Mouche du terreau

image2roman / Getty Images

La mouche du terreau (ou sciaride), comme son nom l'indique, se nourrit, vit et se reproduit dans le terreau où, présente en nombre, elle finit par attaquer les racines, les affaiblissant jusqu'à la mort de la plante si rien n'est fait. En revanche, il est assez facile de s'en prémunir ou de s'en débarrasser. 

Mouche du terreau : définition

La mouche du terreau est un insecte de la même famille que la mouche commune, qui pond ses œufs dans la terre de vos plantes en pots, principalement en intérieur. Les larves issues de ces œufs se nourrissent des matières organiques présentes dans le terreau, mais finissent à la longue par s'en prendre aux racines des plantes. En faible quantité, ces larves ne sont pas dangereuses pour les végétaux, mais une mouche pond environ 250 œufs par semaine, entraînant vite une surpopulation, et c'est à ce moment-là qu'apparaît un danger réel pour la plante.

Vie et développement de la mouche du terreau

Cycle de vie de la mouche du terreau

La durée de vie d'une mouche adulte est assez courte, de 7 à 10 jours. Pendant ce temps, la mouche aura pondu au moins 250 œufs. Le cycle complet de la naissance de la larve à l'état adulte est de 6 semaines. L'œuf se transforme en larve ressemblant à un petit ver translucide, pour terminer avec la forme ailée de la mouche, d'une taille de 4 mm. C'est la larve qui s'en prend aux racines des plantes.

Conditions de développement de la mouche du terreau

La chaleur et l'humidité sont deux facteurs clés de son développement. Une plante qui pousse dans un terreau maintenu en permanence humide, tenu à température intérieure constante, représente un nid parfait pour qu'une mouche adulte viennent y pondre ses œufs.

Bon à savoir : les larves de cette mouche sont souvent déjà présentes lors de l'achat de terreau dans le commerce. Choisissez toujours un terreau bien emballé et désinfecté avant ensachage.

Mouche du terreau : dégâts occasionnés aux plantes

Les larves, bien qu'équipées d'un organe grignoteur, ne s'en prennent pas directement aux racines, mais attaquent les radicelles – racines minuscules ayant un intérêt vital pour les végétaux – lorsque la moisissure du terreau (qui se développe naturellement sur un terreau humide) n'est plus suffisante. Elles s'en prennent aux poils absorbants des plus fines racines, poils microscopiques, mais qui permettent le transfert de l'eau et des nutriments du sol à la plante. Sans ces poils absorbants, la plante ne peut plus se nourrir, ce qui entraîne affaiblissement et mort du végétal. De plus les blessures occasionnées au système radiculaire sont une porte d'entrée pour les bactéries, champignons et certains insectes.

La lutte préventive contre la mouche du terreau

La première des choses est d'acheter un terreau de qualité soigneusement emballé. Évitez les sacs éventrés et les terreaux bas de gamme non désinfectés, ils sont pour la plupart porteurs de larves. Ensuite, ne laissez pas l'eau s'accumuler dans la soucoupe sous le pot et n'arrosez pas en excès, même si la plante supporte ça. Placez à la surface des pots des billes d'argile ou un sable décoratif, ce qui rend la ponte impossible. Et si votre terreau est trop infecté, n'hésitez pas à vider le substrat, le jeter, puis rincer les racines et rempoter la plante dans un terreau sain. N'attendez pas pour lutter contre ce diptère.

Traitements contre la mouche du terreau

Traiter la mouche du terreau n'est pas difficile. Commencez par respecter les quelques données de la lutte préventive et, si besoin, luttez contre les mouches à l'aide de sprays et de bandelettes collantes suspendues, très efficaces. Certains insecticides chimiques pour traiter le substrat existent, mais ils sont malodorants et dangereux. Il existe une spécialité biologique à pulvériser à la surface du pot et aux endroits de passage des mouches du terreau : le Bacillus thuringiensis. C'est un produit efficace, inodore et qui ne comporte que très peu de dangers directs et indirects pour la santé humaine.

Bon à savoir : il existe aussi des huiles essentielles à base de géranium pour éloigner les mouches.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit


Produits


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides