Pomme Elstar

Sheldon Perry/123RF

Cet article traite des caractéristiques spécifiques de la variété de pomme Elstar. Si vous cherchez des informations sur la pomme en général (plantation, culture, entretien), consultez notre fiche pommier.

Pomme à couteau à la peau fine et lisse, d'une belle couleur bicolore rouge et jaune, la pomme Elstar est une variété rustique de taille moyenne. Rafraîchissante, très parfumée, elle est appréciée pour sa chair croquante et juteuse, sucrée et légèrement acidulée. Laissez-vous tenter par cette star du verger.

Pomme Elstar : origine et caractéristiques

La pomme Elstar est issue du croisement entre les variétés 'Golden Delicious' et 'Ingrid Marie', effectué aux Pays-Bas en 1955. Nommée officiellement Elstar en 1972, sa renommée s'est étendue quelques années plus tard. Aujourd'hui, producteurs et consommateurs la comptent parmi leurs favorites.

Le pommier Elstar est un arbre vigoureux, au port semi-érigé et à la ramification aérée, qui peut atteindre de 2,50 à 4 m de hauteur et 2 à 3 m de largeur. Ses feuilles caduques vert foncé ne jaunissent pas avant de tomber. C'est un bon pollinisateur, qui offre une production à la fois abondante et régulière. Le fruit, de calibre moyen et régulier, est de forme tronconique, légèrement aplati, de couleur jaune strié de rouge orangé.

À savoir : le pommier Elstar est un arbre qui produit beaucoup de fruits. Il peut connaître néanmoins une année très productive, suivie d'une année de récolte beaucoup moins importante.

Culture du pommier Elstar

Le pommier Elstar aime les sols légers, frais et bien drainés. Il convient très bien aux petits jardins.

Il apprécie le soleil, mais redoute les fortes températures estivales. Il s'adapte bien aux régions du nord-est de la France et de moyenne altitude en montagne. C'est un arbre vigoureux et résistant, rustique jusqu'à – 15 °C. Il est nécessaire de le protéger du vent.

C'est un bon pollinisateur pour de nombreuses autres variétés de pommiers.

Astuce : pour la pollinisation du pommier Elstar, plantez à proximité une des variétés suivantes : 'Belchard', 'Gala', 'Golden Delicious ', 'Granny Smith', 'Melrose' ou 'Reine des Reinettes'.

Plantation du pommier Elstar

Préférez les mois de novembre à fin mars pour planter votre pommier et évitez les périodes de gel. Prévoyez de l'espace entre deux sujets (2 m minimum), même si le développement de ce pommier reste modéré.

Si vous avez acheté un arbre à racines nues, griffez délicatement les racines avec vos doigts et coupez leur extrémité si elles sont abîmées. Puis pralinez-les en les faisant tremper dans un mélange de terre argileuse et d'eau.

Creusez un trou d'environ 0,80 m de largeur et de profondeur. Il doit être 4 à 5 fois plus gros que la motte. Étalez un lit de sable au fond du trou pour favoriser le drainage. Placez un tuteur légèrement décalé du centre.

Ajoutez du compost, des algues ou du fumier à la terre extraite, enlevez les cailloux et les morceaux de bois éventuels.

Placez votre sujet au centre du trou en veillant à bien étaler ses racines. Comblez avec la terre, en maintenant le point de greffe juste au-dessus du sol. Tassez légèrement avec le pied et arrosez abondamment.

Attendez 2 ou 3 jours avant d'attacher le sujet au tuteur, sans trop serrer les liens.

Un arbre adapté au palissage

Vous pouvez planter le pommier Elstar en espalier, le long d'un mur ou sur un fil tendu.

En dehors du côté décoratif et esthétique, ce type de plantation présente plusieurs avantages. Le feuillage se trouve bien aéré et bien exposé au soleil. Il est ainsi préservé des maladies dues à l'humidité. Les pommes sont de belle qualité et d'un calibre supérieur. La récolte est facilitée, notamment dans les espaces réduits.

Entretien du pommier Elstar

Quelques soins recommandés

Durant la première année de plantation, arrosez régulièrement sans détremper, puis n'intervenez que si la terre souffre, en cas de canicule et de grande sécheresse.

Griffez la terre autour du pied et enlevez les mauvaises herbes pour maintenir la surface propre et dégagée. Vous pouvez couvrir le sol d'un paillage.

Faites un apport d'engrais organique riche en azote au printemps dès la deuxième année de plantation. Étalez du compost ou du fumier décomposé au pied de l'arbre en automne.

Il est recommandé de ne pas tailler de façon trop importante les premières années, afin d'éviter la formation de gourmands. Ensuite, réalisez des tailles de nettoyage et de fructification. Taillez modérément en hiver afin de stimuler la croissance de l'arbre et au cours de l'été pour garder une structure harmonieuse et favoriser la production de l'année suivante.

Astuce : si votre arbre est très chargé, étayez les branches les plus lourdes en été afin de les soulager du poids des fruits et éviter qu'elles se cassent.

Un arbre assez sensible aux maladies

Le pommier Elstar est peu sensible à la tavelure, mais il est en revanche vulnérable à l'oïdium, au chancre et au feu bactérien. Il faut surveiller aussi les attaques d'acariens et de pucerons.

Pulvérisez en décembre un insecticide biologique ou un traitement à base d'huiles, puis une bouillie bordelaise sur le tronc et les branches du pommier, afin d'éliminer les nuisibles installés au creux de l'écorce. Recommencez en février avec un dosage plus léger du produit utilisé en décembre.

Multiplication

Le pommier se multiplie principalement par greffage en mars et en août.

Consommation et conservation de la pomme Elstar

Une chair ferme et croquante

La pomme Elstar peut être considérée comme une pomme précoce, qui se cueille fin août-début septembre et qui se garde plusieurs mois, ou bien comme une pomme de mi-saison, qui se cueille plus tard ; elle est alors plus sucrée, mais il faut la consommer rapidement.

Récoltez-la lorsqu'elle est ferme, parfumée, avec une peau lisse et sans tache. Manipulez le fruit avec précaution, car un sujet abîmé pourrit vite et peut contaminer les autres.

C'est une pomme « à couteau », très agréable à consommer crue et à croquer ; sa chair blanche est parfumée aux arômes de poire, bien juteuse, d'un bon équilibre entre l'acidulé et le sucré.

Elle est délicieuse aussi cuite, en compote et en gelée, en tarte et en gâteau, car elle se maintient bien à la cuisson et développe une bonne saveur légèrement acidulée et citronnée.

Bon à savoir : comme toutes les pommes, Elstar est riche en vitamines, en minéraux et en fibres et possède des vertus antioxydantes.

À conserver dans de bonnes conditions

La pomme Elstar se conserve une bonne partie de l'hiver.

À température ambiante non surchauffée, vous garderez vos pommes 7 à 8 jours. Pour les conserver plusieurs semaines, placez-les dans le bac à légumes de votre réfrigérateur ou stockez-les dans un endroit frais, bien aéré et pas trop lumineux, qui vous permettra de les conserver 4 à 5 mois.

Attention : ne stockez pas d'autres fruits (en dehors des poires) ou des légumes à proximité des pommes, car celles-ci dégagent de l'éthylène qui accélère le mûrissement.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit


Produits


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides