Actinidia chinensis

Cyril Nelson/Domaine Public/Flickr

Cet article traite des caractéristiques spécifiques de la variété actinidia chinensis. Si vous cherchez des informations sur le kiwi en général (plantation, culture, entretien), consultez notre fiche kiwi.

L'actinidia chinensis est le nom botanique du kiwi, arbre grimpant donnant des fruits savoureux tout au long de l'hiver. Rustique, l'actinidia chinensis est une plante esthétique qui demande quelques précautions pour optimiser son développement et sa durée de vie.

Actinidia chinensis : présentation et caractéristiques

Généralités sur l'actinidia chinensis

L'actinidia chinensis est l'arbre donnant les kiwis. Il est parfois nommé actinidia sinensis et il est originaire de Chine.

À noter :le kiwi est très rarement nommé groseille de Chine, cette appellation donnant une indication sur son origine géographique.

L'actinidia chinensis est un arbre grimpant, vigoureux et rustique, s'adaptant à de nombreux climats : méditerranéen, océanique et continental. Il peut atteindre jusqu'à 15 m à maturité et il présente, au début de son développement, une croissance très rapide pouvant atteindre 5 m par an.

Description morphologique de l'actinidia chinensis

Les feuilles de l'actinidia chinensis sont intéressantes sur un plan esthétique car elles sont cordiformes (en forme de cœur). De plus, elles sont d'un vert intense, et caduques (les feuilles tombent en hiver au contraire des plantes à feuillage persistant).

L'actinidia chinensis est une plante dioïque (les fleurs mâles et femelles sont sur deux arbres différents au contraire des plantes monoïques qui ont les deux types de fleurs sur le même végétal) et possède donc deux types de fleurs :

  1. les fleurs mâles qui ont de grands pétales couleur crème ou jaune clair et de nombreuses étamines (organes contenant les cellules reproductrices mâles) ;
  2. les fleurs femelles qui ont des pétales de plus petite taille d'une couleur blanche intense et de nombreux pistils (organes contenant les cellules reproductrices femelles).

Bon à savoir : il est possible de retrouver des étamines sur les fleurs femelles, ces étamines ne contenant pas les cellules permettant la fécondation.

Ces fleurs sont visibles au début de l'été, à partir de la mi-juin. Puis, elles se transforment et donnent les kiwis, généralement en automne.

Actinidia chinensis : multiplication, culture et entretien

Multiplier l'actinidia chinensis

Il existe plusieurs façons de multiplier l'actinidia chinensis :

  • Le semis : il n'est pas forcément recommandé dans la mesure où on ne connaît pas le sexe du végétal en devenir.
  • Le bouturage de tête ou de tige : prélever un rameau avec 3 bourgeons puis tailler le bourgeon le plus bas en biseau et placer ce rameau dans un pot rempli de terreau mouillé et mis dans un endroit humide. Cette méthode est la plus courante et se fait généralement au mois de janvier.
  • La greffe à l'anglaise à la fin de l'été : pour cela, il suffit de mettre en contact un porte-greffe, dont le haut est taillé en biseau, et un greffon, dont la partie basse est également taillée en biseau.

Cultiver et entretenir l'actinidia chinensis

La plantation d'actinidia chinensis peut être réalisée à toutes les périodes de l'année. Cependant, il ne faut pas qu'il gèle et que les températures soient trop basses car les bourgeons stoppent leur développement en dessous de - 4° C.

Bon à savoir : il est possible de cultiver l'actinidia chinensis en pot mais le développement de fruits peut être limité ; pour être sûr que votre arbre aura l'espace nécessaire, il faut que le contenant fasse, au moins, 50 cm de profondeur.

Pour favoriser le bon développement de l'actinidia chinensis, un ajout de matière organique comme du fumier au moment de la plantation est recommandé. 

Une fois votre pied d'actinidia chinensis en place, arrosez-le très régulièrement et/ou ajoutez un paillage pour être sûr que ses racines soient humidifiées. Après une saison, palissez votre arbre avec des matériaux solides pour que l'actinidia chinensis puisse supporter ses 50 kg de fruits. Afin d'avoir un bon développement, il y a 2 tailles à faire par an :

  1. la taille d'hiver en laissant 4 bourgeons sur les branches ayant donné les fruits de l'année ;
  2. la taille en vert dès que les premiers fruits sont visibles : pour cela, laissez uniquement 5 feuilles sur les branches les contenant.

Astuce : lors de la taille d'hiver, pour repérer ces branches, laissez les pédoncules des fruits au moment de la récolte.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Ces pros peuvent vous aider


Produits


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides