Maladie cryptogamique

©GettyImages

Une maladie cryptogamique est l'attaque d'un champignon sur une plante, attaque qui peut se révéler plus ou moins grave, à traiter biologiquement ou chimiquement pour sauver une récolte ou tout simplement profiter d'une végétation saine. 

Qu'est-ce qu'une maladie cryptogamique ?

Une maladie cryptogamique, aussi appelée maladie fongique, est causée par l'attaque sur une plante d'un ou plusieurs champignons microscopiques. Ce type de maladie représente près de 80 % des problèmes rencontrés au jardin ou sur les cultures d'intérieur.

Sous ce nom se cache en réalité toute une kyrielle de champignons aérobies et anaérobies qui peuvent attaquer n'importe quelle plante dès lors qu'elle souffre (mal entretenue, mal exposée ou encore inadaptée au climat). La plupart de ces champignons se présentent sous la forme de très fins filaments : le mycélium.

À noter : tous les mycéliums ne sont pas nocifs pour les plantes, bien au contraire. La plupart d'entre eux sont de véritables trésors de bienfaits pour le sol et les végétaux.

Les différentes maladies cryptogamiques

La rouille, l'oïdium et le mildiou sont les trois principaux problèmes cryptogamiques rencontrés sur vos plantes. Mais ils ne sont malheureusement pas les seuls.

Voici une liste non exhaustive des problèmes potentiels, avec leurs particularités et les dégâts causés : 

  • La rouille peut prendre différentes formes, brune ou blanche. Elle se remarque par des taches concentriques sur la face supérieure des feuilles. Au revers, les taches sont couvertes d'un duvet brun ou blanc qui semble s'envoler au moindre souffle d'air. Toutes les plantes du jardin peuvent être concernées. Les dégâts sur les parties aériennes peuvent être considérables et conduire à la mort de la plante si aucune mesure n'est envisagée.
  • L'oïdium forme un feutrage blanc irrégulier à la surface des feuilles. Il apparaît souvent après une légère déformation du feuillage, qui semble se distordre. Il attaque principalement les rosiers, la vigne, les plantes potagères, surtout les Cucurbitacées et, dans une bien moindre mesure, les arbres fruitiers. Ce champignon rend les plantes peu productives, inesthétiques, mais ne les tue pas.
  • Le mildiou provoque un changement du feuillage qui devient gaufré et prend une coloration générale rougeâtre. Si rien n'est fait, les feuilles tombent et les bois verts sont atteints, conduisant à une mort à petit feu de la plante atteinte.
  • La cloque attaque le feuillage en commençant par les parties juvéniles. Comme son nom l'indique, les feuilles deviennent cloquées, leur couleur vire au vert clair irrégulier et au rouge. Les arbres fruitiers sont les plus touchés, les fruits aussi peuvent être atteints, ils présentent alors des boursouflures. Ce champignon peut amener à la défoliation totale de l'arbre, entraînant sa mort par défaut de photosynthèse. 
  • La fonte des semis est une pourriture qui se caractérise par la mort des jeunes plants semés, elle est très rapidement contagieuse. La base des jeunes plantes devient grise et molle, et en 24 heures la plantule est morte.
  • La fumagine est bien connue pour son feutrage gris ou noir sur la face supérieure des feuilles. Ce champignon vit et se développe sur les dépôts de miellat sucré résultant d'une attaque d'insectes. Sa présence affaiblit la plante peu à peu, car le feutrage l'empêche d'absorber la lumière. Sauf cas exceptionnel, ce champignon ne conduit pas à la mort du végétal touché.  

Traitement des maladies cryptogamiques

Les spécialités commerciales qui permettent de lutter contre ces maladies cryptogamiques sont nombreuses. Il est important de savoir identifier le champignon en cause avant d'acheter un produit de traitement (fongicide). Une fois le diagnostic établi, les traitements chimiques opèrent de deux façons différentes pour éradiquer le champignon nuisible :

  • Les produits systémiques, qui sont absorbés par les feuilles puis véhiculés par la sève de la plante ; un fongicide systémique permet, grâce à son mode de dispersion dans la plante, une pulvérisation plus légère et une action plus globale.
  • Les produits agissant par contact, qui tuent le champignon dès qu'ils le touchent. La bouillie bordelaise par exemple est un fongicide de contact. Son action est bonne, mais elle dépend d'une parfaite pulvérisation sur toutes les parties touchées.

Bien se faire conseiller lors d'un achat de produit phytosanitaire est important sous peine d'obtenir un résultat nul ou mal approprié. Une action bien ciblée dès le départ est une action définitive.

Bon à savoir : le cycle d'un champignon comprend plusieurs phases de développement, il faut par conséquent renouveler un traitement au maximum 5 jours après la première application.

Prévention des maladies cryptogamiques

La prévention est le meilleur moyen de lutte contre ces maladies cryptogamiques, pas toujours faciles à soigner. Pour tous les végétaux, le respect des besoins propres à chacun est toujours le secret d'une culture réussie. Des plantes saines et vigoureuses sont toujours mieux armées pour résister aux maladies. Adoptez de bonnes pratiques culturales pour leur assurer une bonne santé.

Voici quelques conseils à suivre : 

  • Utilisez toujours un matériel de jardinage propre. Désinfectez les sécateurs à l'alcool et lavez le petit matériel manuel après utilisation.
  • Éliminez les plantes faibles ou présentant des signes précurseurs de maladie.
  • Évitez les engrais chimiques, coupables de booster brutalement la croissance au-delà de ce que la plante supporte naturellement.
  • Tenez les cultures régulièrement désherbées manuellement. 
  • Lors de travaux d'entretien évitez de blesser les plantes pour ne pas laisser une porte ouverte à l'entrée d'un champignon.
  • Ne laissez pas stagner l'eau au pied des végétaux en pot, pratiquez plutôt de petits arrosages, mais fréquents.
  • Ne trempez pas non plus le feuillage inutilement lors des arrosages.
  • Respectez une faible densité de plantation pour favoriser une bonne aération entre les plantes.
  • Surveillez les attaques d'insectes, qui sont des facteurs d'épuisement des plantes et, si besoin traitez-les à l'aide d'un purin végétal.

Ces conseils sont bien entendu valables pour l'ensemble des végétaux de votre jardin.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Ces pros peuvent vous aider


Produits


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides