Chalarose du frêne

liz west/CC BY 2.0/Flickr

La chalarose du frêne est une maladie qui ne s'attaque qu'au Fraxinus, arbre de la famille des Oleaceae. Elle est due à un champignon pathogène, le Chalara fraxinea. Zoom sur les caractéristiques, les principaux symptômes qui permettent de la diagnostiquer et les moyens de lutter contre cette maladie.

Chalarose du frêne : origine et description

Histoire de la chalarose du frêne

C'est dans les années 90 que la chalarose du frêne apparaît et le premier pays touché est la Pologne. La maladie ne tarde pas malgré tout à gagner les pays voisins puis toute l'Europe. En 2008, la France constate les premiers symptômes et plus précisément en Haute-Saône.

En 2016, les frênes font l'objet d'une sérieuse menace d'extinction au point que certaines villes françaises, comme Reims où le frêne est un arbre d'alignement largement présent, lancent une alerte générale. Parmi les autres pays européens concernés, on trouve la Lituanie, le Danemark ou encore la Suède, mais les variétés de frênes qui s'y développent sont plus résistantes à la chalarose que les spécimens présents sur notre territoire national.

Cette maladie cryptogamique est due à la présence du Chalara fraxinea. Ce champignon parasite est transporté par le vent, ce qui facilite la contamination des frênes, plus ou moins intense selon les zones géographiques.

Mode de dissémination de la chalarose du frêne

C'est essentiellement entre juillet et septembre que Chalara fraxinea infecte les résidus de frênes jonchant le sol. Ses spores arrivent à maturation durant la nuit lorsque l'air présente un taux d'humidité important. Ils sont ensuite facilement disséminés par le vent et plus particulièrement le matin.

Le champignon pathogène s'installe puis se développe dans le bois des frênes. Une embolie se déclare ensuite par le blocage des vaisseaux qui véhiculent la sève au cœur du végétal.

Bon à savoir : la chalarose du frêne attaque aussi bien les jeunes arbres que les spécimens les plus matures.

Chalarose du frêne : symptômes et diagnostic

Diagnostiquer la chalarose du frêne le plus tôt possible est indispensable pour agir. Sans intervention, la maladie a en effet toutes les chances de se propager très vite. Le champignon pathogène mis en cause est extrêmement virulent.

Les symptômes de la chalarose du frêne peuvent apparaître sur la base du tronc, l'écorce, les feuilles et les rameaux. On constate dans l'ordre :

  • un flétrissement des pousses, puis un déficit foliaire ;
  • une décoloration sur différentes zones de l'arbre touché ;
  • une cime dégarnie ;
  • un dépérissement des branches ;
  • une nécrose de l'écorce qui s'amplifie avec le temps ;
  • un affaiblissement général menant irrémédiablement à la mort de l'arbre.

Attention : un frêne qui montre des signes d'affaiblissement ne souffre pas nécessairement de chalarose. Au moindre doute, demandez conseil à un spécialiste en sylviculture.

Chalarose du frêne : actions et traitement

La présence de la maladie est de plus en plus conséquente, aucun traitement n'étant en mesure d'agir efficacement. On constate d'ailleurs dans certaines régions un taux de mortalité massif des frênes.

La première action à mener lorsque l'on constate une contamination est d'effectuer un nettoyage drastique impliquant :

  • la taille des branches et rameaux touchés ;
  • leur destruction par le feu ;
  • la désinfection des outils utilisés.

Cela ne suffit pas malgré tout parfois à éradiquer la chalarose du frêne. Aujourd'hui, cette maladie inquiète, qu'elle concerne les arbres des milieux urbains ou ceux des forêts. La recherche scientifique tente de trouver des solutions et travaille notamment sur la génétique du frêne ; le but étant de pouvoir créer une variété de frênes résistant à la chalarose.

À noter : la lutte contre l'invasion de chalarose du frêne passe également par la diversification des essences.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit


Produits


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides