Plantes mellifères

Plantes mellifères

Avec la baisse catastrophique des populations d'abeilles dans nos campagnes, il est de plus en plus utile de les préserver en leur offrant des territoires protégés où elles peuvent se nourrir avec les plantes mellifères. Ces espaces sont de plus en plus ceux des jardins de particuliers, des balcons et des toitures végétalisées en ville. Les plantes mellifères qui y poussent sont des refuges pour les abeilles, à condition de ne pas utiliser de traitements insecticides sur ces plantes. Voyons comment cultiver la plante mellifère tout en respectant l'environnement.

Qu'est-ce qu'une plante mellifère ?

Une plante mellifère attire les abeilles et insectes butineurs parce que ses fleurs contiennent du nectar (liquide sucré présent au cœur de la fleur) et du pollen en quantité pour assurer la nourriture et la reproduction de ces insectes.

Les abeilles transforment le nectar en miel, et se servent du pollen pour constituer la gelée royale. Nectar et pollen servent aussi à nourrir les abeilles et insectes butineurs comme les papillons, guêpes solitaires, syrphes et bourdons.

Bon à savoir : l'adjectif « mellifère », caractérisant ce type de plantes, est dérivé du mot « miel ».

Les plantes mellifères sont importantes pour la préservation de cette faune utile qui, en cherchant nectar et pollen, visite de nombreuses fleurs et favorise ainsi la pollinisation. Cette pollinisation est directement liée à la reproduction des plantes, donc également à la production des fruits et des légumes que nous mangeons. Le miel fabriqué par les abeilles est également une ressource naturelle utile à préserver.

Quelles sont les principales plantes mellifères ?

Parmi les plantes qui attirent le plus les abeilles, on peut privilégier celles qui servent à l'ornement des jardins (annuelles, vivaces, arbustes, arbres), s'intègrent dans les haies (arbustes indigènes ou d'ornement) et au potager (engrais verts, fruitiers, aromatiques).

Voici les plantes mellifères que vous pouvez cultiver :

  • les annuelles : bleuet, bourrache, tournesol, zinnia, héliothrope, godétia, clarkia, cosmos, pavot de Californie, myosotis, nigelle, limnanthes, monnaie du pape, pois de senteur ;
  • les vivaces : achillée, scabieuse, échinacée, népéta, échinops, aconit, agapanthe, pieds d'alouette, digitale, verveine, sauges, mauves, asters, rose trémière, marguerite, gaillarde, cimicifuga, sedum, ail d'ornement, campanule, érigéron des murailles, valériane, filipendule, gypsophile, monarde, lychnis ;
  • les bonnes herbes et aromates en fleurs : agastache, hysope, menthe, thym, sauge, fenouil, aneth, marjolaine, ciboulette ;
  • les engrais verts et semis pour prairie fleurie : phacélie, trèfles, sarrasin, mélilot ;
  • les arbustes : bruyères, cotonéasters, pérovskia, céanothe, caryopteris, romarin, lavande, lavatère, oranger du Mexique (choisya), éléagnus, lilas, abélia, buis, genêt, lantana, sureau, aubépine, amélanchier, mahonia, berbéris, prunellier, if, viorne, troène, seringat, saule, hélianthème hibiscus, laurier sauce et laurier-cerise, rosiers ;
  • les grimpantes : glycine, clématite, jasmin, chèvrefeuille, lierre ;
  • les arbres fruitiers : cerisier, pommier, prunier, cassissier, groseillier, framboisier ;
  • les arbres : albizia, aulne glutineux, bouleau verruqueux, arbre de Judée, savonnier, tilleul, acacia, robinier.

Bon à savoir : le buddleia, appelé « arbre à papillons », attire les papillons et les abeilles, mais il est classé plante invasive sur notre territoire. Il est donc déconseillé de le planter, car il colonise rapidement les terrains, étouffe la végétation en place et prend la place de nombreuses autres espèces mellifères, ce qui pose un problème au niveau de la biodiversité. Car le plus important pour attirer les insectes pollinisateurs est de cultiver une grande diversité d'espèces mellifères qui assureront la fourniture de pollen pendant toute la saison de végétation.

Comment cultiver les plantes mellifères ?

Elles se cultivent comme toutes les autres plantes, selon la catégorie dans laquelle elles se trouvent : plante annuelle, plante vivace, plante arbustive, arbre.

Le plus important à retenir pour leur culture, est de ne jamais les traiter quand elles sont en fleurs, ni par pulvérisation, ni par épandage, avec des produits chimiques et des insecticides. En effet, ces produits contiennent des substances qui perturbent le cycle vital des abeilles, les font dépérir ou les empêchent de revenir à la ruche en les désorientant.

Les insecticides biologiques employés pour le traitement des ravageurs au jardin sont également à éviter, en particulier en période de floraison, car ils ne sont pas sélectifs, et ils éliminent aussi bien les insectes ravageurs que les insectes auxiliaires et les abeilles.

Si un traitement s'avère nécessaire, sur un arbre fruitier par exemple, il faut le prévoir hors de la période de floraison, ou très tard le soir, et pas sur les fleurs.

Où cultiver des plantes mellifères ?

Le plein soleil leur est nécessaire, car les floraisons sont plus abondantes à cette exposition. De plus, les abeilles butinent en priorité les fleurs situées dans les zones ensoleillées.

Comme on trouve des plantes mellifères dans toutes les familles de plantes, aussi bien décoratives que vivrières, il est facile d'en avoir au jardin ou sur le balcon. Le choix se fait en fonction de la place disponible.

Au potager, le fenouil et l'aneth sont les meilleures mellifères à faire pousser dans un carré aromatique ou en bordure. La menthe, la sauge et le thym sont parmi les aromatiques préférées des abeilles. Plantez aussi quelques arbres fruitiers en bordure du potager ou dans un petit verger qui jouxte le potager. Privilégiez les pommiers, cerisiers, pruniers, et petits fruits comme les framboisiers, groseilliers et cassissiers. En inter-culture, cultivez de la phacélie et du trèfle aux fleurs attractives, et en bandes fleuries, semez du mélilot.

Au jardin, placez des gros arbustes mellifères dans les haies mélangées, les haies brise-vent, les angles de murs et de palissades. Les fleurs du sureau sont par exemple très visitées par les abeilles, ainsi que celles de l'aubépine et de l'aulne.

Placez en fond de massif des arbustes mellifères en veillant à ce que les floraisons se succèdent pour que, du printemps à l'automne, il y ait toujours une source de pollen pour les abeilles.

Parsemez ensuite vos massifs de fleurs annuelles et de vivaces très diversifiées. Même si vous ne savez pas lesquelles sont les plus mellifères, il y aura toujours une espèce qui aura du succès auprès des insectes butineurs.

Couvrez aussi les façades des vieux bâtiments, des cabanons, et même de votre maison avec des plantes mellifères telles que le lierre et les grimpantes odorantes (chèvrefeuilles, jasmins). Les grillages de clôture recouverts de lierre sont aussi une bonne solution.

Au balcon, privilégiez un mélange d'annuelles et de vivaces si vous n'avez pas beaucoup de place. Si vous ne savez pas quoi choisir, il existe des mélanges de graines de plantes mellifères en « prêt à semer » ou « prêt à germer ».

Si vous cultivez un carré d'aromates, laissez fleurir une partie des plantes en évitant de cueillir toutes les tiges avant la floraison. Si votre balcon est assez grand et bien exposé, plantez aussi des arbustes mellifères comme le laurier-sauce, l'abélia, le caryoptéris, le ceantothe, la lavande.

Bon à savoir : certaines personnes ne peuvent rester à proximité des abeilles et autres insectes butineurs comme les guêpes, car elles ont peur ou sont allergiques aux piqûres d'insectes. Dans ce cas, évitez de planter des espèces mellifères autour de la terrasse, sur la façade de la maison et le long des allées. Par contre, rien n'empêche la plantation de ces espèces dans la haie de fond de jardin ou au cœur des massifs, car les abeilles aiment aussi la tranquillité pour se concentrer sur leur objectif qui est la récolte de pollen et de nectar.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Ces pros peuvent vous aider


Produits


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides