Cynips du chataignier

Écrit par les experts Ooreka

©Peter Broster/CC BY/Flickr

Aussi appelé chalcide du châtaignier, le cynips est le principal insecte ravageur de cet arbre fruitier. Le cynips du châtaignier appartient à la famille des hyménoptères et son cycle de développement empêche, à l'heure actuelle, de s'en débarrasser de manière efficace.

Cynips du châtaignier : présentation générale

Origines

Le cynips du châtaignier est un insecte originaire d'Asie. Il a commencé à attaquer les cultures de châtaigne, dans cette zone, dès les années 70. Avec le développement des échanges commerciaux, le cynips du châtaignier est apparu en Europe au début des années 2000, dans la région du Piémont, au nord-ouest de l'Italie.

À partir de 2010, le cynips apparaît en France et particulièrement en Ardèche et en Corse, principales régions productrices de châtaignes de l'hexagone.

Caractéristiques et développement

Le cynips du châtaignier est un micro-hyménoptère (moins de 5 mm), qui ressemble à une fourmi ailée. Son thorax est beaucoup plus petit que son abdomen. De plus, il possède 2 paires d'ailes situées sur le thorax.

Le cynips du châtaignier a un cycle de développement en 2 étapes :

  • Le stade juvénile : l'œuf, après éclosion, donne une larve qui va se muer en nymphe (dernière forme larvaire). Ce stade se déroule à l'abri.
  • Le stade adulte : la nymphe mue une dernière fois pour donner l'individu adulte qui va, à son tour, se reproduire pour pondre des œufs. Ce stade se déroule à l'air libre.

Cynips du châtaignier : symptômes et dégâts

La phase juvénile du cynips du châtaignier se déroule dans les bourgeons et n'est pas visible à l'œil nu. Elle a lieu à la saison froide (automne-hiver), période où la végétation est au repos. Au début de l'automne, les œufs vont éclore pour donner des larves qui vont muer en nymphe. La nymphe se protège ensuite du froid en restant dans le bourgeon.

Au printemps, les premiers symptômes deviennent visibles. La nymphe va muer en individu adulte et grandir grâce à la sève arrivant dans les bourgeons. À la fin du printemps et au début de l'été, le cynips du châtaignier adulte va sortir pour se reproduire et pondre, de nouveau, des œufs dans les bourgeons.

La présence de cynips du châtaignier provoque une croissance des arbres avortée, donnant des pousses très courtes et/ou des feuilles déformées. La perte de rendement en fruits peut atteindre jusqu'à 80 %. De manière générale, le cynips de châtaigner affaiblit l'arbre qui est, alors, beaucoup plus sensible aux attaques de champignons ou de virus.

Bon à savoir : la présence de nymphe de cynips dans les bourgeons de châtaignier se remarque par la couleur rougeâtre de ces derniers. En effet, en se développant, le cynips du châtaignier va créer une galle (excroissance du végétal) au niveau du bourgeon.

Cynips du châtaignier : traitement

Lors des premières attaques de cynips du châtaignier, dans les années 70, les cultivateurs ont tenté de lutter contre sa prolifération avec des solutions chimiques, mais cela n'a pas donné les résultats attendus.

Actuellement, la solution employée pour lutter contre le cynips du châtaignier est préventive : il s'agit de la lutte biologique. Cette méthode, principalement utilisée chez les professionnels, consiste à placer des Torymus sinensis, hyménoptères parasitoïdes qui vont se développer à l'intérieur du cynips du châtaignier et, ainsi, le tuer.

Pour les particuliers remarquant une attaque par le chalcide du châtaignier, la meilleure solution reste de brûler le plant touché.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Ces pros peuvent vous aider


Produits


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides