Grevillea johnsonii

Écrit par les experts Ooreka

©GettyImages

Cet article traite des caractéristiques spécifiques de la variété grevillea johnsonii. Si vous cherchez des informations sur la pomme de terre en général (plantation, culture, entretien), consultez notre fiche grevillea.

Grevillea johnsonii est un arbuste à fleurs originaire d'Australie. On l'apprécie pour sa belle floraison printanière en grappes roses. Résistant à la sécheresse, il est de culture plutôt facile, mais nécessite soleil et chaleur pour bien se développer. En pot ou en pleine terre, vous saurez certainement adopter cet arbuste ornemental.

Grevillea johnsonii : origine et caractéristiques

Le grevillea johnsonii est un arbuste originaire d'Australie, appartenant à la famille des Protéacées. Il est encore appelé grévillée ou grévillée de Johnson. Son nom rend hommage à Lawrence Johnson, ancien directeur du jardin botanique de Sidney.

Le grevillea johnsonii adopte un port buissonnant et érigé et peut atteindre 4 m de hauteur pour 2,50 m de largeur. Chez les plantes du genre Grevillea, les formes du feuillage sont très variées. Le grevillea johnsonii se distingue par ses feuilles linéaires de 9 à 25 cm de long, pointues et piquantes à leur extrémité. Le feuillage dense et sombre persiste en hiver.

La floraison du grevillea johnsonii a lieu au printemps, de mars à juin. Elle peut débuter dès l'hiver dans les régions où il n'est pas trop rigoureux. Elle remonte parfois un peu en automne, mais s'arrête en été. Les fleurs roses, ornées d'un style rose foncé, presque rouge, sont regroupées en grappes cylindriques de 5 cm de longueur. Elles sont très mellifères.

Culture du grevillea johnsonii

Du soleil et de la chaleur

Le grevillea johnsonii a besoin de soleil pour bien fleurir. Il ne supporte pas les températures en dessous de - 10 °C. C'est pourquoi il est préférable de le planter plein sud, dans un lieu à l'abri du vent, là où il bénéficie d'un maximum de chaleur. La culture en pot reste possible dans les régions à hivers rigoureux, il peut alors être rentré sous véranda lorsque l'hiver approche. Le grevillea johnsonii résiste aux embruns marins.

Un sol drainant

Le grevillea johnsonii ne supporte pas l'excès d'eau, il lui faut un substrat très drainant. En pleine terre, il est possible de disposer des billes d'argile au fond du trou de plantation pour favoriser l'évacuation de l'eau. En pot, mélangez du sable grossier avec un terreau de plantation et de la terre de bruyère. Le grevillea ne supporte pas le calcaire, qui provoque un jaunissement des feuilles (chlorose). La terre de bruyère permet d'acidifier un peu le sol pour l'adapter à cette culture.

Entretien du grevillea johnsonii

En conditions favorables, le grevillea johnsonii a une croissance rapide. Lorsqu'il est cultivé en pot, il est donc important de le tailler afin qu'il conserve une forme adaptée à ce type de culture. Celle-ci se réalise après la floraison. Une fois bien installé, le grevillea johnsonii résiste bien à la sécheresse. En pot, il nécessite cependant des arrosages réguliers, qu'il faut diminuer en hiver.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Ces pros peuvent vous aider


Produits


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides