Plantarium à gel

mustharshid - by/ Flickr

La culture en plantarium à gel se développe aujourd'hui et se répand chez les citadins qui souhaitent avoir des plantes à la maison sans y consacrer trop de temps et d'énergie à les entretenir ou les arroser. Quels sont les différents types de plantariums, leur tarif et comment les utiliser ? Suivez le guide !

Qu'est-ce qu'un plantarium à gel ?

C'est un contenant transparent dans lequel un gel coloré sert de substrat à des graines qui, grâce aux substances et éléments nutritifs contenus dans ce gel, vont pousser sans avoir besoin de terre ni d'arrosage.

Ce type de culture a été expérimenté par les ingénieurs de la NASA et de l'Agence spatiale européenne pour produire des plantes dans l'espace et en apesanteur. Le système permet donc de faire pousser des graines dans un gel qui les maintient en place et se substitue à la terre et à l'eau, habituellement nécessaires à la croissance des plantes.

La transparence du gel permet de voir les racines se développer. Les couleurs vives dont il est teinté sont des choix décoratifs dictés par la tendance commerciale. Elles proviennent de colorants alimentaires non toxiques, car les plantes aromatiques que l'on cultive selon ce procédé peuvent ensuite être consommées.

Le plantarium à gel : une idée de cadeau à offrir

Le plantarium à gel fait ainsi partie des éléments décoratifs possibles dans un intérieur, et donc des cadeaux originaux à offrir. Il est souvent conseillé d'ailleurs comme présent pour les enfants ; l'argument étant qu'ils peuvent ainsi apprendre le cycle de la végétation et se familiariser avec les bases du jardinage. Ils découvriront ainsi le cycle de la graine à la plante, de la même façon qu'avec des lentilles ou des haricots secs mis à germer sur un coton humide posé sur un radiateur.

Chez les enfants un peu plus grands, l'apprentissage du jardinage se fera le plus souvent beaucoup mieux, et de façon plus réaliste, avec des pots remplis de terre dans lesquels on plante des graines ou des jeunes plants.

Attention :  il est recommandé de ne pas confier de plantariums aux très jeunes enfants pour éviter tout risque d'ingestion, même si les colorants employés sont non toxiques.

Les différents types de plantariums à gel

Comment se présente un plantarium à gel ?

Les plantariums proposés à la vente sont de 2 types de contenance : petit modèle et grand modèle. Leur forme peut être ronde, carrée ou rectangulaire.

Chaque plantarium, vendu à l'unité ou par 3, ne comporte qu'une seule espèce végétale. Pour faire pousser plusieurs espèces de plantes, plusieurs conteneurs sont donc nécessaires. Ces derniers sont en PVC transparent.

Les kits comprennent :

  • 1 ou plusieurs conteneurs ou flacons ;
  • 1 ou plusieurs gels de croissance de couleurs différentes (parfois, le gel est de teinte neutre et des pastilles de colorants alimentaires sont fournies avec) ;
  • 1 spatule ;
  • 1 ou plusieurs capsules de graines de plantes diverses (basilic, roquette, thym, ricin, pensée, souci, tomate, concombre...) ;
  • 1 manuel d'utilisation ;
  • (et selon les modèles) de la tourbe, une base lumineuse ou un livre d'informations complémentaires sur les plantes cultivées.

À noter : Il existe des recharges, de gel et de nouvelles graines, utiles quand on souhaite changer de culture ou lorsque l'on a installé les jeunes plantes au jardin.

Plantarium à gel et cohabitation avec des fourmis

Il existe aussi des plantariums offrant la possibilité de faire vivre quelques fourmis dans le gel, sous les racines des plantes. Dans ce cas, une boîte pour attraper les fourmis est fournie avec le kit.

Notons que cette option pose toutefois pour certains le problème de la « responsabilité du jardinier » vis-à-vis du monde vivant. Est-ce utile d'emprisonner la petite faune dans un milieu artificiel ? Que deviennent ces fourmis ensuite ? Le jardinage est un loisir s'appuyant sur le vivant, donc sur le respect de l'environnement et des êtres qui le composent. La petite faune, et en particulier la pédofaune (faune qui vit dans le sol), participe à cette conservation du vivant et de la biodiversité. Elle doit être respectée au même titre que les plantes et les écosystèmes de notre environnement. Voici autant de questions qui méritent débat et réflexions.

Comment utiliser un plantarium à gel ?

Vous voulez utiliser un plantarium ? Voici le mode d'emploi.

  • Le manuel du kit explique exactement comment procéder pour remplir le contenant avec le gel et y incorporer les graines.
  • Le gel et les graines ne doivent pas être manipulés directement avec les doigts, pour éviter de les contaminer avec des germes présents sur la peau. Cette contamination pourrait entraîner des moisissures préjudiciables à la bonne santé des plantes.
  • Une fois le contenant rempli, il suffit de le disposer à l'emplacement choisi.
  • Les plantes poussent, il n'y a plus rien à faire ! Dans le cas de plantes aromatiques, il est possible de prélever des tiges en effectuant des coupes quand les plants ont au minimum 20 cm de haut.
  • Au moment où les plantes ont besoin d'être rempotées en terre, il faudra rincer le gel et les habituer progressivement à leur nouveau milieu où elles auront à chercher elles-mêmes les éléments nutritifs et l'eau dont elles ont besoin pour vivre. Cette adaptation passe par un arrosage fréquent et par l'apport d'un engrais soluble dans l'eau d'arrosage les premiers mois.

Où le placer ? Bien que le gel contienne tout ce qu'il faut, il est recommandé de choisir un endroit lumineux. Un plantarium à gel peut orner un bureau, décorer un salon, une chambre à coucher, être posé sur une commode, un guéridon ou une table basse. En hiver, la proximité des radiateurs est à éviter, tout comme la proximité directe d'une fenêtre exposée plein sud en été.

Les limites de la culture en plantarium à gel

Les graines plantées, puis les jeunes pousses, vivent pendant quelques temps dans cette solution gélatineuse qui leur apporte les éléments nutritifs nécessaires à leur croissance. Mais elles ne peuvent poursuivre leur développement très longtemps, en particulier dans le cas des tomates, des concombres ou plus généralement des espèces qui ont besoin d'espace pour pousser.

Il faut donc assez rapidement pour celles-ci, au bout de 1 à 3 mois, les transplanter dans un vrai jardin, ou dans un pot rempli de terreau pour leur donner les conditions suffisantes à leur bon développement. Seules quelques aromatiques resteront plus longtemps dans les plantariums, comme la ciboulette ou le basilic.

Les manuels d'utilisation fournis avec les kits font d'ailleurs référence à cette nécessité et certains modèles comprennent même des pots et des pastilles de tourbe en vue de la transplantation. L'arrosage sera alors de rigueur quand les plantes seront en terre et il faudra également bien choisir leur emplacement en fonction de leurs besoins (exposition ensoleillée ou mi-ombragée). L'apprentissage du jardinage se fait donc à ce moment là.

Quel est le prix d'un plantarium à gel ?

Le tarif du plantarium à gel varie entre 11 € l'unité de petit format et 25 € pour un grand modèle ou comportant 3 conteneurs. Certaines versions sont proposées avec une base lumineuse à LED de façon à éclairer le gel et les plantes. Il faut alors compter 35 à 40 € environ pour l'ensemble.

Les recharges de gel et de graines sont vendues entre 10 et 15 € pièce.

Rappel : il faudra ensuite prévoir l'achat de pots et de terreau pour continuer à cultiver les plantes sur le balcon, ou d'un petit transplantoir à main pour les installer au jardin.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Ces pros peuvent vous aider


Produits


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides