Chaulage

©GettyImages

Préventif ou curatif, le chaulage est un procédé ancien et écologique qui consiste à apporter de la chaux ou tout autre amendement calcique au jardin. Passé en badigeon sur le tronc des arbres, il les débarrasse des larves qui se réfugient dans l'écorce en hiver. Très utile et bénéfique, il permet d'alléger et d'assainir les sols lourds et de corriger un déficit en calcium. Mais un sol très calcaire n'est pas idéal non plus. Avant toute décision, pratiquez une analyse de votre sol en prélevant des « carottes » en plusieurs endroits et n'oubliez jamais qu'il existe des plantes adaptées à chaque terrain et que ce sont toujours celles-là qu'il faut privilégier pour obtenir les meilleurs résultats.

À quoi sert le chaulage ?

Le chaulage est un procédé naturel et simple qui a de multiples fonctions.

  • Dans un sol acide, il compense le manque de calcium et favorise la décomposition des matières organiques en humus. La terre est plus légère et plus fertile.
  • Il améliore la qualité physique des sols : le sol est plus poreux et plus facile à cultiver. La croissance des plantes est meilleure.
  • Il désinfecte les sols et empêche la prolifération des champignons, mousses, insectes et maladies : les arbres fruitiers sont protégés des maladies (cloque, moniliose et tavelure). Les terrasses, escaliers extérieurs, vieux murs, abris et allées de jardin sont nettoyés des mauvaises herbes.
  • Dans une certaine mesure, il favorise le développement des fruits et légumes.

Comment pratiquer le chaulage ?

Le moment favorable

Chaulez de préférence en automne, avant toute plantation et avant les mois froids.

N'intervenez jamais s'il pleut ou s'il va pleuvoir les jours suivants. Agissez par temps bien sec et non venteux.

À savoir : si vous apportez du fumier en automne, il faut attendre le printemps pour réaliser le chaulage.

La fréquence idéale

Les effets du chaulage n'étant pas immédiats, il est important de laisser du temps entre deux interventions. Procédez tous les 2 ou 3 ans en moyenne pour un chaulage d'entretien préventif.

Pour un traitement d'attaque de l'acidité d'un sol, renouvelez chaque année jusqu'à obtenir le bon pH (il ne doit pas être trop bas et se situer entre 6,5 et 7,5).

Rappel : n'effectuez pas de chaulage si vous venez d'apporter du compost ou du fumier.

Les produits les plus utilisés

Chaux vive ou chaux agricole : diluée dans de l'eau on l'appelle « lait de chaux ». Dans le commerce, on la trouve prête à l'emploi sous le nom de « blanc arboricole ». Elle est adaptée au badigeonnage des arbres.

Chaux magnésienne : sous forme de granulés riches en calcium et en magnésium, elle est idéale pour traiter les sols, nettoyer la pelouse et favoriser le développement des plantations.

Calcaire broyé : plus ou moins finement broyé, il est adapté pour modifier les terres sablonneuses. Il s'utilise en agriculture biologique.

Dolomie : roche pulvérisée ou broyée qui contient du calcium et du magnésium, adaptée au traitement des sols. Très pratique sous forme de granulés, elle s'utilise en agriculture biologique.

Maërl : algue calcifiée qui contient du calcium, du magnésium et des oligo-éléments. Indiquée pour la pelouse et le potager.

Marne : roche broyée ou pulvérisée qui contient de l'argile et du calcium, adaptée pour le chaulage d'entretien.

À savoir : plus un produit est grossier, plus son action est lente. Une poudre agira donc plus rapidement.

Quel éléments du jardin chauler ?

Chaulage du jardin d'ornement :

Chauler un sol acide permet de corriger son pH et d'améliorer sa structure. Les micro-organismes du sol sont stimulés et les plantes cultivées bénéficient de plus de minéraux.

Même pour un traitement d'attaque, n'apportez pas la chaux en grande quantité. Utilisez des doses adaptées en fonction du taux de pH à remonter.

Exemple de quantités à utiliser :

Types de sols* :

les sols calcaires ne sont jamais chaulés

Sol humifère

Sol argileux

Sol sablonneux

Objectif : atteindre un pH de 6 à 7

 400 g par m2

 350 g par m2

 150 g par m2

Objectif : entretien d'un pH entre 6,5 et 7,5

 200 g par m2

 100 g par m2

 50 g par m2

Voici les étapes à suivre pour le chaulage du sol :

  • Nettoyez le sol de tous les débris (cailloux ou morceaux de bois).
  • Répandez le produit de chaulage adapté (chaux magnésienne, calcaire broyé, marne).
  • Attendez 1 mois avant de retourner la terre et de cultiver.

Chaulage de la pelouse :

Chauler la pelouse permet de lutter écologiquement contre l'apparition des mousses et favorise l'assimilation de l'eau et des éléments nutritifs dans le sol. Voici les étapes à suivre :

  • Prévoyez entre 1 et 1,5 kg de chaux pour 10 m2. Utilisez de préférence de la chaux magnésienne ou du maërl.
  • Munissez-vous d'un épandeur à roue ou d'une passoire.
  • Épandez la chaux régulièrement afin de couvrir la surface dans sa totalité, sans créer de paquets.
  • Si la mousse persiste, refaites un passage au printemps.
  • La pelouse doit retrouver une couleur vert foncé.

Chaulage du potager :

Chauler le potager donne un sol aéré et grumeleux, favorable au bon développement des racines. Les légumes produits sont de meilleure qualité. Voici les étapes à suivre pour le chaulage du potager :

  • Utilisez le produit de chaulage adapté (calcaire broyé, dolomie ou maërl).
  • Répandez le produit sur la surface à traiter.
  • Munissez-vous d'un outil à dents afin de l'enterrer en surface.
  • Cultivez vos fruits et légumes à la saison suivante.

À savoir : évitez de cultiver des pommes de terre l'année qui suit le chaulage.

Chaulage d'un arbre :

Chauler un arbre permet d'éliminer les formes hivernantes de certains nuisibles et de le protéger ainsi de nouvelles attaques de ravageurs. Voici les étapes à suivre pour le chaulage d'un arbre :

  • Nettoyez l'écorce de l'arbre à l'aide d'une brosse aux poils durs, afin d'éliminer les mousses, lierres et morceaux d'écorce abîmés.
  • Supprimez les branches endommagées.
  • Étalez du mastic sur les plaies éventuelles et laissez bien sécher.
  • Munissez-vous d'un badigeon propre (utilisé pour la colle à papier peint) et enduisez tout le tronc avec le produit préparé (lait de chaux, blanc arboricole).
  • Commencez par la base et remontez jusqu'aux premières branches.
  • Si l'écorce n'est pas lisse, passez immédiatement une seconde couche.
  • Idéalement, bêchez le sol autour de l'arbre pour assainir.

Astuce : le produit préparé doit être bien homogène, ni trop épais, ni trop liquide. Vous pouvez ajouter un verre de savon noir liquide pour 5 litres de lait de chaux, afin d'améliorer l'adhérence du produit.

Pour bien maîtriser le chaulage

Des précautions à prendre

La chaux est un produit très corrosif qui peut être irritant pour les voies respiratoires, la peau et les yeux. Avant de l'utiliser, protégez-vous avec des habits couvrants, des bottes, des gants et des lunettes adaptées.

Utilisez un seau ou une lessiveuse en métal pour réaliser les mélanges de poudre et d'eau, ainsi qu'un couvercle métallique pour contenir éventuellement le bouillonnement du produit.

Des consignes à respecter

Respectez les dosages indiqués sur les emballages et laissez reposer plusieurs heures le mélange avant de l'utiliser.

Aussi, ne traitez pas un terrain en pente où les produits risquent de ruisseler vers un étang, une rivière, une mare…

Pas d'excès de chaulage

Réaliser de trop nombreux chaulages finit par appauvrir la terre, en nuisant au bon équilibre de votre sol et aux plantes qui y sont cultivées. Un excès de chaux brûle le jardin, apporte trop d'azote, fertilise intensément au détriment des futures récoltes et peut nuire à l'environnement.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Ces pros peuvent vous aider


Produits


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides