes. De quoi s'agit-il ? Quels sont ses symptômes ? Existe-t-il d'autres maladies susceptibles de fragiliser cet arbre d'alignement et quels sont les traitements possibles ? Toutes les réponses dans cet article.

Les principales maladies du platane : l'anthracnose, le chancre coloré et le tigre

L'anthracnose

En France, le platane le plus couramment rencontré est le Platanus acerifolia ou le platane commun. Plus résistante que d'autres espèces, celle-ci n'en est pas moins exposée à certaines maladies du platane. Il en est une particulièrement virulente : l'anthracnose du platane. Elle est due à la présence d'un champignon pathogène de la famille des Sphericeae, le Gnomonia vegeta. Sa partie végétative appelée mycélium peut envahir les cellules de toutes les parties de l'arbre.

Cette maladie cryptogamique du platane (favorisée par l'emploi excessif d'engrais azotés destinés aux pelouses) est plutôt observée lorsqu'il fait froid, qu'il pleut et qu'en plus l'atmosphère est humide. Par voie de conséquence, elle cesse de progresser dès que les températures remontent et que la sécheresse s'installe. C'est la raison pour laquelle elle sévit surtout au printemps. Le climat a aussi une incidence sur l'intensité de la maladie des platanes. Ainsi la sévérité de cette maladie est liée à la zone géographique. On remarque par exemple que les platanes du sud-ouest sont plus souvent touchés que ceux du secteur méditerranéen où le climat est plus sec.

À noter : l'affection par Gnomonia vegeta est susceptible de ralentir considérablement la croissance des jeunes platanes et parfois d'être responsable de leurs difformités. Elle a par contre une moindre incidence sur le platane adulte plus résistant. Si l'anthracnose est problématique pour les arbres d'avenues, elle est encore plus dévastatrice en pépinière.

Le chancre coloré

Gravissime car incurable, cette maladie du platane fait l'objet d'un arrêté préfectoral lorsqu'elle sévit dans un département. Le chancre coloré du platane cause chaque année la mort de milliers d'arbres. Le champignon responsable est Ceratocystis platani. Il se niche dans les vaisseaux végétaux pour se nourrir de la sève du platane. Les canaux étant obstrués, ils ne peuvent plus nourrir l'arbre qui meurt après dessèchement complet. La dissémination du champignon d'arbre en arbre est extrême, entraînant une contamination importante.

Le tigre

Le platane est également sensible à un parasite qu'on appelle le tigre du platane, un insecte blanc et noir ne dépassant pas 7 mm de long. Il s'installe sur les feuilles pour se nourrir de sève. Il est également susceptible de se nicher sous l'écorce des platanes.

Bon à savoir : Platanus orientalis ou platane d'Orient est une variété de platanes moins sensible aux assauts de Gnomonia vegeta, mais on le rencontre assez peu en France.

Maladie des platanes : quels symptômes ?

Dans le cas de l'anthracnose du platane, les symptômes visibles sont le brunissement du feuillage dû à la nécrose des nervures, puis d'un dépouillement précoce, c'est-à-dire que l'arbre perd ses feuilles bien avant l'automne. On peut aussi constater la mort des rameaux des platanes de tout âge.

Le chancre coloré du platane est repérable au dépérissement total ou partiel d'une partie de l'arbre. On observe également des lésions décelables sur le tronc et les branches principales qui deviennent bleu-violet. Un autre signe évocateur : l'écorce se craquelle mais reste accrochée au tronc.

La présence du tigre du platane entraîne le jaunissement puis la chute prématurée des feuilles.

Important : la plupart du temps, on peut être alerté par une chute précoce des feuilles de platanes. Dans ce cas, une observation soigneuse des différentes parties de l'arbre permet de diagnostiquer la maladie qui sévit.

Traitement de la maladie des platanes

Action préventive

Pour limiter les risques de survenue de l'anthracnose du platane, on opte pour une pulvérisation de bouillie bordelaise à titre préventif. Dans nos communes qui abritent nombre de grands arbres d'avenues, on utilise des pulvérisateurs motorisés très puissants car les cimes sont difficiles à atteindre. Une dilution de prêle peut donner de bons résultats sur les jeunes platanes.

Bien entendu, une surveillance accrue des arbres s'impose, notamment pour déceler au plus vite la présence éventuelle du chancre coloré du platane. La prévention de cette maladie passe par la désinfection systématique des outils de jardin et des outils d'élagage et par la destruction totale de tout arbre atteint.

Action curative

Lorsqu'une maladie du platane sévit, il est impératif de ramasser les feuilles qui jonchent le sol, de supprimer branches et rameaux atteints, de couper les arbres gravement touchés puis de brûler tous ces déchets végétaux pour interrompre la contamination. Un badigeonnage des plaies de taille est nécessaire. On utilise généralement une solution de sulfate de fer.

Il faut de plus mener une action curative parfaitement en rapport avec la maladie du platane, à savoir :

  • la bouillie bordelaise, indispensable en prévention, mais également à titre curatif après la taille des parties malades ;
  • l'abattage des arbres malades dans le cas du chancre coloré ;
  • les larves de chrysopes qui dévorent le tigre du platane.

Notre conseil : pour conserver vos platanes en bonne santé, n'hésitez pas à vous renseigner auprès d'un professionnel du jardinage si vous avez le moindre doute sur un symptôme.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Ces pros peuvent vous aider


Produits


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides