Cerisier Tardif de Vignola

DennyThurstonPhotography 7 Getty Images

Cet article traite des caractéristiques spécifiques de la variété de cerisier Tardif de Vignola. Si vous cherchez des informations sur le cerisier en général (plantation, culture, entretien), consultez notre fiche cerisier.

Parmi les fruitiers, le cerisier Tardif de Vignola mérite une place de choix au verger. Ses fruits sont délicieux et gorgés de vitamines. Découvrons ensemble comment le cultiver, l'entretenir, le protéger, quel est son meilleur pollinisateur et quand déguster la cerise Vignola de bien des façons.

Cerisier Tardif de Vignola : origine et description

Ce cerisier bigarreau (Prunus avium) est originaire d'Italie, et plus précisément de la région de Vignola, dont il porte le nom. Cette commune est située à une trentaine de kilomètres de Bologne, à une altitude de 125 mètres, juste au pied des Apennins. Son orientation idéale a largement favorisé la culture des fruits rouges, dont la Mora di Vignola, et permis de s'imposer auprès des autres pays d'Europe dans le commerce de fruits.

Le cerisier Tardif de Vignola est un arbre fruitier à port étalé. Il peut atteindre à l'âge adulte une hauteur de 5 à 6 mètres et une envergure d'environ 5 mètres.

Comme tous les cerisiers, il offre une floraison splendide au printemps, mais plus tardivement que certaines autres variétés. Ainsi, ses fleurs blanches regroupées en bouquets échappent la plupart du temps aux gelées matinales qui sévissent encore dans nombre de nos régions au tout début du printemps. Or, si les fleurs sont épargnées par le gel, la production des cerises est assurée !

Le cerisier Tardif de Vignola est classé dans la catégorie des bigarreaux, car il donne de gros fruits croquants à chair ferme et très sucrée. On l'appelle d'ailleurs parfois le cerisier bigarreau Tardif de Vignola.

Bon à savoir : vigoureux, le cerisier Tardif de Vignola compte parmi les cerisiers préférés des jardiniers.

Cerisier Tardif de Vignola : culture

Plantation

La période de plantation du cerisier Tardif de Vignola s'étale de début novembre à la fin mars, en évitant bien entendu les périodes de fortes gelées.

Préparez un tuteur suffisamment solide pour guider le jeune cerisier pendant la première année.

Réservez au cerisier Tardif de Vignola une place abritée du vent froid et bien ensoleillée, car il aime le plein soleil. Ce fruitier est peu exigeant quant à ses conditions de culture. Toutefois, il préfère amplement les sols bien drainés et profonds plutôt que la terre calcaire.

Plantez votre cerisier sur une butte pour protéger ses racines de l'excès d'humidité ou de l'eau stagnante à déplorer en cas de fortes pluies. Le cerisier dépérit vite si ses racines sont trop mouillées : on parle alors d'asphyxie radiculaire.

Il peut être cultivé en isolé ou à proximité d'autres fruitiers dans le verger. Sachez toutefois que le cerisier Tardif de Vignola a besoin d'un pollinisateur, comme presque tous les cerisiers, d'ailleurs. Pour une pollinisation croisée réussie, le voisin idéal du cerisier Tardif de Vignola est le cerisier Géant d'Hedelfingen, lui aussi à floraison tardive et dont on récolte les grosses cerises dès la mi-juillet.

Entretien

La taille du cerisier Tardif de Vignola ne doit être effectuée que si cela s'avère absolument nécessaire, car ce fruitier ne l'apprécie pas du tout. Mieux vaut donc attendre la fin de la récolte pour intervenir. De même, il est recommandé de ne pas tailler les grosses branches du cerisier, car cela expose gravement l'arbre aux maladies.

Il faut d'ailleurs être vigilant avec les cerisiers en général, car ils peuvent se montrer vulnérables à nombre de maladies en tout genre. Les insectes n'épargnent pas non plus leurs feuilles. Quant aux cerises, elles sont la gourmandise de bien des oiseaux et peuvent être également la proie des asticots (larves de Drosophila suzukii et de mouche de la cerise, Rhagoletis cerasi).

Il ne faut donc pas hésiter à protéger vos cerisiers avec des filets anti-insectes.

Bon à savoir : le filet anti-insectes est à poser sur chaque arbre ou sur un groupe d'arbres. C'est une solution efficace et qui représente une bonne alternative aux produits chimiques.

Récolte

La cerise Vignola se récolte dès la mi-juillet dans les régions du sud. Au nord de la Loire, il faut attendre la fin juillet pour la voir arriver à maturité. C'est une grosse cerise d'été, un fruit exquis, juteux et bien sucré, délicieusement parfumé, rouge foncé et à la peau craquante.

Cerise de Vignola : consommation

Dès la mi-juillet, la cerise de Vignola gagne les étals. Elle peut bien entendu être consommée nature. Juteuse, parfumée, sucrée, ce bigarreau a tous les atouts pour ravir petits et grands.

Mais elle peut aussi servir à la préparation de recettes délicieuses telles que tartes, clafoutis et autres pâtisseries, sorbets, confitures.

Elle trouve sa place dans une salade de fruits, à servir fraîche pour faire le plein de vitamines.

La cerise de Vignola peut également accompagner certaines viandes comme le canard.

Conseil : n'hésitez pas à préparer une eau-de-vie de cerises avec les surplus de récolte, que vous dégusterez avec modération quelques mois ou quelques années plus tard.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Ces pros peuvent vous aider


Produits


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides