Pomme clochard

INRA, Jean Weber/CC BY 2.0/Flickr

Cet article traite des caractéristiques spécifiques de la variété de pomme clochard. Si vous cherchez des informations sur la pomme en général (plantation, culture, entretien), consultez notre fiche pommier.

La pomme clochard, également désignée sous divers autres noms, est une variété ancienne d'une qualité gustative excellente et de bonne conservation. Sa culture est facile grâce à sa floraison tardive qui évite les gelées, et à sa résistance aux maladies.

Une fois récoltées, les pommes clochard se consomment durant de longs mois, jusqu'au printemps. Voici une petite présentation des caractéristiques de la pomme clochard.

Pomme clochard : présentation

La pomme clochard est encore appelée Reinette clochard, Rochelle, Clocharde, pomme clocharde ou Reinette de Parthenay. C'est une variété ancienne créée à Secondigny, dans le département des Deux-Sèvres :

  • Il s'agit d'une variété de pomme à couteaux de bonne productivité.
  • Le port du pommier clochard est érigé, en spur, ce qui signifie qu'il possède des entre-nœuds courts. Ses feuilles, ainsi que ses fleurs, sont regroupées en bouquets.
  • Cette variété de pommier est peu sensible aux maladies, notamment à la tavelure.

La pomme clochard est de taille moyenne et de forme légèrement aplatie. Son épiderme est rugueux, jaune tacheté de brun. Elle offre une chair ferme, juteuse et sucrée d'une excellente qualité gustative.

Conservation et consommation de la pomme clochard

La pomme clochard se conserve très bien. Dans de bonnes conditions, on peut la conserver 4 à 5 mois, jusqu'en février-mars, voir même plus tard encore. Lorsque sa conservation a été trop longue, la pomme se ride et perd sa texture en devenant pâteuse. Elle se conserve dans un endroit frais, à l'abri de la lumière et bien aéré.

La meilleure période pour consommer la pomme clochard est de novembre à décembre, lorsqu'elle a une bonne consistance et toute sa saveur. La Reinette de Parthenay est bonne à croquer, ou encore en pâtisserie et en salade de fruit.

Pomme clochard : comment la cultiver ?

Choix de l'emplacement du pommier clochard

Le pommier clochard est très rustique, il supporte des températures jusqu'à -30°C. De plus, sa floraison tardive permet d'éviter les dégâts commis par le gel. De ce fait, sa culture est possible en altitude. Le pommier clochard s'adapte à tout type de sol.

Si vous souhaitez obtenir des fruits, il est important de le planter à proximité d'un de ces pollinisateurs : Chailleux, Tentation, Grand'Mère, Reine des Reinettes, Reinette de Caux, et Reinette grise du Canada.

Plantation du pommier clochard

Si vous achetez un pommier en racines nues, sa plantation doit être réalisée d'octobre à avril. En conteneur, il peut être planté toute l'année en dehors des périodes de gel et des fortes chaleurs :

  • Apportez-lui un peu de corne broyée et de fumier composté.
  • Formez une cuvette au pied du pommier afin de faciliter l'arrosage. En effet, votre arbre nécessite un arrosage régulier dans ses premières années après la plantation.

Récolte des pommes clochard

La floraison du pommier clochard est tardive, et sa mise à fruit est longue. On ne récolte donc les pommes clochard qu'à partir du mois d'octobre, et parfois jusqu'en novembre.

Consommez immédiatement les pommes tombées de l'arbre avant qu'elles ne s'abîment, les autres se conserveront plusieurs mois dans un local frais à l'abri de la lumière.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Ces pros peuvent vous aider


Produits


Pour aller plus loin


Quel est votre projet ?

Décrivez votre demande en quelques clics !

Des professionnels de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides